Ron Hynes

Ron Hynes, chanteur, auteur-compositeur, guitariste, acteur (né le 7 décembre 1950 à St. John's, T.-N.-L.; décédé le 19 novembre á St. John's).

Ron Hynes

Ron Hynes, chanteur, auteur-compositeur, guitariste, acteur (né le 7 décembre 1950 à St. John's, T.-N.-L.; décédé le 19 novembre á St. John's). Aussi surnommé « the man of a thousand songs » (l'homme aux mille chansons), Ron Hynes commence sa carrière à la fin des années 1960 avec des tournées dans des pubs de St. John's et Toronto. Il lance son premier album solo intitulé Discovery (Audat 477-9026) en 1972 et est compositeur en résidence (1974-1976) pour la troupe de théâtre Mummers Troupe de St. John's, qui n'existe plus aujourd'hui. En 1976, Hynes écrit « Sonny's Dream », un classique folk. Cette chanson est reprise par la suite par de nombreux artistes, dont Valdy, Emmylou Harris, Phil Coulter et Christy Moore. En 1978, Hynes crée le Wonderful Grand Band, une entreprise collective de musique folk rock et de comédie très populaire composée de quelques musiciens terre-neuviens et de comédiens de la troupe CODCO. Après la séparation des membres du groupe en 1983, Hynes concentre ses efforts sur la construction d'un nouveau répertoire de chansons.

Carrière d'auteur-compositeur

En 1992, Hynes s'est monté un vaste répertoire de chansons originales et détient un contrat d'enregistrement avec EMI Music Canada. Même si ses deux albums Cryer's Paradise (1993, EMI Music Canada E4 89466) et Face to the Gale (1996, EMI Music Canada E4 36187) ne sont pas de véritables succès commerciaux, ils sont néanmoins acclamés par la critique et lui permettent de s'attirer un public loyal sur la scène nationale. Après la décision d'EMI de mettre fin à son contrat malgré son succès grandissant, Hynes lance 11:11 Newfoundland Women Sing (1997), Standing in Line in the Rain (1998) et The Sandcastle Sessions (2002), trois albums qu'il produit sous étiquette indépendante. Il signe avec l'étiquette folk Borealis en 2002 et lance Get Back Change (2003, Borealis Records BCD 152), Ron Hynes (2006, Borealis Records BCD 175) et Stealing Genius (2010, Borealis Records BCD 205).

Hynes, qui figure parmi les auteurs-compositeurs canadiens les plus respectés, voit ses chansons enregistrées par une foule d'artistes canadiens et internationaux tels que Dolores Keane, Denny Doherty, Hayley Westenra, The Irish Descendants, John McDermott, Mary Black, Murray McLauchlan, Prairie Oyster et Susan Aglukark. Ses chansons sont principalement acoustiques et, bien qu'elles soient enracinées dans les styles musicaux folk et country, elles présentent également des influences rock et pop. Conteur doué, ses paroles racontent les expériences de la vie de personnes ordinaires et font souvent référence à sa province natale, Terre-Neuve-et-Labrador.

Hynes compose souvent ses chansons en collaboration avec son ex-épouse, Connie Hynes. L'album 11:11 Newfoundland Women Sing lancé en 1997 comprend plusieurs de leurs chansons.

Carrière d'acteur

En plus de sa carrière musicale, Hynes connaît du succès comme acteur. Il commence sa carrière au théâtre dans The Bard of Prescott Street (1977) où il joue le rôle de Johnny Burke, le célèbre auteur terre-neuvien de ballades. Puis il participe à plusieurs productions cinématographiques et télévisuelles canadiennes. Hynes est le sujet de deux films documentaires : Ron Hynes: The Irish Tours (1999, Rosemary House, réalisatrice) et The Man of a Thousand Songs (William D. MacGillivray, réalisateur), présenté en première au Festival du film international de Toronto en 2010.

Prix

En 1992, Hynes reçoit un prix Génie dans la catégorie Meilleure chanson originale « The Final Breath » reprise dans le film du réalisateur Michael Jones A Secret Nation (1992; v.f. Nation secrète). En 1994, il est en nomination pour le prix Juno du meilleur chanteur country de l'année. Il reçoit plusieurs Prix de la musique de la Côte est, notamment dans les catégories Enregistrement country de l'année (Cryer's Paradise), Artiste de l'année et Chanson de l'année pour « Man of a Thousand Songs » (1994), Enregistrement de l'année et Enregistrement country de l'année pour Get Back Change (2004) et Enregistrement de l'année - artiste solo masculin pour Ron Hynes (2007). Il reçoit un doctorat honoraire en lettres de l’Université Memorial en 2002, et il est en nomination dans la catégorie du meilleur chanteur (musique contemporaine) et du meilleur auteur-compositeur (œuvre en anglais) au gala Canadian Folk Music Awards (2006). Hynes reçoit également un prix de la SOCAN pour ses réalisations d'auteur-compositeur à l'échelle nationale (2008).

Bibliographie

« Ron Hynes tours with "Hank" show », The Canadian Composer, n<sup>o</sup> 241 (mai 1989).

Peter NORTH, « Ron Hynes is an overnight success - 20 long years in the making », Edmonton Journal (14 déc. 1994).

Terry STONE, « Ron Hynes: The man of a thousand songs », Music East (mars-avril 1997).

Larry LEBLANC, « Newfoundland's Hynes documents local life: Borealis' "Get Back Change" draws on island experiences », Billboard, vol. 115 (juin 2003).

Philip LEE, « Man of a thousand songs », Saltscapes (janv.-févr. 2006).

Geoff PEVERE, « The man behind the thousand songs: Filmmaker and singer collaborate on remarkably intimate portrait of an artist », Toronto Star (11 nov. 2010).


Lecture supplémentaire

  • "Ron Hynes tours with 'Hank' show," The Canadian Composer, no. 241, May 1989

    North, Peter. "Ron Hynes is an overnight success - 20 long years in the making," Edmonton Journal, 14 Dec 1994

    Stone, Terry. "Ron Hynes: The man of a thousand songs," Music East, Mar/Apr 1997

    LeBlanc, Larry. "Newfoundland's Hynes documents local life: Borealis' 'Get Back Change' draws on island experiences," Billboard, vol. 115, Jun 2003

    Lee, Philip. "Man of a thousand songs," Saltscapes, Jan/Feb 2006

    Pevere, Geoff. "The man behind the thousand songs: Filmmaker and singer collaborate on remarkably intimate portrait of an artist," Toronto Star, 11 Nov 2010