Jesous Ahatonhia

« Jesous Ahatonhia » (« Jésus est né ») ou « Noël huron ». Premier noël canadien.

Jesous Ahatonhia

« Jesous Ahatonhia » (« Jésus est né ») ou « Noël huron ». Premier noël canadien. Alors que la croyance générale veut qu'il ait été écrit par le missionnaire jésuite Jean de Brébeuf (1593-1649), qui l'aurait enseigné aux Hurons de la baie Georgienne vers 1642, on ignore si les couplets de « Jesous Ahatonhia » furent à l'origine écrits pour être adaptés à la mélodie (selon toute apparence dérivée d'une chanson française du XVIe siècle, « Une jeune pucelle ») à laquelle ils sont maintenant associés. Après plus d'un siècle sans avoir été signalé ou consigné, le noël fut recueilli chez les Hurons par le père de Villeneuve, un jésuite en poste à Lorette, Québec (1747-94), puis traduit du huron original au français par Paul Picard, notaire indien de Québec. Cette version fut publiée dans les Noëls anciens de la Nouvelle-France d'Ernest Myrand (Québec 1907; réimpr. dans le PMC, vol. II). Une version anglaise (« Jesus Is Born ») de Jesse Edgar Middleton fut adaptée pour voix et piano par Healey Willan (B. 424, Harris v. 1927) comme partie intégrante de sa fresque historique Brébeuf (B. 29) et, plus tard, reprise dans un arrangement choral plus développé (B. 439, Harris v. 1954). La version parue dans Songs for Worship (Religious Education Council of Canada 1930) est aussi l'oeuvre de Willan. Une troisième version, écrite par Barrie Cabena, est parue dans le Hymn Book des Églises anglicane et unie (1971). Il existe aussi un arrangement de Champagne (1929), « Estenniaton de tsouvé », pour SATB et piano ou orchestre (manuscrit) ainsi qu'une version de Richard Johnston pour TTBB et piano (Waterloo 1953). Champagne se servit aussi du texte huron de ce nöel dans Altitude (1959). Parmi les enregistrements, on retrouve.la version du Toronto Consort qui reprend le texte huron original (1984, Collegium Records COLK-8304) et celle du chanteur métis Tom Jackson (Winnipeg Harvest, cassette non numérotée), ainsi que des versions interprétées par le Mennonite Children's Choir (CBC SM-171), l'Armdale Chorus (London NA-3507), les Oriana Singers (HO 100), le Toronto Children's Chorus (TCC D-002) et le Toronto Boys' Choir (BC 101). Le Prelude on the Huron Carol d'Eric Robertson a été enregistré par Liona Boyd (CBS FM-37248). En 1977, un timbre-poste canadien dans la série de Noël en reproduisait le thème.