Caraquet

Caraquet (Nouveau-Brunswick), constituée en ville en 1961, population de 4248 habitants (recensement de 2016), 4169 (recensement de 2011). Caraquet est située à 68km au nord-est de Bathurst. La localité s’étire le long de la baie de Caraquet, une section rocheuse de la côte sud de la baie des Chaleurs, qui offre une vue splendide sur la mer et la Gaspésie.

Caraquet (Nouveau-Brunswick), constituée en ville en 1961, population de 4248 habitants (recensement de 2016), 4169 (recensement de 2011). Caraquet est située à 68km au nord-est de Bathurst. La localité s’étire le long de la baie de Caraquet, une section rocheuse de la côte sud de la baie des Chaleurs, qui offre une vue splendide sur la mer et la Gaspésie.


Historique et économie

Les premiers colons français s’y installent vers 1750, attirés par les nombreux fonds de pêche. Des réfugiés acadiens, des pêcheurs québécois et des commerçants anglophones les imitent par la suite. De 1837 à 1939, la compagnie de pêche Robin, établie à Jersey, détient les rênes de l’économie. L’industrie locale repose encore aujourd’hui sur le port.

Culture acadienne

Centre religieux et culturel de l’Acadie, le village de Caraquet est la scène d’émeutes en 1875 quand le gouvernement menace de couper les subsides accordés à l’école du couvent. La convention acadienne de 1905 se tient au collège Sacré-Cœur, opérant à cet endroit de 1899 à 1915. Le siège social de la Fédération acadienne des caisses populaires et le Musée acadien se trouvent aussi à Caraquet. Le Village historique acadien est situé juste à l’extérieur de la ville. Les meilleurs compositeurs et musiciens acadiens se produisent au Festival acadien. Caraquet abrite l’une des troupes de théâtre professionnelles et francophones du Nouveau-Brunswick, le Théâtre Populaire d’Acadie.


//