Demasduwit

Demasduwit (aussi connue sous les noms de Shendoreth, Waunathoake et Mary March), une des dernières Beothuk (née en 1796; morte le 8 janvier 1820 à baie des Exploits, Terre-Neuve). Demasduwit a contribué à la préservation de la langue et de la culture des Beothuks. En 2007, le gouvernement du Canada l’a reconnue comme une personne d’importance historique nationale. 




Demasduwit (Mary March)
Alors qu'elle essayait d'échapper à ses ravisseurs, le mari et le nouveau-né de Demasduwit moururent. Elle finit par mourir de tuberculose en 1820. C'est l'une des dernières survivantes des Béothuks de Terre-Neuve, tribu aujourd'hui disparue.
(avec la permission de Bibliothèque et Archives Canada/C-87698)

Jeunesse et capture

Demasduwit est l’une des dernières Beothuk , un peuple autochtone ayant vécu autrefois sur l’île de Terre-Neuve . En mars 1819, Demasduwit est capturée et son mari Nonosbawsut, un chef Beothuk, est tué au cours d’une expédition à Red Indian Lake pour récupérer des objets volés et établir des contacts amicaux avec le peuple Beothuk en déclin. 

Demasduwit est amenée à Twillingate et placée sous la garde du missionnaire anglican John Leigh, qui transcrit grâce à elle le vocabulaire des Beothuk (voir aussi Langues autochtones au Canada .) Elle est ensuite conduite à St John’s , puis on tente, sans succès, de la ramener auprès de son peuple.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?
La nièce de Demasduwit, Shawnadithit , est considérée comme la dernière Beothuk. Elle est morte en 1829.

 

Mort et postérité

Comme beaucoup des membres de son peuple, Demasduwit meurt de la tuberculose , et son corps est ramené à Red Indian Lake en février 1820 par une équipe dirigée par l’officier naval britannique David Buchan. À la fin des années 1820, l’explorateur écossais William E. Cormack voit son corps, allongé près de celui de Nonosbawsut, dans une sépulture élevée par les derniers survivants de sa communauté. William Cormack ramasse les crânes de Demasduwit et Nonosbawsut, de même que des objets qui semblent avoir été enterrés avec eux, et les amène à Édimbourg, en Écosse, où ils se retrouvent dans le Musée national d’Écosse. 

Rapatriement des restes de Demasduwit à Terre-Neuve

En 2015, le chef Mi’sel Joe, de la Première Nation Miawpukek de Conne River (Terre-Neuve-et-Labrador ), entreprend des démarches pour rapatrier les restes de Demasduwit et son mari, le chef Nonosbawsut. Mi’sel Joe se rend en Écosse pour voir les restes, et accomplit pour le peuple Beothuk un cérémonial utilisant le foin d’odeur, un rituel de purification spirituelle visant à éliminer les pensées et les sentiments négatifs. En février 2016, le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador Dwight Ball écrit officiellement aux musées nationaux d’Écosse pour demander que les restes des Beothuk soient retournés au Canada. La ministre fédérale du patrimoine Mélanie Joly effectue une démarche similaire en août 2016. En janvier 2019, Gordon Rintoul, directeur des Musées nationaux d’Écosse, annonce qu’une entente a été conclue avec les autorités canadiennes pour que les restes soient ramenés au Canada : « Nous sommes enchantés d’avoir obtenu cette entente, et de pouvoir transférer les restes de ces deux personnes du peuple Beothuk dans le pays où elles ont vécu et ont été enterrées. »

Le chef Mi’sel Joe croit que le rapatriement des restes de Demasduwit et Nonosbawsut contribueront à faire oublier les « pages noires » de l’histoire de Terre-Neuve (le programme officiel d’histoire de Terre-Neuve a longtemps enseigné que les peuples Mi’kmaq étaient responsables de l’extinction des Beothuk) et conduira ainsi à un chapitre de réconciliation entre les peuples autochtone et non-autochtone de Terre-Neuve-et-Labrador : « Il y a 200 ans qu’ils ont été enlevés à Terre-Neuve, volés dans leur sépulture. Que cette partie de notre histoire à Terre-Neuve soit finalement rétablie est d’une importance extraordinaire. Et c’est une chose qui nous appartient à tous, pas seulement aux peuples autochtones. […] Tous les Terre-Neuviens devraient être extrêmement fiers de ce moment. »


Guide pédagogique perspectives autochtones

Collection des peuples autochtones

Liens externes