George Seymour Lyon

Le principal titre de gloire de ce grand sportif aux talents multiples est sa médaille d'or au golf des Jeux olympiques de 1904, à St. Louis, au Missouri. En effet, à l'âge de 38 ans, il se met au golf et remporte 8 fois le titre de champion canadien amateur entre 1898 et 1914.

Lyon, George
George Lyon, golfeur. George Lyon est un athl\u00e8te accompli exceptionnel, mais c'est la médaille d'or qu'il remporte au golf aux Jeux Olympiques de St. Louis en 1904 qui est son principal titre de gloire (avec la permission du Panthéon des sports canadiens, www.cshof.ca).

George Seymour Lyon, golfeur (Richmond, Canada-Ouest, 27 juill. 1858 -- Toronto, mai 1938). Lyon est sans contredit l'un des athlètes les plus remarquables du Canada. À 18 ans, il établit un record canadien au saut à la perche. Il joue avec succès au baseball, au rugby et au soccer, et il excelle au curling et au boulingrin. Il fait partie de l'équipe canadienne de cricket et marque 238 points pour son équipe, un record canadien.

Le principal titre de gloire de ce grand sportif aux talents multiples est sa médaille d'or au golf des Jeux olympiques de 1904, à St. Louis, au Missouri. En effet, à l'âge de 38 ans, il se met au golf et remporte 8 fois le titre de champion canadien amateur entre 1898 et 1914. Certains critiquent son style peu orthodoxe, qui lui fait ressembler, dans les mots d'un journaliste de New York, à quelqu'un qui « coupe le blé à la faux ». À 46 ans, lors des Jeux olympiques de 1904, il défait en trois et deux le champion en titre des États-Unis, H. Chandler Egan, et obtient l'une des deux seules médailles d'or ayant été décernées au golf. Un de ses coups de départ en demi-finale est évalué à 299 m. George Lyon a une deuxième chance d'obtenir l'or aux Jeux olympiques de 1908, mais il se retire de la compétition. Après une dispute, les golfeurs britanniques boycottent ces Jeux et les golfeurs américains ne souhaitent pas faire le déplacement dans des conditions aussi incertaines. La candidature de Lyon est la seule jugée acceptable par le Comité olympique, qui lui informe qu'il a gagné la médaille d'or par défaut. Il la refuse en faisant valoir qu'il ne peut accepter une médaille qu'il n'a pas méritée à l'issue d'une compétition régulière. Il continue à participer aux épreuves de golf, remportant le titre canadien de 1905 à 1907 et en 1913 et 1914. Sa carrière de senior sera couronnée de succès. En effet, George Lyon remporte 10 des 15 championnats canadiens seniors auxquels il participe et se classe deuxième à 4 occasions. George Lyon est membre du Temple de la renommée des sports du Canada.


En savoir plus