Indian

Le terme « Indien » est désormais considéré comme obsolète et offensant ; toutefois, on y a historiquement eu recours pour désigner les peuples autochtones en Amérique du Sud, centrale et du Nord. Au Canada, le terme « Indien » a également un sens légal. Il a en effet été utilisé pour désigner les identités légalement définies par la Loi sur les Indiens, notamment le statut d’Indien inscrit. Pour beaucoup d’Autochtones, le terme « Indien » confirme leur ascendance et protège leur relation historique avec la Couronne et le gouvernement fédéral. Pour d’autres, les dispositions de la Loi sur les Indiens ne définissent pas leur identité.



Origine du terme

Christophe Colomb serait le premier à avoir utilisé l’appellation « Indien » pour désigner les peuples autochtones des Amériques. À la fin des années 1400, Colomb croit avoir atteint l’Asie quand, en réalité, il est dans les Caraïbes. Depuis, le terme est utilisé pour désigner indifféremment l’ensemble des peuples autochtones de l’Amérique du Nord, central et du Sud, à l’exception des Inuits dans l’Arctique canadien, au Groenland et en Alaska. Toutefois, en dehors d’un contexte juridique, on n’emploie plus le mot « Indien » au Canada pour désigner les peuples autochtones.

Nom collectif

Historiquement, « Indien » a été utilisé au Canada pour désigner les membres des Premières Nations et, dans certains cas, les peuples autochtones. Aujourd’hui, le terme « Autochtone » est considéré comme plus politiquement correct qu’« Indien » pour qualifier les peuples autochtones. Depuis que le gouvernement canadien a accepté sans réserve la déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones en 2016, le terme « Autochtones » est largement utilisé au Canada pour désigner les Premières Nations, les Métis et les Inuits.

Même si le terme « Aborigène » est tombé en disgrâce, en partie à cause de la connotation négative qu’il a, il demeure en usage dans quelques documents légaux. Par conséquent, « Aborigène » (comme « Indien ») conserve une portée juridique au Canada.

Définitions légales du statut d’Indien

La section 35(2) de la Loi constitutionnelle de 1982 définit trois groupes de peuples autochtones : les Indiens, les Inuits et les Métis. « Indiens », dans ce cas-ci, désigne les Premières Nations. Cependant, sur le plan légal, les membres des Premières Nations ne sont pas tous Indiens — c’est-à-dire qu’ils n’ont pas tous le statut d’Indiens. Indien est une identité légale qui a été définie en 1876 selon les critères énoncés dans la Loi sur les Indiens. Ceux qui répondent à tous les critères ont le statut d’Indien.


Guide pédagogique perspectives autochtones

Collection des peuples autochtones

Liens externes