Pierre Lapointe

Pierre Lapointe, auteur-compositeur-interprète (né le 23 mai 1981 à Alma, au Québec).  L’interprétation que fait Pierre Lapointe de la chanson française à la saveur pop est unique. Son côté excentrique lui permet de se faire remarquer tant en France qu’au Québec. Il a produit plus d’une dizaine d’albums dont deux sont certifiés disques d’or et deux autres disques de platine au Canada. Il a reçu quatre nominations aux Prix Juno pour le meilleur album francophone de l’année et a remporté 15 Prix Félix.

Pierre Lapointe, auteur-compositeur-interprète (né le 23 mai 1981 à Alma, au Québec).  L’interprétation que fait Pierre Lapointe de la chanson française à la saveur pop est unique. Son côté excentrique lui permet de se faire remarquer tant en France qu’au Québec. Il a produit plus d’une dizaine d’albums dont deux sont certifiés disques d’or et deux autres disques de platine au Canada. Il a reçu quatre nominations aux Prix Juno pour le meilleur album francophone de l’année et a remporté 15 Prix Félix.


Pierre Lapointe

Jeunesse

Pierre Lapointe passe sa jeunesse à Gatineau, au Québec, où il y fait du théâtre, apprend le piano, dessine et écrit. Son éveil culturel se fait dans les lieux diffuseurs d’arts de l’Outaouais où il demeure jusqu’à l’âge de 17 ans. Sa mère, qui a déjà enseigné les arts plastiques, lui fait découvrir l’art contemporain à un jeune âge. Il assiste régulièrement à des spectacles à la salle Jean-Despréz de la Maison du Citoyen à Gatineau (il y fera plusieurs prestations plus tard) et visite le Musée des Beaux-Arts du Canada à Ottawa. Il étudie d’abord au Cégep de Saint-Hyacinthe, puis poursuit ses études à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM).

Carrière musicale

Au début de la vingtaine, Pierre Lapointe accumule déjà les prix en enchaînant concours et festivals; par exemple en 2000 à l’âge de 19 ans, il remporte la première place du concours Tout nouveau, tout show en Outaouais. Sa carrière est réellement propulsée en septembre 2001 lorsqu’il remporte le grand prix du Festival international de la chanson de Granby. En 2002, il reçoit une bourse de déplacement du Conseil des arts et des lettres du Québec qui lui permet de se produire en France et en Belgique.

Par la suite, il participera à plusieurs festivals et autres évènements majeurs au Québec et au Canada, entre autres, les FrancoFolies de Montréal, le Festival international d'été de Québec, le Festival Juste Pour Rire et le Festival acadien de Caraquet. En 2003, il se joint à la maison de disque Audiogram. Il monte plusieurs spectacles inédits, entre autres, une collaboration avec Tomás Jensen, chanteur et musicien argentin installé au Québec depuis 1998. Ce spectacle est présenté aux Coup de cœur francophone de Québec et de Montréal puis dans le cadre d'une initiative Aquitaine-Québec. Ses spectacles suscitent alors beaucoup d’intérêt et on parle de lui de plus en plus au Canada.

Il écrit son deuxième album, La forêt des mal-aimés, à l’âge de 24 ans qui devient vite un incontournable de la musique québécoise actuelle. Il remporte le Prix Félix-Leclerc de la chanson en 2004. Ce prix annuel remis à un Québécois et à un Français permet aux deux récipiendaires de se produire dans le pays partenaire; c’est ainsi que Pierre Lapointe se produit en France.

Au cours de plus de 15 ans de carrière, les albums de Pierre Lapointe se sont vendus à plus de 500 000 exemplaires. Son dernier album solo et la tournée qui l’accompagne, La Science du coeur, sont très bien reçus par le public et la critique, et l’auteur remporte deux Prix Félix pour cet album.

