Val-d'Or

À l'origine, la ville est composée de deux municipalités autonomes. La première, Bourlamaque, fondée en 1934 par la Lamaque Mining Co., est une VILLE FERMÉE pendant de nombreuses années. L'autre, Val-d'Or, est constituée en tant que village en 1935 puis en tant que ville deux ans plus tard.

Val-d

Val-d'Or

Val-d'Or, ville du Qc; pop. 31 123 (recens. 2006), 31 430 (recens. 2001); const. en 1968. Val-d'Or est située à 95 km au sud-est de ROUYN-NORANDA en Abitibi-Témiscamingue, dans le Nord-Ouest du Québec, près de la source de la rivière Harricana, un des cours d'eau importants qui s'écoule vers le nord dans la baie James. Elle doit son nom à la ruée vers l'or, la deuxième en importance après celle du Klondike, qui prend d'assaut la région au milieu des années 30.

Histoire

À l'origine, la ville est composée de deux municipalités autonomes. La première, Bourlamaque, fondée en 1934 par la Lamaque Mining Co., est une VILLE FERMÉE pendant de nombreuses années. L'autre, Val-d'Or, est constituée en tant que village en 1935 puis en tant que ville deux ans plus tard. Ses débuts sont ceux d'une ville agitée par la ruée vers l'or. Pendant de nombreuses années, les centres jumeaux sont connus sous le nom de Val-d'Or-Bourlamaque. Une troisième ville, Lac-Lemoyne, est constituée en 1958. En 1968, les trois villes fusionnent sous le nom de Val-d'Or. Avec Rouyn-Noranda, Val-d'Or est la plus grande municipalité de l'Abitibi-Témiscamingue.

Économie

Val-d'Or doit sa prospérité aux dizaines de mines d'or découvertes dans les environs. La mine Sigma, située à l'intérieur des limites de la ville, est en exploitation depuis 1935 et continue d'être l'une des plus riches mines aurifères du Québec. La mine Lamaque suspend ses activités au milieu des années 80, mais cette fermeture est compensée par la découverte d'importants gisements de cuivre, de zinc et d'or en 1989. Cette mine, connue sous le nom de mine Louvicourt est en activité depuis 1994.

L'industrie de bois est également importante pour l'économie de Val-d'Or. Les forêts de la région de l'Abitibi fournissent 65 p. 100 du bois produit au Québec. Un parc industriel créé en 1972 génère 3000 emplois dans de nombreuses industries. Val-d'Or est également un centre de services, et son aéroport est le troisième en importance au Québec. Les 65 premières cabanes en bois rond construites dans le voisinage de la mine Lamaque en 1934 sont conservées dans leur état original, et en 1978, cette partie de la ville est désignée lieu historique. Le Village minier de Bourlamaque commémore la ruée vers l'or à l'origine de la création de Val-d'Or. Le Centre d'exposition fait la promotion des artistes en arts visuels de la région. La ville possède un conservatoire de musique, un hôpital important et une université.


Liens externes