Stephen Smith

Stephen J.R. Smith, entrepreneur en services financiers, dirigeant communautaire et philanthrope (né le 2 juin 1951 à Ottawa, en Ontario). Stephen Smith est un entrepreneur dont les activités dans le secteur des services financiers sont couronnées de succès. Il est cofondateur, président du conseil, président et chef de la direction de la Financière First National, le plus important prêteur hypothécaire non bancaire au Canada. Il est également président et co‑actionnaire de la Société d’assurance hypothécaire Canada Guaranty, le troisième acteur canadien en importance sur le marché de l’assurance hypothécaire. Outre ses activités d’homme d’affaires, Stephen Smith participe à la gestion de nombreuses organisations culturelles comme le Musée royal de l’Ontario, la Fondation Rideau Hall et Historica Canada, l’éditeur de L’Encyclopédie Canadienne, dont il préside le conseil de direction depuis 2009. L’école de commerce de son alma mater, l’Université Queen’s, a été nommée en son honneur après son don record de 50 millions de dollars en 2015. Il est compagnon du Temple de la renommée de l’entreprise canadienne depuis 2019. Détenteur d’un brevet de pilote, il est célèbre, parmi ses amis et ses partenaires en affaires, pour son approche « casse‑cou » de ses sports préférés, notamment l’héliski et le cyclisme au long cours. Comme l’a dit, un jour, Charles Brindamour, président et chef de la direction de la Financière Intact : « Stephen est une véritable force de la nature! »



Portrait de Stephen Smith

Formation et début de carrière

Stephen Smith naît à Ottawa, où il étudie à l’école secondaire et au collège St. Patrick. Dans sa jeunesse, il s’intéresse notamment aux activités de radioamateur et au domaine émergent de la programmation informatique.

En 1968, Stephen Smith s’inscrit à l’Université Queen’s, où il obtient, en 1972, un baccalauréat en sciences avec distinction en génie électrique. Alors qu’il étudie en génie, il reçoit une permission spéciale de suivre des cours d’économie dispensés par Richard Lipsey et David C. Forgeron, deux économistes de renom.

Stephen Smith commence à travailler comme programmeur informatique avant de décider de poursuivre ses études dans le cadre d’une maîtrise en sciences économiques à la London School of Economics and Political Science (LSE) au Royaume‑Uni (voir également Informatique).

Stephen Smith est fasciné par les liens existant entre les décisions d’affaires et les politiques publiques. Après avoir obtenu son diplôme en 1973, il occupe divers postes, tout d’abord comme responsable d’études de marché, puis comme analyste de recherche, et enfin comme directeur adjoint responsable de la planification d’entreprise pour le constructeur aéronautique Hawker Siddeley Canada Inc.

En 1980, Stephen Smith est congédié de Hawker Siddeley pour avoir donné son opinion. En 2015, il se souvient de cet épisode et explique :

Si mon patron me demandait de faire quelque chose et que je pensais que ce n’était pas la bonne chose à faire, je n’avais pas pour habitude de mettre ma langue dans ma poche. Je pensais être plus intelligent que mes patrons! J’étais insolent, ce qui est probablement l’une des marques de fabrique des entrepreneurs.

Il profite de cette occasion pour réorienter sa carrière. Il investit alors dans l’immobilier, achetant, rénovant et revendant des triplex. Enhardi par l’expérience, il se lance dans la construction immobilière. Cependant, dans un contexte où les taux d’intérêt atteignent des niveaux sans précédent, provoquant un ralentissement spectaculaire du marché immobilier, cette aventure sera sans lendemain et, en 1984, il se déclare en faillite personnelle. Il dira, plus tard, que cette période a été la plus dure de sa vie, même s’il précisera également avoir tiré de cette expérience de précieuses leçons.

Financière First National

En 1988, Stephen Smith crée la Financière First National, avec Moray Tawse, un gestionnaire travaillant chez Guaranty Trust. Leur bureau est situé au‑dessus d’un pub dans le quartier de Yonge and Eglinton à Toronto. Les années 1980 voient le secteur financier canadien s’ouvrir à une concurrence plus importante des établissements non bancaires dans la foulée d’un certain nombre d’évolutions législatives et réglementaires. Stephen Smith et Moray Tawse ont pour objectif de vendre des tranches de créances hypothécaires, émanant de Guaranty Trust, à certaines compagnies d’assurance sur la vie. En 1987, la Société canadienne d’hypothèques et de logement crée des titres adossés à des créances hypothécaires (MBS) en vertu de la Loi nationale sur l’habitation. Repérant là une occasion, les deux associés proposent à une compagnie d’assurance vie de créer une société spécialisée dans les MBS. Cette dernière décline leur proposition, mais les encourage à créer une entreprise émettant, garantissant et vendant des hypothèques, selon le système « de la vente de prêts partiels », et offre de devenir leur premier client.

