Les femmes sur les billets de banque canadiens

Le visage de la reine Elizabeth II figure sur le billet de 20 $ depuis les huit ans du monarque; les femmes canadiennes identifiables, elles, ne sont pourtant apparues sur un billet de banque canadien qu’une seule fois. En 2004, la statue des Cinq femmes célèbres de la Colline du Parlement et de la Plaza olympique à Calgary ainsi que la médaille du Prix Thérèse-Casgrain du bénévolat figuraient au verso du billet de 50 $. Ces femmes ont été les premières Canadiennes à être illustrées sur notre monnaie. En 2011, toutefois, on les a remplacées par un brise-glace nommé en l’honneur d’un homme (voir Roald Amundsen). Le nouveau billet fait partie d’une série visant à souligner l’innovation et les réalisations techniques, série qui apporte son lot de controverse. À l’exception d’une scientifique anonyme illustrée sur le billet de 100 $ émis en 2011, et de deux femmes officières des Forces armées et une jeune fille sur le billet de 10 $ émis en 2001, les femmes canadiennes brillent par leur absence des billets canadiens.

Le 8 mars 2016, Journée internationale de la femme, la Banque du Canada lance une consultation publique afin de désigner un personnage emblématique féminin à mettre en vedette sur un billet de banque publié dans la prochaine série, dont l’impression est prévue pour 2018. Plus de 26 000 personnes répondent à l’appel, envoyant leurs idées. Parmi les noms suggérés, 461 satisfont aux critères d’admissibilité. La liste est ensuite raccourcie à 12 noms, et finalement on crée une liste courte de 5 candidates. On annoncera la sélection finale le 8 décembre 2016.

Mais comment en est-on arrivé là?



Introduction

En 2013, l’historienne Merna Forster, auteure de l’ouvrage 100 Canadian Heroines: Famous and Forgotten Faces (2004), fait campagne pour la représentation des femmes sur les billets de banque canadiens. Elle lance une pétition en ligne destinée à la Banque du Canada, récoltant plus de 73 000 signatures. Merna Forster écrit à tous les députés du Parlement et remet en cadeau son livre à chaque femme occupant un poste de direction à la Banque du Canada. « Je ne pouvais rester les bras croisés », raconte-t-elle au Toronto Star . « C’est une cause si importante, quelque chose de symbolique. »

Merna Forster maintient sa campagne en activité pendant près de trois ans, au cours desquels une campagne similaire menée au Royaume-Uni débouche sur la sélection de Jane Austen comme personnage illustrant le billet de 10 £.

En mars 2016, Bill Morneau, ministre libéral des Finances, annonce la mise en vedette d’une femme canadienne emblématique dans la prochaine série de billets de banque qui sera imprimée.

Histoire des billets de banque au Canada : un bref survol

La première monnaie de papier utilisée en Nouvelle-France se compose en fait de cartes à jouer. Spécialement coupées et signées par le gouverneur, les cartes sont émises en 1685 pour venir compléter les pièces d’argent françaises et espagnoles en usage à l’époque ( voir Monnaie de carte).

Après la Conquête (1759-1760), les livres, shillings et pence britanniques deviennent la monnaie officielle du Canada, sans toutefois ne jamais s’imposer comme la monnaie dominante. Au lieu de cela, un méli-mélo de monnaies différentes circule au pays, avec notamment de l’argent de la Nouvelle-Écosse, des dollars américains, des dollars espagnols et des « billets de l’armée ». Utilisés par les forces britanniques pour acheter des fournitures lors de la guerre de 1812, les billets de l’armée habituent graduellement les Canadiens à l’emploi du papier-monnaie, plus fiable que les seules pièces.

Au milieu du 19e siècle, le gouvernement commence à émettre son propre argent, qui circule parallèlement aux billets imprimés par la Banque de Montréal et d’autres banques. C’est d’abord le billet de 1 $ qui entre en circulation en 1858, suivi des billets de 2 $, de 50 $, de 500 $ et de 1 000 $ en 1887.

