Chronologie

Pensionnats

Les pensionnats sont des écoles religieuses financées par l’État créées pour assimiler les enfants autochtones dans la culture eurocanadienne.

January 01, 1831

Institut mohawk

Histoire 

L’Institut mohawk

L’Institut mohawk devient le premier pensionnat indien, à Brantford en Haut-Canada. Au début, l’école n’admet que des garçons. En 1834, les filles sont admises.

January 01, 1844

Histoire 

La Commission Bagot

La Commission Bagot propose que la séparation des enfants autochtones de leurs parents soit la meilleure façon de réussir l’assimilation. Elle recommande aussi que l’Institut mohawk soit considéré comme un modèle pour les autres pensionnats indiens.

January 01, 1857

Histoire 

L’Acte pour encourager la civilisation graduelle

L’Acte pour encourager la civilisation graduelle des tribus sauvages en cette Province requiert que les hommes autochtones et métis de 21 ans et plus sachent lire, écrire et parler le français ou l’anglais et qu’ils choisissent un nom de famille approuvé par le gouvernement. La loi accorde 50 acres de terrain à tout homme autochtone « suffisamment avancé » et en retour enlève à cet individu toute affiliation tribale ou droits de traités.

January 01, 1867

Histoire 

Une responsabilité du gouvernement fédéral

Sous la Loi de la Constitution (Acte de l’Amérique du Nord britannique), les Autochtones et les terres réservées aux Autochtones deviennent une responsabilité du gouvernement fédéral, tout comme l’éducation.

January 01, 1883

Histoire 

Autorisation de pensionnats

Sir John A. Macdonald autorise la création de pensionnats indiens dans l’Ouest en se basant sur les recommandations du rapport Davin de 1879.

January 01, 1884

Histoire 

Création de pensionnats

Des amendements à la Loi sur les Indiens de 1876 donnent lieu à la création de pensionnats indiens financés et gérés par le Gouvernement du Canada et les Églises romaines catholiques, anglicanes, méthodistes, presbytériennes et unies. Le Gouvernement du Canada interdit aussi toutes les cérémonies autochtones.

January 01, 1896

Histoire 

Pensionnats

Quarante-cinq pensionnats indiens existent à travers le pays. Chaque pensionnat reçoit une allocation par enfant, ce qui mène au surpeuplement et une augmentation des maladies à l’intérieur des établissements.

January 01, 1907

Histoire 

Santé chez les pensionnats

Après avoir visité 35 pensionnats indiens, le Dr Peter Henderson Bryce, médecin-chef du ministère de l’Intérieur et des Affaires indiennes (1904–1921), révèle que les enfants autochtones meurent à un rythme alarmant. Bryce suggère que le taux de mortalité pourrait être aussi élevé que 42 %.

January 01, 1920

Histoire 

Pensionnats indiens devient obligatoire

Le surintendant général adjoint des Affaires indiennes Duncan Campbell Scott rend la fréquentation des pensionnats indiens obligatoire pour tout enfant autochtone entre sept et seize ans.

January 01, 1922

Histoire 

Publication de L’histoire d’un crime national

Le Dr Peter Henderson Bryce, en publiant L’histoire d’un crime national, révèle la suppression par le gouvernement des informations concernant la santé des peuples autochtones. Bryce affirme que Duncan Campbell Scott et le ministère des Affaires indiennes négligent les besoins de santé des Autochtones et remarque un « mépris criminel des promesses des traités ».

January 01, 1930

Histoire 

Pensionnats canadiens

Dans les années 1930, le système des pensionnats indiens a un réseau de 80 à 90 écoles avec plus de 17 000 inscrits.

January 01, 1955

Histoire 

Le gouvernement fédéral étend le système des pensionnats

Le gouvernement fédéral étend le système des pensionnats indiens et des auberges aux Inuits dans le Grand Nord.

January 01, 1960

Histoire 

La rafle des années 60

Alors que les pensionnats indiens ferment, des milliers d’enfants autochtones sont retirés de leurs familles par des travailleurs sociaux des gouvernements fédéraux et provinciaux et sont placés dans des familles d’accueil. Ces maisons sont souvent non autochtones. Certains enfants sont même envoyés à l’extérieur du Canada.

