Entomologie

Discipline de la ZOOLOGIE qui traite des INSECTES, quoique la définition précise de l'ensemble des animaux qui font l'objet de cette science est sujet à interprétation. Il convient d'inclure les animaux désignés par le mot grec entomon (sectionné, segmenté), soit en fait une variété d'Arthropodes.

Entomologie

Discipline de la ZOOLOGIE qui traite des INSECTES, quoique la définition précise de l'ensemble des animaux qui font l'objet de cette science est sujet à interprétation. Il convient d'inclure les animaux désignés par le mot grec entomon (sectionné, segmenté), soit en fait une variété d'Arthropodes. Toutefois, les CRUSTACÉS (sauf quelques espèces terrestres) et quelques petits groupes d'Arthropodes marins, tels que les araignées de mer et les limules, ne sont généralement pas considérés comme des Insectes.

Les entomologistes s'intéressent généralement aux groupes d'organismes suivants : les Insectes, les Myriapodes (par exemple les MILLIPÈDES et les CENTIPÈDES) et les Arachnides (par exemple les SCORPIONS, les ARAIGNÉES, les MITES et les TIQUES). L'entomologie couvre donc l'étude de la majorité des espèces d'animaux connues sur terre.

Science entomologique

L'entomologie a apporté sa contribution à presque toutes les sciences de la vie, de l'écologie et la taxinomie à la GÉNÉTIQUE, la BIOLOGIE MOLÉCULAIRE et la MÉDECINE. Elle comprend plusieurs sous-domaines dont les plus fondamentaux sont la morphologie, la taxinomie, l'écologie, l'éthologie, la physiologie et la biochimie des Insectes.

Ses domaines d'application sont, entre autres, l'agriculture, la foresterie, la médecine et la médecine vétérinaire (lutte contre les Insectes nuisibles et les maladies infectieuses) et les domaines apparentés (par exemple les sciences de l'environnement, la pollinisation, les services de la quarantaine et la criminologie). L'ethnoentomologie étudie le rôle des Insectes dans la culture humaine.

Histoire

Au Canada, l'entomologie a commencé comme une science appliquée. En 1856, le Bureau de l'Agriculture et des Statistiques de la Province du Canada a ouvert un concours de rédaction à propos de diverses espèces d'Insectes nuisibles au BLÉ dont les gagnants sont des amateurs. En fait, plusieurs des premières contributions dans ce domaine sont faites par des amateurs, entre autres par H.H. CROFT, le premier président de la Société entomologique du Canada (vers 1863), qui est professeur de CHIMIE au King's College de l'U. de Toronto.

En 1884, James FLETCHER devient le premier à occuper le poste d'entomologiste du Dominion. Il est officiellement nommé entomologiste et botaniste du Dominion en 1886. En 1887, il est transféré à la FERME EXPÉRIMENTALE fédérale nouvellement créée, à Ottawa.

En 1914, la Division de l'entomologie de la Direction des fermes expérimentales devient une branche du ministère de l'Agriculture, le Service d'entomologie, laquelle est ultérieurement intégrée au Centre de recherches biosystématiques d'Agriculture Canada.

Au cours des 100 dernières années, la demande de services professionnels d'entomologistes a énormément augmenté, en grande partie à cause de la conscientisation accrue du public au nombre d'Insectes, aux dommages qu'un faible pourcentage d'entre eux causent aux cultures et à d'autres produits et aux problèmes liés à la transmission de maladies aux humains et au bétail. Cette demande, surtout adressée au gouvernement, crée la nécessité de mettre sur pied des programmes universitaires de formation en entomologie.

Au Canada, les départements universitaires indépendants d'entomologie, qui, jusqu'à la fin des années 50, forment la moitié des entomologistes professionnels canadiens, sont établis à l'U. du Manitoba, l'U. de l'Alberta et au Collège Macdonald de l'U. McGill. En 1994, seule l'U. du Manitoba a encore un département distinct d'entomologie. Le département de biologie environnementale de l'UNIVERSITÉ DE GUELPH est aussi principalement orienté vers l'entomologie.

Plusieurs autres universités canadiennes possèdent des départements de zoologie et de biologie où l'entomologie prend une place importante (et souvent traditionnelle) et offrent d'excellents services d'éducation et de recherche. Parmi celles-ci, on compte l'U. de Colombie-Britannique, l'U. Simon Fraser, l'U. de la Saskatchewan, l'U. de Toronto, l'U. McMaster, l'U. Carleton, l'U. de Montréal, l'U. Laval, l'U. du Nouveau-Brunswick et la Memorial University of Newfoundland. Des projets ponctuels de recherche entomologique sont aussi réalisés dans la plupart des autres universités canadiennes.

Carrières et emplois

La majorité des entomologistes professionnels sont employés par le gouvernement fédéral au ministère de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire et au ministère des Ressources naturelles. Ces deux ministères ont des laboratoires de recherche et des services consultatifs partout au pays. Le MUSÉE CANADIEN DE LA NATURE (anciennement le Musée national des sciences naturelles) a du personnel s'intéressant à l'entomologie, dirige des projets de recherche dans le domaine et garde des collections d'Insectes. Les gouvernements provinciaux, incluant la plupart des musées provinciaux, emploient des entomologistes de diverses compétences, et les grandes municipalités en embauchent aussi quelques-uns.

Certaines firmes industrielles ont également des entomologistes à leur emploi, et, bien sûr, les universités et les musées en emploient aussi. Les entomologistes peuvent aussi enseigner ou travailler dans des entreprises privées qui réalisent des études environnementales. Plusieurs sont associés à des organisations gouvernementales et internationales ou participent à des programmes d'échange concernant des problèmes plus ou moins directement reliés à l'entomologie.

Collections d'Insectes

Les principales collections entomologiques du Canada sont celles du ministère de l'Agriculture à Ottawa (la Collection nationale canadienne d'insectes), du Campus Macdonald de l'U. McGill (Laboratoire de recherche et Musée Lyman), du MUSÉE ROYAL DE L'ONTARIO, du Musée canadien de la nature et celles associées au département d'entomologie de l'U. du Manitoba, au département des sciences biologiques de l'U. de l'Alberta et au département de zoologie de l'U. de Colombie-Britannique. Les quatre premières ont une importance internationale. On trouve également des collections d'Insectes dans des musées provinciaux, entre autres à Halifax, à Edmonton et à Victoria.

Sociétés

Parmi les sociétés entomologiques canadiennes, on compte la Société d'entomologie du Canada (la plus ancienne société scientifique nationale canadienne), qui, depuis 1868, publie le Canadian Entomologist, l'Acadian Society of Entomology (qui dessert les provinces de l'Atlantique et le Nord de la Nouvelle-Angleterre), la Société d'entomologie du Québec et les sociétés entomologiques de l'Ontario, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l'Alberta et de la Colombie-Britannique ainsi que quelques sociétés d'amateurs régionales.


En savoir plus

Liens externes