Premiers ministres sur les billets de banque

Côté recto du billet de 5 000 $ (Dominion du Canada)

Le premier billet de banque à illustrer au recto un premier ministre canadien – la norme pour les billets de banque contemporains – est un billet de 5 000 $ datant de 1896, à l’effigie de sir John A. MacDonald. Ce billet est toutefois réservé uniquement à l’utilisation de la banque et n’est pas mis à la disposition du public. Peu de politiciens canadiens figureront sur notre papier-monnaie avant la fondation de la Banque du Canada (la banque centrale du pays) en 1934. La première série de billets émise par la banque l’année suivante illustre sir John A. Macdonald sur le billet de 500 $ et sir Wilfrid Laurier sur le billet de 1 000 $. Les billets mis en circulation élargie rendent toutefois hommage aux membres de la famille royale, dont la princesse Elizabeth, alors âgée de huit ans, sur le billet de 20 $ (voir Reine Elizabeth II).

C’est à partir de la série de billets de banque 1969-1979 que l’on commence à voir apparaître le visage d’anciens premiers ministres sur la plupart des billets de banque. Selon le Musée de la Banque du Canada, M. Edgar Benson, ministre des Finances de l’époque, aurait demandé à ce que les prochains billets illustrent des premiers ministres canadiens, « afin de refléter l’identité nationale en plein essor du Canada ».

Laurier (5 $), Macdonald (10 $), William Lyon Mackenzie King (50 $) et sir Robert Borden (100 $) ont été choisis en raison de leurs longs mandats et du fait qu’ils étaient décédés depuis un certain temps. Certains estiment également que chacun des premiers ministres représentés sur les billets de banque a été choisi en raison de la contribution importante qu’il a apportée au Canada.

Assez parlé des hommes…

Conseil national des femmes

Le 8 mars 2016, Journée internationale de la femme, la Banque du Canada lance une consultation publique afin de désigner un personnage emblématique féminin à mettre en vedette sur un billet de banque publié dans la prochaine série, dont l’impression est prévue pour 2018.

Plus de 26 000 personnes répondent à l’appel, envoyant leurs idées entre le 8 mars et le 15 avril 2016. Parmi les noms suggérés, 461 satisfont aux critères d’admissibilité. Un conseil consultatif indépendant se voit confier la tâche de raccourcir la liste, sur laquelle figurent 12 noms à la fin du processus.

Voici quelques-uns des critères applicables :

  • La candidate peut être toute femme canadienne (de naissance ou par naturalisation) ayant fait preuve d’un leadership remarquable ou s’étant distinguée dans quelque domaine que ce soit; elle doit avoir été au service du Canada ou avoir apporté une contribution positive à la population canadienne.
  • Il ne doit pas s’agir d’un personnage de fiction.
  • La candidate doit être décédée depuis au moins 25 ans (soit avant le 15 avril 1991).

Les cinq finalistes

100 Dollar Banknote for Exhibit

Ensuite, le conseil consultatif intègre les informations obtenues lors d’un sondage d’opinion publique et de sa consultation d’un comité d’historiens pour créer une liste courte finale des cinq candidates. On annonce cette liste le 24 novembre 2016.

Les cinq finalistes sont :

Viola Desmond est choisie

Conformément à la Loi sur la Banque du Canada, il est revenu au ministre des Finances, Bill Morneau, de choisir une des cinq candidates figurant sur la liste courte. Le 8 décembre 2016, M. Morneau, le gouverneur de la Banque du Canada et la ministre de la Condition féminine font l’annonceque l’icône des droits civiques Viola Desmond apparaîtra sur le nouveau billet.

Le 19 novembre 2018, le billet de dix dollars orné du portrait de Viola Desmond est émis. Il s’agit du premier billet de banque orienté à la verticale au Canada (voir Monnaie au Canada). Celui-ci comporte également une carte du quartier nord d’Halifax où Viola Desmond a vécu et travaillé, ainsi qu’un extrait de la Charte canadienne des droits et libertés : « La loi ne fait acception de personne et s’applique également à tous, et tous ont droit à la même protection et au même bénéfice de la loi, indépendamment de toute discrimination […] ». Une image du Musée canadien pour les droits de la personne figure au verso du billet.

En avril 2019, le billet remporte le prix du billet de banque de l’année 2018, décerné par l’International Bank Note Society.