Services aux Autochtones Canada

Services aux Autochtones Canada (faisant autrefois partie d’Affaires autochtones/indiennes et du Nord Canada, ou AANC) est créé par le gouvernement fédéral en 2017 afin de fournir et d’appuyer la prestation de services tels que les soins de santé, les soins aux enfants, l’éducation et l’infrastructure aux communautés métissesinuites et des Premières Nations. La vision du Ministère est de soutenir l’autodétermination de façon à procurer aux peuples autochtones les moyens de fournir eux-mêmes leurs services.



Jane Philpott
Jane Philpott, la première ministre de Services aux Autochtones Canada. Photographiée ici au Forum des politiques publiques, le 27 septembre 2017. Cette conférence mettait un accent particulier sur la réconciliation et les stratégies de mise en œuvre des appels à l’action découlant de la Commission vérité et réconciliation, en s’appuyant sur un système de soins de santé caractérisé par la compétence culturelle et l’inclusion des Autochtones au Canada.

Création du ministère

En 2017, suivant une recommandation de la Commission royale sur les peuples autochtones (1996), le gouvernement de Justin Trudeau annonce son intention de dissoudre Affaires autochtones et du Nord Canada pour créer deux ministères distincts : Services aux Autochtones Canada et Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada. (Voir aussi Ministères fédéraux des affaires autochtones et du Nord.)

Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord encadre les relations entre les Autochtones et le gouvernement, y compris les discussions portant sur les droits issus des traités et l’autonomie gouvernementale. Il supervise également les préoccupations des communautés du Nord. Le ministère compte deux ministres : un ministre des Relations Couronne-Autochtones et un ministre des Affaires du Nord. Services aux Autochtones s’occupe d’améliorer la qualité des services offerts aux Autochtones pour que ceux‑ci en viennent à être offerts par les communautés autochtones plutôt que par la Couronne. Services aux Autochtones a également absorbé la Direction générale de la santé des Premières Nations et des Inuits, transférée de Santé Canada au nouveau ministère en 2017. Jane Philpott est la première ministre à assumer la responsabilité de Services aux Autochtones Canada.

Carolyn Bennett, première ministre chargée des relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord, décrit AANC comme un « ministère dépassé et paternaliste [...] conçu pour mettre en application la Loi sur les Indiens ». Les nouveaux ministères, pour leur part, sont « fondés sur les distinctions et ancrés dans la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat ». Le gouvernement fédéral décrit cette restructuration du ministère comme la « prochaine étape » vers l’abolition de la Loi sur les Indiens.

Mandat

Services aux Autochtones Canada a pour mission d’améliorer l’accès aux services pour les communautés métissesinuites et des Premières Nations, ainsi que de soutenir l’autodétermination, de façon à permettre aux peuples autochtones de contrôler la prestation des services au sein de leurs propres communautés. Le Ministère entend s’acquitter de ce mandat en partenariat avec les Premières Nations, les Métis et les Inuits, tout en reconnaissant les différences qui existent entre les communautés.

Domaines et développement prioritaires

Services aux Autochtones a décrit divers domaines prioritaires depuis sa création, y compris l’amélioration de la santé, une éducation de meilleure qualité, la protection de la famille et des enfants, l’infrastructure et le renouvellement de la relation financière avec les communautés autochtones.

Le Ministère cherche à améliorer la santé des peuples autochtones en fournissant, entre autres, un financement à long terme des soins de santé et des ressources de santé durables et suffisantes dans les systèmes de santé gérés par les Autochtones. (Voir aussi Santé des Autochtones.)

Le soutien aux programmes d’enseignement adaptés à la culture et à l’éducation dirigée par les Autochtones s’inscrit dans une autre priorité du Ministère, qui consiste à améliorer les services d’éducation au sein des communautés autochtones. (Voir aussi Éducation des Autochtones.)

En outre, le Ministère cherche à améliorer la protection de la famille et des enfants. À cette fin, Services aux Autochtones a continué de répondre à l’appel à l’action 4 de la Commission Vérité et Réconciliation en introduisant un nouveau texte de loi, élaboré conjointement avec les communautés autochtones : Loi sur les enfants, les jeunes et les familles inuits, métis et des Premières Nations (2019).

Un autre domaine d’intérêt de Services aux Autochtones Canada concerne la création et le maintien d’une infrastructure fiable, avec notamment une amélioration du logement, de la distribution d’eau, de la gestion des eaux usées, des routes et des systèmes d’énergie. (Voir aussi Conditions sociales des peuples autochtones au Canada.)

Le ministère cherche également à établir une nouvelle relation financière avec les communautés autochtones. Services aux Autochtones cherche à proposer des solutions de financement à long terme, ainsi qu’à appuyer les services dirigés par les Autochtones et à encourager la création de relations financières fondées sur la responsabilité mutuelle.


Guide pédagogique perspectives autochtones

Collection des peuples autochtones