Festival Juste pour rire (Just For Laughs)

Juste pour rire (Just For Laughs) est un festival international d’humour qui se tient chaque année à Montréal. Il s’agit du plus grand festival d’humour au monde, et du plus connu. Fondé en 1983 (en tant que festival francophone; la première édition anglophone sera présentée en 1985), le festival attire chaque année plus de 2,5 millions de spectateurs et génère des recettes d’environ 100 millions de dollars pour l’économie québécoise. Quelque 250 spectacles sont présentés chaque année à différents endroits à Montréal et dans les environs de la Place des Arts. La propriété de l’entreprise de production à l’origine du festival – ainsi que de ses nombreuses chaînes YouTube à succès – est partagée entre le propriétaire des Canadiens de Montréal, Geoff Molson, Bell Média, l’agence d’artistes américaine ICM Partners et l’humoriste canadien Howie Mandel. Le festival a été intronisé à l’Allée des célébrités canadiennes en 2022.

Juste pour rire (Just For Laughs) est un festival international d’humour qui se tient chaque année à Montréal. Il s’agit du plus grand festival d’humour au monde, et du plus connu. Fondé en 1983 (en tant que festival francophone; la première édition anglophone sera présentée en 1985), le festival attire chaque année plus de 2,5 millions de spectateurs et génère des recettes d’environ 100 millions de dollars pour l’économie québécoise. Quelque 250 spectacles sont présentés chaque année à différents endroits à Montréal et dans les environs de la Place des Arts. La propriété de l’entreprise de production à l’origine du festival – ainsi que de ses nombreuses chaînes YouTube à succès – est partagée entre le propriétaire des Canadiens de Montréal, Geoff Molson, Bell Média, l’agence d’artistes américaine ICM Partners et l’humoriste canadien Howie Mandel. Le festival a été intronisé à l’Allée des célébrités canadiennes en 2022.

Histoire

À l’origine, le festival Juste pour rire est d’envergure modeste : quatre spectacles d’humour présentés sur deux soirs, entièrement en français. Les premières années, on présente également des comédies et des spectacles en direct à l’extérieur de la salle principale tout au long de la journée. Au fil des ans, le festival offre de nombreux numéros gratuits en plein air et en direct mettant en vedette des clowns, des mimes et d’autres artistes. Enfin, on organise des défilés dans le cadre du festival, dont le Défilé des jumeaux, un événement annuel.

En 1985, soit la première année où l’on propose au festival des spectacles en anglais, Juste pour rire dure neuf jours. Il y a au programme cinq galas en langue française et deux galas en langue anglaise. Cette édition du festival, qui annonce la participation de pas moins de 55 humoristes, attire environ 40 000 personnes. Jerry Seinfeld tient le haut de l’affiche pour la soirée d’inauguration du festival anglophone; le lendemain, c’est Jay Leno qui prend le relais. L’imitateur québécois Jean-Guy Moreau, qui devait animer la plupart des événements en français, subit une chirurgie cardiaque d’urgence la veille du festival. Ce sont Michel Drucker et Dominique Michel qui prennent sa place. Du côté francophone, on retrouve au programme des humoristes comme Michel Forget, Popek, Yves Lecoq et Pierre Verville.

En 1986, Juste pour rire attire déjà l’attention d’agents d’Hollywood ainsi que de recruteurs pour les émissions de télévision américaines de fin de soirée. Le festival attire également des artistes de renom tout en offrant aux talents locaux, comme l’imitateur André-Philippe Gagnon, une visibilité internationale.

Le groupe de percussion STOMP fait ses débuts en Amérique du Nord lors d’un spectacle gratuit donné en plein air au festival en 1992; il connaîtra ensuite la gloire à Broadway. En 1993, George Burns, 97 ans, se produit en direct sous les acclamations de la critique et se voit décerner le prix du festival pour l’ensemble de sa carrière. En 1995, un jeune Jimmy Fallon assure la première partie de Penn & Teller. Deux ans plus tard, Rick Mercer, Cathy Jones et Greg Thomey, de l’émission This Hour Has 22 Minutes, animent les galas anglophones du festival. Kevin Hart fait ses débuts au festival en 2001, tout comme le fera le Canadien allophone Sugar Sammy quelques années plus tard, en 2005.

Télévision

On commence presque immédiatement à diffuser des événements du festival à la télévision. En 1985, la CBC accepte de présenter une émission spéciale d’une demi-heure mettant en vedette les humoristes des galas anglophones. Cette émission spéciale connaît un grand succès et donne lieu à une série de six épisodes en 1988, qui se transformera par la suite en série annuelle de douze épisodes. En 2009, une édition spéciale de Just For Laughs, basée à Chicago, est diffusée pour la première fois sur la chaîne américaine TBS.

