Merritt

Merritt, ville de la Colombie-Britannique; population 7170 (recensement 2006), 7088 (recensement 2001), construite en 1981; située dans la vallée Nicola, dans le Centre-Sud de la Colombie-Britannique, au carrefour des rivières Coldwater et Nicola, à 88 km au sud de Kamloops par la ROUTE COQUIHALLA.

Merritt, ville de la Colombie-Britannique; population 7170 (recensement 2006), 7088 (recensement 2001), construite en 1981; située dans la vallée Nicola, dans le Centre-Sud de la Colombie-Britannique, au carrefour des rivières Coldwater et Nicola, à 88 km au sud de Kamloops par la ROUTE COQUIHALLA.

Les tribus Nlaka'pamux et Okanagan des SALISH DE L'INTÉRIEUR remplacent celle des NICOLA-SIMILKAMEEN, qui fut la première à habiter la région. Au cours de l'hiver 1813, le commerçant de fourrures Alexander ROSS s'y rend pour la première fois; de 1848 à 1860, les fameuses brigades de pelleteries, constituées de centaines de chevaux transportant des ballots de fourrure, empruntent les chemins de la vallée dans leur parcours entre Fort Kamloops (voir KAMLOOPS), dans le Nord, et FORT LANGLEY, sur le bas Fraser.

Vers 1860, des populations s'installent sur des ranchs de bétail. Le charbon, découvert autour de 1860, est exploité à partir du début du XXe siècle. En 1906, la collectivité de Forksdale prend le nom de Merritt, en l'honneur de William H. MERRITT, promoteur du projet avorté de chemin de fer Nicola-Kamloops-Similkameen. Merritt devient une ville où l'industrie minière est en plein essor et est constituée en tant que ville en 1911. Elle connaît la prospérité grâce à ses mines jusqu'à la CRISE DE 1929. À cette époque, elle est mise sous séquestre et la province gère ses affaires jusqu'en 1952. En 1958, elle est constituée en tant que village, gagne son statut de ville en 1965 et regagne celui de cité en 1981.

La croissance de l'industrie du bois de sciage et l'ouverture d'importantes mines de CUIVRE durant les années 1950 et 1960 ont fait de Merritt le centre d'affaires de la vallée Nicola. L'exploitation forestière demeure la principale activité de la région. Craigmont Mines, situé à 10 km à l'ouest de Merritt, produit du cuivre de 1962 à 1982; le prix peu élevé de ce métal force l'entreprise à fermer ses portes. Maintenant sous une nouvelle administration, la mine fournit à l'industrie du charbon de l'Ouest canadien de la magnétite tirée des résidus miniers créés pendant la production de cuivre. Depuis l'ouverture de la route Coquihalla, en 1986, le secteur du tourisme est en expansion.

La région autour de Merritt est réputée pour ses fameux lacs poissonneux et ses collines onduleuses abritant les ranchs de bétail. Le ranch du lac Douglas, situé tout près, est le plus grand du Canada. En effet, il couvre plus de 200 000 ha et compte 20 000 têtes de bétail. La ville abrite l'Université Thompson Rivers et le Nicola Valley Institute of Technology, un organisme des Premières Nations. Le Merritt Mountain Music Festival, qui a lieu annuellement en juillet, est un événement très important.