Williams Lake

Williams Lake, ville de la C.-B.; pop. 11 153 (recens. 2001), 11 235 A (recens. 1996), 10 395 (rc 1991); superf. 33,03 km2; const. en 1929; située au coeur de la Colombie-Britannique dans la région de Cariboo, à 545 km au nord-est de Vancouver.

Williams Lake, ville de la C.-B.; pop. 11 153 (recens. 2001), 11 235 A (recens. 1996), 10 395 (rc 1991); superf. 33,03 km2; const. en 1929; située au coeur de la Colombie-Britannique dans la région de Cariboo, à 545 km au nord-est de Vancouver. Son nom lui vient du lac voisin, qui prend en 1860 le nom du chef William de la réserve indienne de Sugar Cane. Le nom de « Columneetza » que lui donnent les Shuswaps signifie « le lieu de rencontre des nobles ». La route, le chemin de fer et l'agrandissement des installations aéroportuaires ont grandement favorisé l'essor de la ville, surtout au cours des dernières années.

Longtemps, l'économie de la ville reposait avant tout sur l'agriculture, en tant que centre des services et de marché pour les nombreux élevages de bétail des magnifiques plateaux Cariboo et Chilcotin. Au cours des dernières décennies, l'exploitation forestière a ravi la première place à l'élevage. Les mines, le tourisme, les industries de service et les bureaux gouvernementaux ont permis de diversifier l'économie de la ville. En juillet de chaque année, Williams Lake est aussi l'hôte d'un stampede très renommé.