Sicamous

Sicamous (Colombie-Britannique), constituée en municipalité de district en 1989; population de 2429 habitants (recensement de 2016), de 2441 habitants (recensement de 2011). Sicamous est située à l’extrémité est du lac Shuswap, dans le centre-sud de la Colombie-Britannique, à 140 km à l’est de Kamloops. La localité est implantée à l’ouest des Monashee Mountains, sur une bande de terre étroite, entre les lacs Shuswap et Mara. Elle tire son nom d’un mot de la Première Nation Secwepemc, qui signifie « étroit » ou « serré au milieu ». (Voir aussi Salish du continent)

Sicamous (Colombie-Britannique), constituée en municipalité de district en 1989; population de 2429 habitants (recensement de 2016), de 2441 habitants (recensement de 2011). Sicamous est située à l’extrémité est du lac Shuswap, dans le centre-sud de la Colombie-Britannique, à 140 km à l’est de Kamloops. La localité est implantée à l’ouest des Monashee Mountains, sur une bande de terre étroite, entre les lacs Shuswap et Mara. Elle tire son nom d’un mot de la Première Nation Secwepemc, qui signifie « étroit » ou « serré au milieu ». (Voir aussi Salish du continent)


Histoire et économie

Sicamous se trouve en bordure de la ligne principale du Canadien Pacifique (CP) et à la jonction de la route transcanadienne et de la route 97, qui mène, au sud, vers la vallée de l’Okanagan. Le tourisme, les plages et les lieux de villégiature en bordure des lacs, de même que l’exploitation forestière et l’agriculture, sont les piliers de l’économie locale. Sicamous revendique le titre de « Capitale canadienne des chalets flottants ». Parmi les points d’intérêt de la région, signalons les peintures rupestres autochtones situées le long des rives des lacs ainsi que la gare de Craigellachie, située à 25 km à l’est, là où a été planté le « dernier crampon » du chemin de fer du CP.