Gimli

Gimli (Manitoba), municipalité rurale, population de 6181 habitants (recensementde 2016), de 5845 habitants (recensement de 2011). Gimli est constituée en ville en 1947. En 2003 elle est fusionnée à la municipalité rurale de Gimli (la municipalité rurale originale est constituée en 1887 et le village de Gimli s’en est séparé en 1908). Elle est située sur la côte ouest du lac Winnipeg, à 76 km au nord de Winnipeg.

Gimli (Manitoba), municipalité rurale, population de 6181 habitants (recensementde 2016), de 5845 habitants (recensement de 2011). Gimli est constituée en ville en 1947. En 2003 elle est fusionnée à la municipalité rurale de Gimli (la municipalité rurale originale est constituée en 1887 et le village de Gimli s’en est séparé en 1908). Elle est située sur la côte ouest du lac Winnipeg, à 76 km au nord de Winnipeg.


Nouvelle-Islande

Gimli se développe après une série de désastres naturels qui force les Islandais à quitter leur île entre 1874 et 1876. Elle devient la colonie mère de plusieurs colonies islandaises nord-américaines. Près de 200 d’entre eux arrivent près de Gimli en octobre 1875 pour coloniser la Nouvelle-Islande, un lopin de terre à l’extérieur des frontières du Manitoba que le gouvernement du Dominion leur a réservé. Ils donnent à l’endroit le nom du paradis de la mythologie scandinave. Les colons subissent de terribles épreuves, variole, inondations et conflits religieux, qui forcent plusieurs d’entre eux à émigrer. Ils ouvrent néanmoins des écoles, fondent un journal, mettent sur pied une industrie de la pêche et une colonie autonome dotée d’une constitution moderne. La Nouvelle-Islande relève du gouvernement manitobain depuis 1881 et, à la fin des années 1890, des immigrants ukrainiens, polonais, allemands et hongrois s’installent dans la région. Le premier endroit où se sont installés les colons islandais est Willow Point, au sud de la ville.

Économie

Au début, l’économie de Gimli repose sur l’agriculture, la pêche et l’élevage du vison, mais l’établissement d’une base d’aviation militaire au cours de la Deuxième Guerre mondiale y entraîne un essor important. L’économie locale se diversifie considérablement après la fermeture de la base en 1971. Les principaux employeurs de la région sont la compagnie Seagram, devenue Diageo Canada en 2001 (distillerie et entrepôts), ainsi qu’un fabricant de fibre de verre. Le tourisme et le secteur des services sont également la source de nombreux emplois. La pêche commerciale demeure un secteur important de l’économie.

Vie culturelle


Parmi les attractions touristiques de Gimli, mentionnons sa plage, son port et son patrimoine islandais. Depuis les années 1960, l’endroit attire les constructeurs de chalets. En 1991, un centre de villégiature voit le jour et, en 2001, un musée à thème, le New Iceland Heritage Museum. Chaque année, au mois d’août, Islendingadagurinn (le festival islandais du Manitoba) célèbre la culture et le patrimoine islandais.

Planeur de Gimli

Le 23 juillet 1983, l’aéroport de Gimli accueille le « planeur de Gimli »., un 767 d’Air Canada faisant le trajet Montréal-Edmonton. Après être tombé en panne de carburant au-dessus de Red Lake (Ont.), il atterrit à Gimli en vol plané et en toute sécurité.