Police provinciale de l'Ontario

La Police provinciale de l'Ontario est le troisième corps policier actif en nombre en Amérique du Nord. Il a compétence sur tout le territoire ontarien, à l'exception des municipalités qui ont leur propre police.

Police provinciale de l'Ontario

La Police provinciale de l'Ontario est le troisième corps policier actif en nombre en Amérique du Nord. Il a compétence sur tout le territoire ontarien, à l'exception des municipalités qui ont leur propre police. Cette force moderne de plus de 5000 membres compte plus de 200 divisions et bureaux de district, elle patrouille toutes les routes provinciales et a une Direction des enquêtes criminelles. Son siège est fixé à Toronto. Elle est créée le 13 octobre 1909 par la nomination de 51 policiers recrutés parmi les forces frontalières de l'Ontario, les détectives du gouvernement et les constables provinciaux de la partie septentrionale de la province.

En 1974, la Police provinciale de l'Ontario est devenue la première force policière active au Canada à recruter, à former, à équiper et à affecter des femmes aux mêmes tâches que leurs homologues masculins et au même salaire. L'Académie de la police provinciale, à Brampton, assure la formation des agents. La Police provinciale de l'Ontario compte des unités spécialisées comme la direction de la lutte contre l'escroquerie, le service du renseignement, la direction de la sécurité, unité canine, le service de plongée sous-marine, le service héliporté, le service informatique, l'escouade tactique et le service de sauvetage, le service maritime, la police auxiliaire, le service d'identification et les services de maintien de l'ordre dans les réserves indiennes. Les patrouilles aériennes sont utilisées dans les communautés éloignées du Nord de l'Ontario. Depuis 1964, les officiers supérieurs de la Police provinciale de l'Ontario reçoivent le brevet d'officier décerné par la Reine.


Lecture supplémentaire

  • Dahn D. Higley, O.P.P. The History of the Ontario Provincial Police Force (1984).