As For Me and My House

Dans son roman As For Me and My House (New York, 1941; Toronto, 1957; trad. : Au service du Seigneur, 1981), Sinclair Ross explore les forces spirituelles, sociales et naturelles qui menacent de briser un mariage en crise.

Dans son roman As For Me and My House (New York, 1941; Toronto, 1957; trad. : Au service du Seigneur, 1981), Sinclair Ross explore les forces spirituelles, sociales et naturelles qui menacent de briser un mariage en crise. Philip Bentley, un artiste raté devenu ministre du culte, et son épouse viennent de s'installer à Horizon, petite ville de la Saskatchewan qui tire le diable par la queue dans les années 30. Le récit a la forme d'un journal intime, dans lequel Mme Bentley raconte l'histoire de son couple. Les descriptions des magasins aux étalages trompeurs (c'est la grande crise) évoquent aussi la vie des Bentley qui, sous des abords harmonieux. cache tout autre chose. Elle raconte aussi l'oppression sinistre exercée par une société puritaine et prétentieuse, ainsi que par un environnement menaçant pour les structures fragiles de la ville avec ses saisons où se succèdent chaleur, froid, poussière et neige. À la fin du roman, les Bentley adoptent l'enfant illégitime de Philip et décident de quitter Horizon pour recommencer une nouvelle vie ailleurs. Ross dépeint les vicissitudes de la vie dans une petite ville des Prairies avec une merveilleuse précision et dans un style répétitif marqué.


En savoir plus // Sinclair Ross