Saint-Jean-sur-Richelieu

Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec, constituée ville en 1897, population de 95 114 habitants (recensement de 2016), de 92 394 habitants (recensement de 2011). La ville de Saint-Jean-sur-Richelieu est située sur la rive ouest de la partie supérieure de la rivière Richelieu, à environ 40 km au sud-est de Montréal.

Saint-Jean-sur-Richelieu est situé sur les territoires traditionnels des Kanyen’kehà:ka (Mohawk) et des Abénakis. Les terres demeurent non cédées et sont considérées comme territoires autochtones.  

Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec, constituée ville en 1897, population de 95 114 habitants (recensement de 2016), de 92 394 habitants (recensement de 2011). La ville de Saint-Jean-sur-Richelieu est située sur la rive ouest de la partie supérieure de la rivière Richelieu, à environ 40 km au sud-est de Montréal.Saint-Jean-sur-Richelieu est situé sur les territoires traditionnels des Kanyen’kehà:ka (Mohawk) et des Abénakis. Les terres demeurent non cédées et sont considérées comme territoires autochtones.  


Colonisation et politique

Saint-Jean-sur-Richelieu provient d’une série de forts établis le long de la rivière Richelieu durant le régime français. Après la révolution américaine, de nombreux loyalistes se joignent aux familles locales. Pendant le 19e siècle, Saint-Jean-sur-Richelieu devient un endroit de plus en plus canadien-français et catholique.

Politiquement, l’endroit est un bastion libéral au 19e siècle. Félix-Gabriel Marchand, natif de Saint-Jean-sur-Richelieu, devient notamment premier ministre du Québec en 1897, à la tête du Parti libéral.

Développement

Des chemins de fer et des canaux sont construits très tôt dans la région afin de faciliter les échanges commerciaux entre le Canada et les États-Unis. En 1836, la première ligne de chemin de fer du Canada, la Champlain and Saint Laurence Railroad, relie Saint-Jean et La Prairie. Le canal de Chambly est terminé en 1843. Ces voies permettent aux gens de contourner les rapides encombrants qui se trouvent tout juste sous Saint-Jean-sur-Richelieu. Cependant, en raison de la concurrence ferroviaire et de l’échec du développement industriel, la ville commence à décliner vers la fin du 19e siècle.

Une parade célèbrant le 100e anniversaire de l'arrivée du train entre Saint-Jean-sur-Richelieu et La Prairie

Au 20e siècle, plusieurs grandes industries (notamment des multinationales américaines) sont attirées par de généreux incitatifs et par les lignes de chemin de fer. Cependant, depuis le début des années 1980, une baisse dans l’industrie manufacturière secondaire fait accroître le taux de chômage dans la région. 

L'hôtel de ville de Saint-Jean-sur-Richelieu, juin 1965

Une base militaire se trouvant à proximité fournit des emplois, étant donné que la plupart des recrues des Forces armées canadiennes suivent leur formation de base à cet endroit. Un collège militaire ouvre également ses portes en 1952. De plus, Agriculture Canada détient un centre de recherche horticole dans la ville.

Saint-Jean-sur-Richelieu connaît un essor physique au cours des dernières années. De grands édifices commencent à parsemer le paysage autrefois plat. La ville d’origine, le Vieux Saint-Jean, est témoin d’un renouveau culturel. Depuis 1984, Saint-Jean-sur-Richelieu accueille chaque année un festival de montgolfières.


Lecture supplémentaire

  • A.H. Moore, The Valley of the Richelieu: An Historical Study (1929).