Yorkton

 Bien que la colonie de York disparaisse plus tard, un grand nombre d'immigrants venus d'Europe s'installent dans la région. Les premiers UKRAINIENS et DOUKHOBORS, qui composent une grande partie de la population, méritent une place à part.

Doukhobors, pèlerins
Pèlerins doukhobors arrivant à Yorkton, en Saskatchewan, 1899. Plus de 7400 Doukhobors s'installent en Saskatchewan en 1898-1899 (avec la permission de la British Library).
Yorkton

Yorkton

Yorkton, ville de la Sask.; pop. 15 669 (recens. 2011), 15 038 (recens. 2006); const. en 1928; située à environ 175 km au nord-est de Regina. La ville sert de centre de services régional pour la riche prairie boisée avoisinante, reconnue pour son abondante production agricole, surtout les cultures céréalières. Les débuts de la collectivité remontent à 1882 avec la York Farmers' Colonization Co., un groupe du comté de York, en Ontario, qui s'y établit par îlots. Connu d'abord sous le nom de York City, ce village était situé à 4 km au nord-est de son emplacement actuel et était destiné à servir la colonie de York. En 1884, avec l'ouverture d'un bureau de poste, on lui donne le nom de Yorkton. À l'arrivée du chemin de fer, en 1889, on déménage le village près des voies ferrées, à son emplacement actuel.

Bien que la colonie de York disparaisse plus tard, un grand nombre d'immigrants venus d'Europe s'installent dans la région. Les premiers UKRAINIENS et DOUKHOBORS, qui composent une grande partie de la population, méritent une place à part. Aujourd'hui, la ville offre des services commerciaux, gouvernementaux et de transport. Parmi les attractions touristiques, on compte une division du Western Development Museum, le Godfrey Dean Cultural Centre et les peintures du dôme de l'église catholique ukrainienne St. Mary.


Lecture supplémentaire

  • Yorkton: York Colony to Treasure Chest City (1982).