Hydro Ontario

Hydro Ontario fournit de l'électricité à environ trois millions de clients en Ontario, disséminés sur son territoire de 650 000 km2. Ce service public, qui jouit d'un statut spécial en vertu de la loi (comme société de la Couronne), est fondé en 1906 par le parlement ontarien.

Centrale électrique Hearn
La survie d'Hydro Ontario était loin d'être assurée avec les projets de privatisation de l'électricité mis de l'avant par le gouvernement Harris (avec la permission des Archives d'Hydro Ontario).
Beck, Adam
Fondateur d'Ontario Hydro, Adam Beck posa les jalons de l'entreprise publique au Canada (avec la permission d'Ontario Hydro).

Hydro Ontario

Hydro Ontario est une SOCIÉTÉ DE LA COURONNE appartenant au gouvernement de l'Ontario. En 1986, ses actifs s'élèvent à 31,4 milliards de dollars (elle est donc la première société canadienne), ses ventes ou ses recettes d'exploitation totalisent 4,9 milliards de dollars (elle est donc treizième) et elle emploie 32 405 personnes. Elle est le premier service public d'électricité du Canada à être la propriété d'un gouvernement provincial et est l'un des plus grands SERVICES PUBLICS D'ÉLECTRICITÉ en Amérique du Nord. Son système de production et de transport est constitué de 69 centrales hydroélectriques (voir HYDROÉLECTRICITÉ), de 8 centrales électriques à combustible fossile, de 4 CENTRALES NUCLÉAIRES et de plus de 130 000 km de lignes de transport et de distribution.

Hydro Ontario fournit de l'électricité à environ trois millions de clients en Ontario, disséminés sur son territoire de 650 000 km2. Ce service public, qui jouit d'un statut spécial en vertu de la loi (comme société de la Couronne), est fondé en 1906 par le parlement ontarien. Son président fondateur est sir Adam Beck. En 1908, deux ans après l'acceptation par le parlement ontarien de l'Hydro-Electric Power Commission of Ontario Act, le nouveau service public s'entend avec 14 municipalités sur la livraison d'électricité au prix coûtant. Un tel accord lie maintenant la société à 316 municipalités qui collaborent.

Hydro Ontario est responsable de la production, du transport et de la vente d'ÉLECTRICITÉ à des services publics participants. À titre d'organisme central de surveillance, la société a le pouvoir d'approuver et de contrôler certaines particularités du fonctionnement de ces services publics. Elle joue également un rôle important à l'égard de la technologie nucléaire : elle exploite quatre centrales qui produisent 60 p. 100 de l'électricité fournie par Hydro Ontario. La technologie nucléaire amène de nouvelles responsabilités et de nouveaux problèmes (sécurité nucléaire, gestion des combustibles irradiés et autres préoccupations environnementales) auxquels Hydro Ontario accorde toute son attention. En 1997, la société annonce la fermeture de sept vieux réacteurs à Bruce et à Pickering.

Le mandat d'Hydro Ontario est de fournir de l'électricité à ses clients au plus bas prix possible. Ses demandes d'augmentation des tarifs afin de couvrir ses frais sont débattues lors d'audiences publiques tenues devant la Commission de l'énergie de l'Ontario. Elle est aussi appelée à rendre des comptes à divers comités du parlement ontarien. Son conseil d'administration comprend un président, un vice-président, un directeur et un maximum de dix autres administrateurs.

En février 1997, le gouvernement conservateur de Mike HARRIS annonce son intention de privatiser la société. En 1998, ce service public enregistre une perte de six milliards de dollars, ce qui constitue la plus importante perte dans l'histoire du Canada.


En savoir plus

Lecture supplémentaire

  • H.V. Nelles, The Politics of Development: Forests, Mines & Hydro-Electric Power in Ontario 1849-1941 (1974).