Dollard des Ormeaux, Adam

Adam Dollard des Ormeaux, soldat (France 1635 -- Long-Sault, mai 1660). À la fin d'avril 1660, 17 Français quittent Montréal sous les ordres de Dollard des Ormeaux pour prendre dans une embuscade des chasseurs iroquois rentrant par la rivière des Outaouais.

Dollard des Ormeaux
Mort héro\u00efque de Dollard au Long Sault. Bas-relief de Louis-Philippe Hébert, 1895, Monument \u00e0 Maisonneuve, Place d'Armes, Montréal.

Adam Dollard des Ormeaux, soldat (France 1635 -- Long-Sault, mai 1660). À la fin d'avril 1660, 17 Français quittent Montréal sous les ordres de Dollard des Ormeaux pour prendre dans une embuscade des chasseurs iroquois rentrant par la rivière des Outaouais. Quarante-quatre Hurons et Algonquins se joignent à eux. Toutefois, une avant-garde de 300 Iroquois a tôt fait de les découvrir au pied des rapides du Long-Sault. Les alliés se réfugient dans une enceinte abandonnée, où ils sont assiégés pendant une semaine, le temps que les Iroquois appellent des renforts. Les Hurons désertent, l'eau manque et les Français sont débordés lorsqu'un baril de poudre à fusil explose à l'intérieur de l'enceinte. Les neuf survivants sont torturés et mangés selon le rituel iroquois.

Les historiens du XIXe siècle ont converti cette bataille en une épopée religieuse et nationaliste où de pieux catholiques se sacrifient pour repousser une attaque contre la Nouvelle-France. La revanche et la prise de trophées et de prisonniers sont les objectifs traditionnels de la guerre chez les Iroquois, qui ont dû rentrer chez eux fort satisfaits.