Ordre de la Colombie-Britannique

L'Ordre de la Colombie-Britannique, la plus haute distinction conférée par la province de la Colombie-Britannique, a été créé par la loi le 21 avril 1989.

Ordre de la Colombie-Britannique

L'Ordre de la Colombie-Britannique, la plus haute distinction conférée par la province de la Colombie-Britannique, a été créé par la loi le 21 avril 1989. La distinction récompense « les personnes qui ont servi de la façon la plus exceptionnelle et excellé dans n'importe quel domaine d'activité au profit des résidents de la province ou ailleurs. »

Est admissible à cet Ordre tout résident de la Colombie-Britannique ou ancien résident qui y a vécu pendant une longue période. Les représentants élus à l'échelle fédérale, provinciale et municipale ne peuvent pas être nommés à l'Ordre pendant qu'ils occupent leur poste. Une personne ne peut pas être proposée pour l'Ordre après son décès, sauf si le Conseil consultatif recommande sa nomination au lieutenant gouverneur en conseil avant le décès de la personne.

Les personnes pour l'Ordre sont proposées par les citoyens de la province et sélectionnées par le lieutenant gouverneur en conseil (Cabinet), sur la recommandation d'un Conseil consultatif. Les membres du Conseil consultatif incluent :

Le juge en chef de la Colombie-Britannique - le président

Le président de l'Assemblée législative

Le recteur, en alternance, des universités publiques de la Colombie-Britannique, pour un mandat de deux ans

Le président de l'Union of BC Municipalities

Le sous-ministre responsable de l'Ordre de la Colombie-Britannique

Les deux derniers récipiendaires de l'Ordre

L'insigne de l'Ordre de la Colombie-Britannique est une médaille qui représente un cornouiller stylisé (la fleur emblématique de la Colombie-Britannique) et comporte des armoiries de la Colombie-Britannique surmontées de la Couronne. Elle se porte avec un ruban vert, or, blanc et bleu. En plus de la médaille, les membres de l'Ordre reçoivent une épinglette et un certificat de nomination sous la forme de lettres patentes. Les membres ont également le droit d'utiliser les initiales « O.B.C. » après leur nom.