November 17, 1966

Chanie Wenjack

Histoire 

L’enquête du coroner sur la mort de Chanie Wenjack

L’enquête du coroner sur la mort de Chanie Wenjack a lieu le 17 novembre 1966. Le rapport du jury reconnaît que « le système éducatif indien provoque de graves problèmes émotionnels et d’ajustement pour ces enfants ». Les auteurs recommandent qu’une « étude soit menée sur l’éducation imposée aux Autochtones et la philosophie sous-tendant les politiques qui leur sont imposées, pour en vérifier le bien-fondé ».

January 01, 1969

Pensionnat White Eagle

Histoire 

Le ministère des Affaires indiennes et responsable des pensionnats

L’accord entre les églises et le Gouvernement du Canada arrive à sa fin, avec le ministère des Affaires indiennes assumant désormais la responsabilité des pensionnats restants. Le transfert de quelques pensionnats vers les bandes locales commence.

January 01, 1979

Histoire 

Pensionnats

Douze pensionnats indiens existent encore au Canada, avec 1 200 enfants les fréquentant. Le ministère des Affaires indiennes les évalue et crée une série d’initiatives. Parmi elles se trouve un plan pour rendre l’administration des écoles plus éveillée culturellement aux besoins des élèves autochtones.

October 30, 1990

Phil Fontaine

Histoire 

Phil Fontaine parle de l’abus dont il a été victime dans les pensionnats

Grand Chef de l’Assemblée des chefs du Manitoba, Phil Fontaine, parle de l’abus dont il a été victime dans les pensionnats indiens. Il donne plusieurs entrevues aux médias, raconte les abus et réclame une enquête publique.

August 26, 1991

Histoire 

Commission royale sur les peuples autochtones

Le premier ministre Brian Mulroney lance la Commission royale sur les peuples autochtones, qui comprend 7 commissaires. Le rapport est remis en 1996.

January 01, 1996

Histoire 

La dernière pensionnat ferme ses portes

La dernière institution gérée par le gouvernement, le pensionnat indien Gordon, ferme ses portes à Punnichy, en Saskatchewan.

November 21, 1996

Histoire 

Rapport de la Commission royale sur les peuples autochtones

Le Rapport de la Commission royale sur les peuples autochtones recommande une enquête publique sur l’effet des pensionnats indiens sur les générations subséquentes. Le document de 4 000 pages émet 440 recommandations demandant des changements dans les relations entre les peuples autochtones, les personnes non autochtones et le Gouvernement du Canada.

January 01, 2007

Réconciliation  

Convention de règlement relative aux pensionnats indiens

La Convention de règlement relative aux pensionnats indiens verse des compensations aux survivants des pensionnats indiens. Tous les survivants reçoivent le Paiement d’expérience commune, basé sur le nombre d’années pendant lesquelles ils ont fréquenté les pensionnats indiens. Les plaintes d’abus sexuel et physique sont traitées cas par cas.

June 01, 2008

Réconciliation  

Commission de vérité et réconciliation du Canada

Le gouvernement canadien autorise la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR) à documenter la vérité et à informer tous les Canadiens au sujet de ce qui s’est passé dans les pensionnats indiens.

June 11, 2008

Réconciliation  

Excuses présentées aux anciens élèves des pensionnats

Le premier ministre Stephen Harper, au nom du gouvernement canadien, prononce, à la Chambre des communes, des excuses officielles aux anciens élèves des pensionnats, à leurs familles et aux communautés pour le rôle joué par le Canada dans l''exploitation des pensionnats. Le gouvernement reconnaît ainsi l'impact néfaste et durable des pensionnats sur les cultures, le patrimoine et les langues autochtones. Certains ont critiqué l'excuse, soulignant qu'elle exlut spécifiquement les étudiants de Terre-Neuve et Labrador, du Nouveau-Brunswick et de l'île-du-Prince-Édouard.

June 16, 2010

Réconciliation  

Premier événement national de la Commission de vérité et de réconciliation

La Commission de vérité et de réconciliation lance son premier événement à Winnipeg, au Manitoba. On y explore l'histoire des pensionnats, le vécu des anciens élèves et de leurs familles, et l'impact de ces établissements sur les communautés autochtones. Six autres événements sont ensuite organisés dans d'autres villes canadiennes, puis une cérémonie de clôture nationale à Ottawa.