Succès international au sein de la Francophonie

En 2004, il est invité au Festival Pully Lavaux en Suisse et y remporte le prix du Jury. Plusieurs apparitions dans les médias européens suivent, il participe notamment en 2005 à l’émission de radio Couleurs francophones diffusée sur les radios francophones européennes dans le cadre de la Journée internationale de la Francophonie.

En 2011, à l’invitation de Frédéric Mitterand, alors ministre français de la Culture, il donne en France une série de concerts « carte blanche » au Palais Royal de Paris. Son succès en Europe grandit. Il enregistre un album à Paris en 2014 qui sortira en 2015 au Québec, Paris Tristesse, un opus pour lequel il s’accompagne au piano et reprend trois grands classiques de la chanson française, respectivement de Léo Ferré, de Barbara et de Charles Aznavour.

Au cours de la décennie suivante, il fera une quinzaine de tournées européennes et se produira dans les grandes salles de Paris, telles que La Boule noire, le Bataclan, et la Cigale.

En juillet 2014, il anime l’émission Les Petites Morts sur France Inter, dans laquelle il parle des chanteurs français et américains qui l’ont influencé (Christophe, Christine and the Queens, entre autres) et il voit croître sa popularité en France.

En 2014, il monte sur scène dans le cadre des Francofolies de La Rochelle et y retourne en 2018.

Dès sa sortie en octobre 2017, La science du cœur, album enregistré à Montréal et mixé à Paris, est au sommet des ventes des disques francophones au Canada. Il s’agit d’une œuvre intimiste et selon lui, le disque doit « être écouté sans interruption ».

Influences artistiques et musicales

Dans une entrevue à La Presse, Pierre Lapointe dit vouloir « faire le pont entre la chanson traditionnelle d'expression française et la musique orchestrale contemporaine classique ». Il est aussi à l’aise de produire des sons du genre glam rock que de s’accompagner seul au piano. Il modernise la chanson française au plaisir des auditeurs et des critiques plutôt favorables et il gagne l’attention du grand public même si on l’entend peu à la radio à ses débuts.

Sa musique est éclectique et la poésie y est toujours présente. Il est connu pour ses textes raffinés, accompagnés de la guitare électrique ou du piano, ses pochettes d’albums originales et artistiques, ainsi que pour ses prestations énergiques et hors du commun (à ses débuts, il monte souvent sur scène pieds nus, mais cravaté). Bien que certains de ses albums soient classés dans la catégorie pop, les arrangements peuvent être complexes et grandement influencés par la musique classique et contemporaine.

Des courants très différents inspirent la création de ses albums, qu’il s’agisse de la chanson française, ou chanson d’auteur (Seul au piano, 2011), ou de la culture pop (Punkt, 2013). Il nommera des musiciens autant que des poètes ou des artistes visuels parmi ceux qui l’ont influencé : Jean Cocteau, Jeff Koons, Léo Ferré ou Joe Dassin.


Collaboration avec d'autres artistes

La vision artistique de Pierre Lapointe ne s’arrête pas à la musique et sa popularité ne fait qu’augmenter les occasions de collaborer avec des artistes de toutes les disciplines.

Également amateur d’art contemporain, il travaille en 2010 avec David Altmejd pour la création du Conte crépusculaire. Il collabore aussi en 2011 avec l’architecte Jean Verville lors de l’exposition Big Bang du Musée des beaux-arts de Montréal. En 2013, il s’associe avec l’artiste Dominique Pétrin pour présenter PUNKT-Nos joies répétitives au Musée d’art contemporain de Montréal. En 2007, il crée un spectacle unique intitulé Pépiphonique, La Forêt des mal-aimés, en collaboration avec l’Orchestre Métropolitain de Montréal, dirigé par Yannick Nézet-Séguin. Le spectacle est présenté sur la grande scène des FrancoFolies devant plus de 100 000 personnes.

