New Glasgow

New Glasgow, ville de la N.-É.; pop. 9562 (recens. 2011), 9455 (recens. 2006), const. 1875. Située sur la rivière East de Pictou, à 15 km au sud-est de PICTOU.

New Glasgow, ville de la N.-É.; pop. 9562 (recens. 2011), 9455 (recens. 2006), const. 1875. Située sur la rivière East de Pictou, à 15 km au sud-est de PICTOU, New Glasgow est la plus grande des quatre municipalités de la communauté urbaine englobant Trenton, New Glasgow, Stellarton et Westville. New Glasgow est le centre commercial des comtés de Pictou, Antigonish et Guysborough, qui vivent d'agriculture, de foresterie et de pêche. Les premiers colons sont d'origine écossaise; les industries locales attirent plus tard des marchands européens. Leurs descendants s'assimilent graduellement à la population écossaise. La situation géographique de New Glasgow, en amont des marées, la favorise en tant que centre commercial pour la région agricole environnante.

L'époque de la construction des navires en bois, de 1826 jusque dans les années 1880, et l'exploitation du charbon mènent à l'établissement d'un complexe industriel qui s'accroît jusqu'à ce qu'ouvre, en 1883, la première aciérie du Canada, la Nova Scotia Steel Co. Ses produits forgés et laminés sont distribués chez les fabricants du Canada central, surtout pour les machines agricoles et la construction de chemins de fer. La construction des wagons de marchandises, commencée en 1913, se poursuit. La croissance se maintient jusqu'après la Première Guerre mondiale; ensuite, la Compagnie périclite, puisque les fabricants du centre du pays sont avantagés par les coûts de transport.

La population, qui était de 8917 habitants en 1921, s'accroît très lentement durant une soixantaine d'années. Malgré l'abandon presque total de l'industrie du charbon dans la région de New Glasgow, la main-d'oeuvre se maintient grâce à l'usine de pneus d'automobiles et de camions, et à l'usine de pâte à papier alimentée par les peuplements de feuillus locaux.