ADISQ

Fondée à Montréal en 1975 par notamment Yvan Dufresne, André Perry, Gilles Talbot, Frank Furtado, Guy Latraverse, Daniel Lazare et Michel Constantino, l'Association québécoise des producteurs de disques (AQPD) donne naissance, en octobre 1977, à l'Association du Disque, de l'Industrie du Spectacle Québecois (et de la vidéo à compter de 1987) ou ADISQ.

Débuts

Fondée à Montréal en 1975 par notamment Yvan Dufresne, André Perry, Gilles Talbot, Frank Furtado, Guy Latraverse, Daniel Lazare et Michel Constantino, l'Association québécoise des producteurs de disques (AQPD) donne naissance, en octobre 1977, à l'Association du Disque, de l'Industrie du Spectacle Québecois (et de la vidéo à compter de 1987) ou ADISQ. C'est une association professionnelle sans but lucratif qui, à sa création, comptait 32 membres et qui en regroupe (en 2012) plus de 250 œuvrant dans les domaines de la production de disques, de spectacles et de la vidéo, des maisons d'édition, des diffuseurs et promoteurs de spectacles ainsi que des relationnistes.

Au départ, l'organisme est financé à 80% par le ministère de l'Industrie et du commerce du Québec. Gilles Talbot (production), Chris Reed (édition), André Guillemette (distribution), Suzanne Dumont (promotion), Frank Furtado (gérance) et Yvan Dufresne (membre honoraire) forment le bureau de direction provisoire.

L'organisme s'affaire d'abord à coordonner la participation de ses membres au MIDEM (Marché international de la musique), une importante foire qui se tient chaque année à Cannes, afin de trouver de nouveaux débouchés pour la musique et les spectacles d'ici.

Pour couronner les meilleurs réalisations des producteurs et artistes québécois qu'il considérait mal desservis par le gala canadien des Juno, ce premier bureau de direction met également sur pied un gala. Le premier a lieu à l'Expo-Théâtre de Montréal le 23 septembre 1979. Il est devenu au fil des ans l'évènement artistique le plus important au Québec. Sa télédiffusion attire plus de deux millions de téléspectateurs et assure aux gagnants comme à ceux qui sont mis en nomination une visibilité exceptionnelle et un outil promotionnel important.

Les Félix

En hommage à Félix Leclerc, le plus célèbre des auteurs-compositeurs québécois, les trophées remis au Gala dans chaque catégorie sont appelés Félix. Ils sont attribués par des panels d'intervenants du milieu dans diverses catégories, après un processus de pré-sélection, et selon les chiffres de vente dans certains cas. Depuis 1989, le public est invité à choisir les interprètes masculin et féminin de l'année ainsi que la chanson de l'année.

La statuette qui est remise aux gagnants est l'oeuvre de Marc-André Parisé, un artiste du Saguenay.


Dans les années 2000, la remise des quelques 60 trophées a été répartie en trois événements:
L'Autre gala où sont remis depuis 2003 une vingtaine de Félix.
Le Gala de l'industrie qui récompense depuis 2009 les artisans de l'industrie. Ces deux galas se tiennent généralement le même jour.
Le Grand gala télévisé au cours duquel une douzaine de Félix sont remis.

Depuis 1990, l'ADISQ décerne également ses Billets d'or et d'argent, marquant respectivement 50 000 et 25 000 entrées à des spectacles d'artistes québécois.

Les dossiers

L'ADISQ effectue des représentations auprès des pouvoirs publics sur les questions concernant les politiques générales de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo, le financement de cette industrie, la défense des droits des producteurs et la réglementation de la radiodiffusion. Elle procède également à des négociations et à la gestion d'ententes collectives avec les associations d'artistes reconnues et finalement, la promotion collective du disque, du spectacle et de la vidéo.

L'ADISQ a piloté plusieurs dossiers qui ont notamment amené la création de la Société générale des Industries culturelles (SOGIC) par le gouvernement québécois qui participe au financement de l'industrie. L'organisme a également oeuvré activement à la réforme de la loi du droit d'auteur. Il fait des représentations auprès du CRTC afin que les quotas de musique francophone soient maintenus et respectés.

L'ADISQ s'assure de faire entendre sa voix dans tous les forums internationaux où pourrait se jouer l'avenir de la production musicale indépendante.

