Henry Crerar

Un mois plus tard, Crerar est nommé commandant du 1er Corps d'armée canadien au Royaume-Uni En novembre 1943, il se rend en Italie avec ses hommes et est ensuite rappelé en Angleterre pour diriger la 1ère; armée canadienne lors de l'invasion de la France.

Henry Duncan Graham Crerar, officier de l
Crerar reçoit le commandement du premier corps d'armée canadien en Grande-Bretagne qu'il conduit en Italie en novembre 1943 (avec la permission du ministère de la Défense nationale/Bibliothèque et Archives Canada/PA-166584).
Montgomery et Crerar
Maréchal Bernard Montgomery et commandant du 1er Corps d'armée canadien Henry Crerar, 1945 (photo de Bell, avec la permission du Ministère de la Défense nationale/PA-140409).

Henry Duncan Graham Crerar, officier de l'armée (Hamilton, Ont., 28 avril 1888 -- Ottawa, 1er avr. 1965). Diplômé du Collège militaire royal du Canada, il est affecté à l'artillerie en 1910 et, à la fin de la Première Guerre mondiale, il est nommé officier d'état-major de contrebatterie dans le Corps d'armée canadien. Entre les deux guerres, il occupe divers postes au sein de l'état-major et étudie au British Staff College et à l'Imperial Defence College. Il devient chef de l'état-major général en 1940, et doit assumer presque toute la responsabilité de l'envoi des troupes canadiennes à Hong Kong en novembre 1941.

Un mois plus tard, Crerar est nommé commandant du 1er Corps d'armée canadien au Royaume-Uni En novembre 1943, il se rend en Italie avec ses hommes et est ensuite rappelé en Angleterre pour diriger la 1ère; armée canadienne lors de l'invasion de la France. Promu général en chef le 21 novembre 1944, il commande l'armée de terre pendant toute la campagne dans le N.-O. de l'Europe. Il prend sa retraite en oct. 1946. Excellent officier d'état-major, Crerar s'est révélé médiocre chef, et le feld-maréchal Montgomery, de qui relevait la 1ere armée canadienne, lui faisait peu confiance.