Hélicoptère

Le problème vient de la commande. Les hommes qui pavent la voie menant à l'hélicoptère pratique sont l'Espagnol Juan de la Cierva avec ses autogires, l'Allemand Heinrich Rocke et le Russe naturalisé Américain Igor Ivanovitch Sikorsky.

Carl Agar, pilot
Carl Agar dans un hélicoptère Bell (photo d'Antrax, Vancouver, avec la permission des Bibliothèque et Archives Canada/C-60002).
Hélicoptère voltigeant
Hélicoptère léger d'observation, de type Kiowa CH-136, du 427e Escadron tactique d'hélicoptères, de la base des Forces canadiennes de Petawawa, en Ontario (avec la permission du Quartier général de la Défense).
Jet Ranger, hélicoptère
Hélicoptère de type Jet Ranger CH-139 de l'École de pilotage des Forces canadiennes, base des Forces canadiennes de Portage (avec la permission du Quartier général de la Défense).

Hélicoptère

 L'hélicoptère est un aéronef qui tire sa portance et sa force propulsive de ses rotors ou pales tournant horizontalement, et qui est capable de monter et de descendre verticalement. Le couple généré par les pales est équilibré par un rotor anticouple vertical ou par deux ensembles de pales tournant en sens opposé. L'hélicoptère tire ses origines d'un jouet vieux de plusieurs siècles : un capuchon à plumes qui s'élève dans l'air quand on le fait tourner entre les mains ou au moyen d'une ficelle. Au XIXe siècle, on construit quelques modèles d'hélicoptères motorisés, mais l'avènement du moteur à combustion interne amène une multitude de prototypes d'hélicoptères infructueux dans de nombreux pays. Toutefois, le premier homme à décoller et à redescendre sain et sauf est le Français Paul Cornu, le 13 novembre 1907.

Le problème vient de la commande. Les hommes qui pavent la voie menant à l'hélicoptère pratique sont l'Espagnol Juan de la Cierva avec ses autogires, l'Allemand Heinrich Rocke et le Russe naturalisé Américain Igor Ivanovitch Sikorsky. La persévérance et l'ingéniosité de nombreux collaborateurs mènent à la création d'une machine vraiment polyvalente qui convient tant en temps de guerre qu'en temps de paix et qui est capable d'exécuter des tâches qui dépassent la capacité des autres véhicules.

Au Canada, les frères Froebe de Homewood, au Manitoba, conçoivent et construisent un hélicoptère qui vole en 1938. Des problèmes mécaniques surviennent et le projet est abandonné, mais l'hélicoptère survit et se trouve maintenant au Western Canada Aviation Museum de Winnipeg. L'hélicoptère SG-IV-C est conçu et construit à Montréal par Bernard Sznycer et Selma Gottlieb, et vole le 9 juillet 1947. Après l'exécution fructueuse du programme d'essai, le SG-N-D Grey Gull, premier engin de série, est produit. Après avoir volé le 6 février 1948, il reçoit un certificat de navigabilité le 15 mars 1951. Cependant, le soutien financier lui est retiré en 1954, de sorte qu'il n'y a plus de modèle canadien : tous les hélicoptères utilisés au Canada sont d'origine étrangère.

 L'utilisation militaire des hélicoptères commence dans l'Aviation royale du Canada en 1947; la Marine royale du Canada et l'armée suivront plus tard. L'armée de l'air s'en sert principalement pour des missions de recherche, de sauvetage et de secours ainsi que pour lever de lourdes charges. La marine, quant à elle, s'intéresse aux opérations sous-marines et met au point des outils pour effectuer des opérations à partir de petits bateaux par temps difficile, notamment le système d'appontage qui permet la récupération. L'armée de terre s'en sert lors d'opérations sur les champs de bataille. L'Aviation royale du Canada participe beaucoup à la construction de la Ligne du Centre du Canada et le commandant R.T. Heaslip reçoit le TROPHÉE MCKEE en 1956 pour sa contribution au succès de ces opérations.

 Les hélicoptères servent à la protection des forêts, au saupoudrage des récoltes, aux levés de plan, à l'exploration, comme navette régionale et dans d'autres industries, telles que la construction et les opérations pétrolières en mer. Le brillant pionnier Carl AGAR importe plusieurs hélicoptères Bell 47 en 1947 pour asperger le terrain accidenté de la vallée de l'Okanagan et, plus tard, pour l'exploration pétrolière. L'entreprise d'Agar devient l'une des plus importantes entreprises d'hélicoptères au monde. En 1985, près de 750 hélicoptères sont utilisés commercialement au Canada.