Une autre série produite par le festival, l’émission de farces et attrapes en caméra cachée Juste pour rire : Les Gags, devient un incontournable de la télévision canadienne dès son lancement sur Canal D le 26 décembre 2000. La série devient même un phénomène international. La chaîne YouTube JFL Gags, l’une des 11 chaînes YouTube gérées par le festival en plusieurs langues, cumule plus de 7,7 milliards de visionnements, avec plus de 12,1 millions d’abonnés. En juin 2022, on estime que cette chaîne génère à elle seule entre 3 et 5 millions de dollars en revenus annuels.

Expansion

Le festival Juste pour rire se fait connaître dans de nombreuses autres villes, notamment Toronto, Vancouver, Sydney, en Australie, et Austin, au Texas, dans le cadre de productions itinérantes. Juste pour rire organise également des congrès d’humoristes, dont un destiné aux professionnels de l’industrie de l’humour et du divertissement.

Le festival principal propose également des spectacles à thème. Citons notamment le Nasty Show, un spectacle établi de longue date réunissant des humoristes spécialisés dans l’humour grossier; Comedy Night in Canada, un spectacle mettant en vedette des humoristes canadiens; et Just for the Culture (anciennement, l’Ethnic Show), un spectacle d’humour représentant des artistes de couleur appartenant à différents groupes ethniques, religieux et culturels. Juste pour rire est également à l’origine de Zoofest, un festival d’humour alternatif et d’improvisation qui a lieu pendant le festival principal dans de plus petits espaces à Montréal.

Lieux de présentation

Pendant la majeure partie de l’histoire du festival, le Théâtre St-Denis, salle de spectacle historique de Montréal, sert de lieu de présentation principal. L’expansion du festival l’oblige à se réinstaller à la Place des Arts et au Quartier des Spectacles, qui accueille également plusieurs autres grands festivals montréalais, dont Les Francos de Montréal (anciennement Les FrancoFolies de Montréal), le Festival international Nuits d’Afrique et le Festival International de Jazz de Montréal (FIJM).

Envergure, rayonnement et influence mondiale

En 2016, le festival montréalais attire 2,5 millions de spectateurs. On estime que cette édition génère environ 100 millions de dollars pour l’économie de la province. Chaque année, le festival présente environ 250 spectacles dans une vingtaine de lieux différents du centre-ville de Montréal et des environs, mais principalement à la Place des Arts.

Le festival est depuis longtemps un important tremplin dans la carrière des humoristes en devenir. Jim Carrey, Roseanne Barr, Tim Allen, Kevin Hart, Dave Chappelle et Chris Rock, entre autres artistes de grande renommée, reconnaissent le rôle qu’a joué Juste pour rire dans l’ascension de leur carrière. Au cours d’une année donnée, les recruteurs de Juste pour rire peuvent évaluer jusqu’à 700 spectacles d’humour afin de dénicher les perles rares à présenter au festival.

En 2007, le journal Guardian dit de Juste pour rire qu’il s’agit « probablement de l’événement d’humour le plus important de la planète ». En 2019, Big 7 Travel adjuge à Juste pour rire la troisième place dans son palmarès des 50 meilleurs festivals au monde. En juin 2022, l’organisation affiche une valeur nette comprise entre 12 et 16 millions de dollars. En juillet 2022, le festival est intronisé à l’Allée des célébrités canadiennes pour ses contributions de leader à l’échelle internationale en matière de création de contenu humoristique multiplateforme.

Accusations et poursuites à l’encontre du fondateur

En 2017, alors que naît le mouvement #MeToo, d’envergure mondiale, de nouvelles allégations d’inconduite sexuelle concernant le président et fondateur du festival, Gilbert Rozon, sont mises au jour. Un groupe de vingt femmes, que l’on surnommera Les Courageuses, intentent alors un recours collectif contre Gilbert Rozon. Les Courageuses dénoncent des années de harcèlement sexuel et d’agressions remontant à l’époque où certaines d’entre elles n’avaient que 15 ans. La poursuite est rejetée, mais cela n’empêche pas un autre groupe formé d’environ 12 femmes de déposer à son tour des plaintes pénales contre Gilbert Rozon. L’une de ces allégations donne lieu à une accusation pénale de viol, dont l’homme d’affaires est acquitté en décembre 2021. Gilbert Rozon a depuis fait face à certaines autres allégations et poursuites judiciaires de la part d’autres victimes présumées.

Changement de propriétaire

En octobre 2017, Gilbert Rozon démissionne de son poste, déclarant son intention de vendre sa part majoritaire du Groupe Juste pour rire, la société de production à l’origine du festival. Une offre est faite à Quebecor Inc., détentrice d’un droit de premier refus. En mars 2018, le Groupe Juste pour rire est vendu à l’agence de talents américaine ICM Partners et à l’humoriste canadien Howie Mandel. En juin 2018, le Groupe CH (dirigé par Geoff Molson, propriétaire des Canadiens de Montréal) et Bell Média (une filiale de BCE Inc.) acquièrent une participation majoritaire dans le festival.

Voir aussi Humoristes francophones, Comédie et Le Canadian Comedy Awards & Festival.