March 27, 2014

Réconciliation  

Dernier événement national de la Commission de vérité et réconciliation

Le septième et dernier événement national de la Commission de vérité et réconciliation du Canada (CVR) s’est déroulé sur trois jours à Edmonton, en Alberta. La CVR avait pour but de permettre aux personnes, aux familles et aux collectivités de partager les expériences vécues dans les pensionnats.

May 26, 2014

Réconciliation  

Monument des pensionnats autochtones à Winnipeg

Un monument honorant les survivants des pensionnats autochtones est dévoilé à Winnipeg, au Manitoba. Il est situé près du Musée canadien pour les droits de la personne. Les pensionnats étaient des écoles confessionnelles financées par le gouvernement. Elles avaient pour but d’assimiler les enfants autochtones à la culture eurocanadienne. Depuis la fermeture du dernier pensionnat, en 1996, les anciens élèves se sont battus pour que leurs séquelles soient reconnues et pour obtenir réparation, ce qui a mené, en 2007, à l’adoption de la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens.

June 02, 2015

Réconciliation  

Publication du rapport de synthèse de la Commission de vérité et réconciliation du Canada

La Commission de vérité et réconciliation du Canada a publié une synthèse de son rapport final sur le système des pensionnats et sur les expériences des survivants, qualifiant la façon dont le Canada a traité les peuples autochtones de « génocide culturel ». Le rapport propose 94 recommandations visant à reconstruire les relations entre les Canadiens autochtones et non autochtones, ces relations ayant été profondément altérées par l’héritage de plus d’un siècle de politiques assimilationnistes et de violations des droits de la personne.

November 03, 2015

Réconciliation  

Ouverture du Centre national pour la vérité et réconciliation

Le Centre national pour la vérité et réconciliation, qui archive tous les dossiers, documents et témoignages recueillis par la Commission de vérité et réconciliation du Canada au sujet des pensionnats indiens, ouvre ses portes à l’Université du Manitoba, à Winnipeg. Le Centre et la Commission sont tous deux fondés selon la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens de 2007.

December 15, 2015

Réconciliation  

Publication du rapport final de la Commission de vérité et réconciliation

La Commission de vérité et réconciliation du Canada publie son rapport final sur le système des pensionnats et sur les expériences des survivants sous le titre Honorer la vérité, réconcilier pour l’avenir, un rapport dans lequel elle qualifie le traitement réservé par le Canada aux peuples autochtones de « génocide culturel ». Lors de la cérémonie de lancement, le premier ministre Justin Trudeau s’engage, avec son gouvernement, à mettre en œuvre la totalité des 94 recommandations énoncées dans le rapport de synthèse de juin 2015. Ces recommandations visent à reconstruire les relations entre les Canadiens autochtones et non autochtones au pays, des relations profondément marquées par l’héritage de plus d’un siècle de politiques assimilationnistes et de violations des droits de la personne.

May 30, 2016

Kathleen Wynne

Réconciliation  

Excuses de la première ministre Wynne concernant les pensionnats

En réponse aux recommandations de la Commission de vérité et de réconciliation, la première ministre de l’Ontario Kathleen Wynne présente officiellement ses excuses pour les abus commis contre les peuples autochtones dans le cadre du système des pensionnats indiens, ainsi que pour les politiques et les pratiques oppressives soutenues à l’époque par le gouvernement ontarien. La province annonce du même élan un investissement de 250 millions de dollars étalé sur trois ans dans un certain nombre d’initiatives visant la réconciliation.

November 24, 2017

Réconciliation  

Trudeau s’excuse pour les pensionnats indiens de Terre-Neuve et du Labrador

Le premier ministre Justin Trudeau s’est excusé auprès des survivants des pensionnats indiens de Terre-Neuve et du Labrador. Ils avaient été exclus de l’excuse en 2008 faite par Stephen Harper à cause du fait que les pensionnats indiens dans cette partie du Canada n’étaient pas gérés par le gouvernement fédéral et ont été fondés juste avant que Terre-Neuve se joigne à la Confédération en 1949. Le survivant Toby Obed, qui a joué un rôle central dans le recours collectif contre le gouvernement fédéral, a accepté les excuses de Trudeau au nom de sa communauté. Cependant, Greg Rich, Grand Chef de la Nation Innu, a refusé les excuses de Trudeau en disant qu’elles sont trop étroites.