Il est toujours prêt à collaborer à divers projets pour honorer d’autres artistes, entre autres, avec le Consort contemporain de Québec pour un disque hommage à Charles Aznavour, et il reprend aussi une pièce de Gilles Vigneault dans le cadre du spectacle la Fête nationale de 2013 à Montréal. En 2012, sa collaboration avec Philippe Brault pour composer la musique du film Le Vendeur remporte le prix Jutra de la meilleure musique originale. En janvier 2015, Pierre Lapointe devient « coach » pour les apprentis chanteurs à l’émission La Voix, une émission québécoise regardée par plus de 2 millions de téléspectateurs sur les ondes de TVA. Il revient pour les éditions 2016 et 2017.

Il collabore aussi à une foule de projets artistiques, notamment le spectacle avant-gardiste multidisciplinaire Amours, délices et orgues, qui réunit des artistes de domaines différents (chanson, danse, monologue et design), présenté au Palais Montcalm de Québec et à la Maison symphonique de Montréal en 2017.

Prix et distinctions

  • Grand prix catégorie auteur-compositeur-interprète, Festival international de la chanson de Granby (2001)
  • Prix Félix-Leclerc de la chanson, FrancoFolies de Montréal (2004)
  • Prix du Jury du Festival Pully Lavaux (2004)
  • Prix Coup de cœur de l'Académie Charles-Cros (2005)
  • Grand Prix du disque de l'Académie Charles-Cros (album éponyme) (2005)
  • Prix de la Francophonie de l'Académie Charles-Cros (album éponyme) (2005)
  • Album de l’année – Populaire (album éponyme) Prix Félix, ADISQ (2005)
  • Révélation de l’année, Prix Félix, ADISQ (2005)
  • Album de l’année - Populaire (La forêt des mal-aimés) Prix Félix, ADISQ (2006)
  • Spectacle de l'année – Auteur-Compositeur-Interprète (La forêt des mal-aimés) Prix Félix, ADISQ (2007)
  • Prix Rapsat-Lelièvre, du gouvernement du Québec et de la Communauté française de Belgique (La forêt des mals-aimés) (2007)
  • Vidéoclip de l'année (Qu’en est-il de la chance?) Prix Félix, ADISQ (2007)
  • Émission de télévision de l'année – Chanson (avec l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal, dirigé par Yannick Nézet-Séguin – Dans la forêt des mal-aimés, Sogestalt Télévision Québec) Prix Félix, ADISQ (2008)
  • Album de l'année - Pop-Rock (Sentiments humains) Prix Félix, ADISQ (2009)
  • Prix Raoul-Breton de la Francophonie (au sein des Grands Prix Sacem), remis par la SACEM et les Éditions Raoul Breton, pour l’originalité de ses créations et la qualité de ses prestations scéniques (2011)
  • Meilleure musique originale (Le vendeur) Prix Jutra (connu maintenant sous le nom Prix Iris), avec Philippe Brault (2012)
  • Spectacle de l'année - Auteur-Compositeur-Interprète (Punkt) Prix Félix, ADISQ (2014)
  • Album de l’année – Réinterprétation (Paris tristesse) Prix Félix, ADISQ (2015)
  • Artiste québécois de l’année s’étant le plus illustré hors Québec, Prix Félix, ADISQ (2015)
  • Album de l’année – Adulte contemporain (La Science du cœur) Prix Félix, ADISQ (2018)

Discographie de Pierre Lapointe

  • Album éponyme, Audiogram, 2004
  • La forêt des mal-aimés, Audiogram, 2006
  • 2x2, Audiogram, 2006
  • 25-1-14-14 (vinyle), Audiogram, 2007
  • Pierre Lapointe dans la forêt des mal-aimés, Audiogram, 2007
  • Les vertiges d’en haut, Audiogram, 2009
  • Sentiments humains, Audiogram, 2009
  • Pierre Lapointe seul au piano, Audiogram, 2011
  • Punkt, Audiogram, 2013
  • Les callas, Audiogram, 2013
  • Paris tristesse, Audiogram, 2015
  • L’intégrale, Audiogram, 2015
  • La Science du cœur, Audiogram, 2017
  • Ton corps est déjà froid (avec les Beaux Sans-Cœur), Audiogram, 2018


//