Dans le cadre de ce système, First National rencontre immédiatement le succès avec environ 200 000 $ générés dès sa première année d’activité par ses dix employés. Cette réussite est largement due aux prix particulièrement compétitifs auxquels elle vend ses hypothèques et à l’utilisation de l’informatique pour garder une longueur d’avance sur la concurrence. First National et Stephen Smith se montrent particulièrement novateurs en matière de développement de programmes et d’utilisation de l’informatique dans le secteur des prêts hypothécaires. C’est dans ce cadre que le logiciel de prêts hypothécaires MERLIN, qui deviendra le principal logiciel d’approbation et de suivi des prêts hypothécaires sur le marché, est mis au point.

First National connaît une forte croissance et devient le plus gros prêteur hypothécaire non bancaire au Canada. Stephen Smith acquiert une position de chef de file en titrisation (on appelle titrisation la transformation d’actifs peu liquides en actifs financiers négociables), une technique qu’il utilise à bon escient pour financer la croissance d’actifs hypothécaires. Dans ce cadre, il intervient régulièrement, en tant que spécialiste du domaine, lors de conférences sur ce sujet et sur les services financiers. En 2017, First National dépasse la barre des 100 milliards de dollars en prêts hypothécaires gérés. Le 31 mars 2018, l’entreprise fête ses 30 ans d’existence.

Activités dans les services financiers

Stephen Smith est également président et co‑actionnaire de la Société d’assurance hypothécaire Canada Guaranty, le troisième acteur canadien en importance sur le marché de l’assurance hypothécaire, qu’il achète à AIG en 2010. Il occupe les fonctions de président et de co‑actionnaire de la banque Duo du Canada, qu’il acquiert auprès de Walmart Canada en avril 2019. Il est aussi président et associé de Peloton Capital Management, une société de capital‑investissement de taille moyenne spécialisée dans les secteurs des soins de santé ainsi que des services aux consommateurs et des services financiers en Amérique du Nord.

Il est également le principal actionnaire de la Banque Équitable, la neuvième banque canadienne cotée. Il est membre du Conseil canadien des affaires, une organisation de dirigeants d’entreprise au sein de laquelle ils se rencontrent pour discuter des enjeux en matière de politiques publiques, notamment pour ce qui a trait à la fiscalité, à l’environnement, à la politique budgétaire et à la politique monétaire.

Stephen Smith siège aussi au conseil d’administration de la Banque de l’infrastructure du Canada.

Activités auprès de l’Université Queen’s

Partisan de la responsabilité sociale des entreprises, Stephen Smith apporte sa contribution au‑delà de l’univers des services financiers. Il maintient un lien étroit avec son alma mater, l’Université Queen’s au sein de laquelle il a créé, en 1997, un prix pour les étudiants en génie électrique et en économie. La bourse Stephen J.R. Smith récompense les qualités de leadership, d’implication et de créativité. Depuis 2015, elle a aidé plus de 250 étudiants de l’Université Queen’s. En 2013, il a également financé une chaire en politiques publiques au sein du département d’économie.

En 2015, Stephen Smith offre 50 millions de dollars à l’Université Queen’s pour financer l’éducation commerciale, soit le don le plus important jamais effectué en faveur d’une école de commerce canadienne. Reconnaissante, l’Université renomme son école de commerce la Stephen J.R. Smith School of Business. Ce don a permis la création de nouvelles bourses d’études, de chaires de recherche et de chaires d’enseignement, contribuant ainsi à attirer les éléments les plus talentueux parmi les étudiants et les professeurs. Dans le cadre de cette dotation, le mécène en appelle à « une protection vigilante des droits à la liberté de parole, à la liberté des universités et à la liberté de recherche ».

Activités communautaires

Passionné par l’engagement communautaire, par l’éducation, par l’histoire du Canada et par les arts, Stephen Smith est actif au sein de plusieurs organismes culturels. Il est gouverneur honoraire du Musée royal de l’Ontario, membre du conseil d’administration de la Fondation Rideau Hall et président du conseil de direction d’Historica Canada, l’organisme qui produit les Minutes du patrimoine et qui publie l’Encyclopédie Canadienne. En 2014, Stephen Smith et son épouse, Diana Blake, font un don de 3 millions de dollars contribuant à la fondation du Myseum de Toronto, un musée interactif en ligne de la ville de Toronto.

Stephen Smith est administrateur de l’Institut C.D. Howe, un institut de recherche canadien indépendant à but non lucratif qui fait la promotion de politiques publiques économiquement viables. Il avait, auparavant, occupé les fonctions de vice‑président de Metrolinx, une société de la Couronne offrant des services de transport en commun dans la région du Grand Toronto et de Hamilton.

Distinctions

Entrepreneur de l’année, Ernst and Young Ontario Financial Services (2007)

Médaille du jubilé de diamant de la reine Élisabeth II, Gouvernement du Canada (2012)

Compagnon, Temple de la renommée de l’entreprise canadienne (2019)

Liens externes

Biographie de Stephen Smith sur le site Web de First National

Financière First Nationale


Site Web du plus grand prêteur hypothécaire non bancaire au Canada, cofondé par Stephen Smith


Liens externes