Climat, information sur le

Un large éventail de personnes utilisent les renseignements climatiques. Les architectes doivent être sûrs que leurs structures résisteront aux plus forts vents et seront habitables lorsque la température atteindra ses extremums.

Weber, Hans (station arctique CESAR)
Vérification de l'équipement \u00e0 la station arctique CESAR.

Climat, information sur le

  Le système climatique comprend les TERRES, les OCÉANS, l'atmosphère, la biosphère (VÉGÉTATION, RÉGIONS DE) et la cryosphère (GLACE et NEIGE). Il faut disposer de renseignements sur toutes ces composantes pour décrire et comprendre le CLIMAT de la Terre. Pour décrire les conditions au dessus des terres, la plupart des pays, dont le Canada, exploitent des réseaux d'observation climatologique qui mesurent certaines grandeurs, telles que la température, l'humidité, les précipitations, le VENT et l'ensoleillement. L'observation régulière de l'atmosphère à l'aide de radiosondes, d'aéronefs et de SATELLITES ARTIFICIELS contribue aux PRÉVISIONS MÉTÉOROLOGIQUES et les données recueillies servent aussi à étudier le climat. Bien que les observations des océans et de la GLACE MARINE ne soient pas effectuées régulièrement, les données recueillies lors de projets de recherche précis peuvent fournir des renseignements climatiques. Des bateaux et des satellites fournissent régulièrement certaines données caractéristiques de la couche atmosphérique juste au dessus de la surface. Les données sur les types de végétation et sur l'utilisation du sol forment l'essentiel des renseignements sur la biosphère.

Un large éventail de personnes utilisent les renseignements climatiques. Les architectes doivent être sûrs que leurs structures résisteront aux plus forts vents et seront habitables lorsque la température atteindra ses extremums. S'ils le peuvent, les transporteurs aériens planifient leurs routes pour profiter des vents dominants dans la haute atmosphère. Les agriculteurs doivent savoir si les précipitations et les températures leur permettront d'effectuer certaines CULTURES. Les renseignements climatiques sont aussi nécessaires aux climatologistes et aux autres chercheurs qui s'efforcent de comprendre le comportement du système climatique.

Comment on obtient les renseignements climatiques

On obtient des renseignements climatiques en analysant l'énorme quantité de données relevées durant une période assez longue par divers réseaux d'observation. Les méthodes actuelles de stockage et de traitement de données au moyen d'ordinateurs facilitent grandement cette tâche. Les types de renseignements climatiques les plus familiers, les normales établies sur une période 30 ans, renseignent principalement sur les conditions près de la surface au dessus des terre. La plupart des pays produisent ce type de données. Ces normales s'obtiennent en analysant les données des 30 dernières années afin de décrire les conditions moyennes et extrêmes sur cette période. On recalcule ces normales tous les 10 ans en ne considérant que les données des 30 années précédentes.

D'autres types de renseignements climatiques, tels que la distribution planétaire des vents et de la température dans toute l'atmosphère, les conditions de la glace marine et la POLLUTION, s'obtiennent facilement. La plupart des pays diffusent les renseignements dans des périodiques. De nombreux services météorologiques nationaux peuvent aussi fournir des renseignements climatiques plus détaillés sous forme numérique. Des rapports de recherche et des revues scientifiques contiennent aussi des renseignements climatiques spécialisés. Un nombre croissant de renseignements climatiques de base et des archives nationales de données climatiques sont disponibles sur INTERNET.

Débuts des enregistrements

On ne dispose de renseignements climatiques fiables que depuis la mise au point des instruments de mesures météorologiques. La mise au point du thermomètre et du baromètre marque ainsi les débuts de l'enregistrement instrumental, mais seuls quelques centres de la planète conservent ces enregistrements. La mesure régulière des conditions près de la surface au-dessus des grandes étendues de la planète ne commence qu'au XIXe siècle. L'échantillonnage régulier de la haute atmosphère au-dessus de grandes aires géographiques ne débute qu'après la Deuxième Guerre mondiale. Malgré l'utilisation d'appareils, on ne dispose que de peu de données pour certaines grandes étendues de la planète, en particulier pour les océans du Sud. Les satellites sont utilisés pour obtenir des données fiables, captées à distance, sur les régions non observées directement, car ils sont capables de couvrir l'ensemble du globe (voir TÉLÉDÉTECTION).

Les renseignements sur les conditions climatiques de la période précédant l'invention de l'enregistrement instrumental sont très peu nombreux. Les données par procuration de sources, telles que les cernes des arbres, et les carottes de glace et de sédiments permettent de reconstituer les climats passés.

Le besoin de renseignements sur les climats futurs croît lui aussi. Le CHANGEMENT DE CLIMAT peut résulter non seulement d'événements naturels, tels que l'éruption des VOLCANS et les INCENDIES DE FORÊT, mais aussi de la variabilité inhérente et chaotique du système climatique lui-même. Il peut aussi résulter d'actions humaines, telles que l'augmentation de l'effet de serre due à la combustion de combustibles fossiles. Des chercheurs s'efforcent de comprendre le changement climatique dans l'espoir de prédire les climats futurs et de les décrire de manière à minimiser ses effets nuisibles sur les activités humaines.

Voir aussi CLIMAT ET SOCIÉTÉ; CLIMATOLOGIE; OBSERVATIONS CLIMATOLOGIQUES; et CLIMAT, RIGUEUR DU.


En savoir plus

Liens externes