• Elle fait partie, notamment, de la Coalition pour la diversité culturelle, qui travaille à la reconnaissance de la souveraineté des nations en matière de politique culturelle. La Coalition est l'un des nombreux organismes ayant plaidé pour l'adoption d'une motion à cet effet par l'UNESCO, en 2004 et 2005.

• L'ADISQ collabore également à l'élaboration d'une coalition internationale des producteurs indépendants qui cherchera à faire un contrepoids à l'influence des majors de la production musicale sur tous les marchés de la planète.

Mis sur pied en 2004 avec le soutien du Conseil québécois des ressources humaines en culture, d'Emploi-Québec et de Musicaction, le programme de formation de l'ADISQ couvre les principaux types d'expertise requis dans le domaine de la production musicale, dont les suivants :

• aspects juridiques de l'industrie musicale

• les contrats

• les sociétés de gestion collective

• la gestion des crédits d'impôt

• la gestion des commandites

• la promotion numérique

• la gestion de crise et le soutien au porte-parole de l'entreprise

À ce jour, l'ADISQ a développé plus d'une vingtaine d'activités de formation à l'intention de ses membres.

Outils promotionnels

L'ADISQ a produit, au fil des ans, plusieurs outils promotionnels, dont les bottins Portfolio Québec 1988 et Griffé Québec 1989, regroupant des informations sur les maisons de disques, de production et les artistes.


L'organisme a également réalisé les disques:
Les Félix (Montréal, 1979; ADISQ 991)
Les Félix (Montréal, 1980; ADISQ 509)
Québec MIDEM 1989 (Montréal, 1989; MIDEM 1989 double CD)
Les chansons populaires des années 1980 (Montréal, 1990, ADISQ 1990 CD)
Griffé Québec (Montréal, 1990; ADISQ 1990-2 CD)


L'association a publié en 2003 "Pour une musique au pluriel: 1978-2003, ADISQ, 25 ans à faire la différence" (42 p. illustrées)

L'ADISQ également mis en marché de 2004 à 2009 un album annuel intitulé "Merci pour la chanson" qui met en valeur des productions musicales de ses membres.

Le Palmarès

Depuis 1995, LE Palmarès constitue un outil indispensable pour observer en continu l'évolution du monde québécois du disque et du spectacle. Outil de référence pour toute l'industrie du disque, de la radio et de la vente au détail, il est devenu, au fil des ans, une source d'information incontournable. Publié chaque semaine, LE Palmarès contient, entre autres :

• les palmarès Nielsen BDS (un système de compilation des rotations radio des stations des grands centres du Québec)

• les palmarès correspondants (un système de compilation des palmarès des stations en région, et de certaines stations francophones en Ontario et dans les Maritimes)

• le palmarès Nielsen SoundScan (un système de compilation des ventes d'albums au Québec)

• une chronique sur les faits saillants du milieu musical.

Des données sommaires du Palmarès sont publiées chaque semaine sur adisq.com. Les abonnés reçoivent la version complète du magazine, en format pdf.

Bibliographie

Fondation ADISQ/CIRPA, Portrait économique de l'industrie du disque au Québec (Montréal : ADISQ, 1988).

Media-culture, Disponibilité de la musique vocale de langue française au Canada : le contexte économique et industriel (Montréal : ADISQ, 1989).

Jamil Azzaoui et Thérèse David, Mise en marché du produit sonore et du produit de la scène : guide pratique (Montréal : ADISQ, 1991).

Isabelle Lamoureux, Robert Pilon et Gilles Turcotte, Profil du marché de la radio au Québec (Montréal : ADISQ, 1991).

ADISQ, Pour une musique au pluriel (Montréal : ADISQ, 2003).


Lecture supplémentaire

  • Fondation ADISQ/CIRPA. Portrait économique de l'industrie du disque au Québec (Montreal: ADISQ, 1988).

    Media-culture. Disponibilité de la musique vocale de langue française au Canada : le contexte économique et industriel (Montreal: ADISQ, 1989).

    Azzaoui, Jamil and Thérèse David. Mise en marché du produit sonore et du produit de la scène : guide pratique (Montreal, ADISQ, 1991).

    Lamoureux, Isabelle, Robert Pilon and Gilles Turcotte. Profil du marché de la radio au Québec (Montreal: ADISQ, 1991).

    ADISQ. Pour une musique au pluriel. (Montreal: ADISQ, 2003).