Vaudreuil-Dorion

Phillipe de Rigaud de VAUDREUIL en devient propriétaire en 1703 , mais c'est Michel Chartier de Lotbinière, son successeur, qui travaille à l'établissement et au développement de la seigneurie qu'il a achetée de la famille Vaudreuil en 1763.


Vaudreuil-Dorion

 Vaudreuil-Dorion, ville du Québec; pop. 25 789 (recens. 2006), 19 920 (recens. 2001); const. en 1994. Résultat de la fusion de deux villes soeurs, Vaudreuil et Dorion, la ville est située à environ 50 km à l 'ouest de Montréal, face à PINCOURT sur l'Île-Perrot, sur la rive sud du lac des Deux-Montagnes.

Phillipe de Rigaud de VAUDREUIL en devient propriétaire en 1703 , mais c'est Michel Chartier de Lotbinière, son successeur, qui travaille à l'établissement et au développement de la seigneurie qu'il a achetée de la famille Vaudreuil en 1763. Le TRAITE DES FOURRURES et l'agriculture sont à la base de l'économie locale.

Vaudreuil, nommée ainsi en raison de son premier seigneur, devient une municipalité en 1845. Elle est abolie deux ans plus tard et constituée à nouveau en 1850. En 1891, Dorion se détache de Vaudreuil et s'établit comme village séparé. Vaudreuil devient une petite ville en 1963, lorsqu'elle fusionne avec la paroisse de la municipalité de Saint-Michel-de-Vaudreuil. Dorion, quant à elle, avait déjà atteint ce statut en 1916. La ville de Dorion doit son nom à Antoine-Aimé DORION, un politicien extravagant qui devient le chef du PARTI ROUGE à la suite de Louis-Joseph Papineau et qui s'oppose farouchement à la Confédération.

Une grande partie du territoire de cette banlieue résidentielle de Montréal est encore consacrée à l'agriculture. La ville est aussi un centre commercial régional. La Maison Trestler est un ancien relais de pelleteries qui date de de1798. Construite par Jean-Joseph Trestler, elle était l'un des plus actives relais de pelleteries à l'ouest de Montréal. Le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges est situé dans une ancienne école, complété en 1859.