Caraquet

Caraquet, ville du N.-B.; pop. 4169 (recens. 2011), 4156 (recens. 2006), const. en 1961. Caraquet est située à 68 km au nord-est de Bathurst.

Caraquet, ville du N.-B.; pop. 4169 (recens. 2011), 4156 (recens. 2006), const. en 1961. Caraquet est située à 68 km au nord-est de Bathurst. La localité s'étire le long de la baie de Caraquet, une section rocheuse de la côte sud de la BAIE DES CHALEURS, qui offre une vue splendide sur la mer et la GASPÉSIE. Les premiers colons français s'y installent vers 1750, attirés par les nombreux fonds de pêche. Des réfugiés acadiens (voirACADIE), des pêcheurs québécois et des commerçants anglophones les imitent par la suite. De 1837 à 1939, la compagnie de pêche Robin, établie à Jersey, détient les rênes de l'économie. L'industrie locale repose toujours sur le port aux installations modernes, la pêche et la construction navale, malgré les subsides du gouvernement destinés à attirer d'autres industries.

Village acadien
Cette reconstitution historique située pr\u00e8s de Caraquet, au Nouveau-Brunswick, recrée le style de vie des débuts de l'Acadie (photo de John deVisser/Masterfile).

Centre religieux et culturel de l'Acadie, le village de Caraquet est la scène d'émeutes en 1875 quand le gouvernement menace de couper les subsides accordés à l'école du couvent. La convention acadienne de 1905 se tient au collège Sacré-Coeur, installé à cet endroit de 1899 à 1915. Le siège social de la Fédération acadienne des caisses populaires et le Musée acadien se trouvent aussi à Caraquet, tandis que le village historique acadien est situé non loin de là. Les meilleurs compositeurs et musiciens acadiens se produisent au Festival acadien. Caraquet abrite l'une des deux troupes de théâtre professionnelles et francophones du Nouveau-Brunswick, le Théâtre Populaire d'Acadie.