Orion, and Other Poems

Premier ouvrage de sir Charles G.D. Roberts, Orion, and Other Poems est publié par J. B. Lippincott & Co. de Philadelphie en 1880, un événement qui, de l'avis général, marque la renaissance de la poésie au Canada.

Premier ouvrage de sir Charles G.D. Roberts, Orion, and Other Poems est publié par J. B. Lippincott & Co. de Philadelphie en 1880, un événement qui, de l'avis général, marque la renaissance de la poésie au Canada. Dans un hommage émouvant resté célèbre, Archibald Lampman écrit : « Il m'apparaît formidable qu'un Canadien soit l'auteur d'une telle oeuvre... On dirait une voix provenant de quelque nouveau paradis artistique, nous invitant à nous mettre à la besogne. »

L'ironie, c'est que, pour influent qu'il soit, Orion ne réunit pas les meilleurs écrits de l'auteur. Les poèmes, dont beaucoup s'inspirent de la mythologie classique, sont banals et ennuyeux. Il faudra attendre le second ouvrage de l'auteur, In Divers Tones (1886), pour trouver, dans des poèmes tels que « The Tantramar Revisited » et « The Potato Harvest », un début de justification aux espoirs mémorables de Lampman.


En savoir plus // Charles G. D. Roberts