Killam, Izaak Walton

Izaak Walton Killam, financier (Yarmouth, N.-É., 23 juill. 1885 -- Grand-Cascapédia, Qc, 5 août 1955). Issu d'une famille de commerçants et de propriétaires de bateaux, Killam reçoit une éducation peu systématique, mais possède un grand dynamisme d'entrepreneur.

Killam, Izaak Walton

Izaak Walton Killam, financier (Yarmouth, N.-É., 23 juill. 1885 -- Grand-Cascapédia, Qc, 5 août 1955). Issu d'une famille de commerçants et de propriétaires de bateaux, Killam reçoit une éducation peu systématique, mais possède un grand dynamisme d'entrepreneur. Il entre à l'Union Bank de Halifax comme commis en 1901 et est transféré au siège social deux ans plus tard. Il sympathise avec Max AITKEN et, comme lui, viendra à Montréal. De 1909 à 1913, Killam dirige le bureau de Londres de la Aitken's Royal Securities Corp. En 1915, il devient président de la compagnie avant d'acheter les parts de Aitken quatre ans plus tard; il demeurera président jusqu'en 1954.

Killam bâtit un empire dans les placements au Canada et en Amérique Latine avec des sociétés de portefeuille dans le domaine de l'édition, des services publics (International Power, Calgary Power, Ottawa Valley Power Co.), des pâtes et papiers (BC Pulp and Paper, Mersey Paper), de la construction et du cinéma. Incarnation du pouvoir financier de la rue Saint-Jacques de Montréal, secret et austère, Killam est reconnu comme le Canadien le plus riche de son époque.

En 1922, il épouse Dorothy Brooks Johnston (Saint Louis, Mo., 1900? -- Villefranche-sur-Mer, France, 27 juill. 1965). Après sa mort, elle fait plus que doubler son héritage de 40 millions de dollars et, pour respecter le souhait de son mari, contribue aux arts, à l'enseignement et aux sciences. Le financement de départ du CONSEIL DES ARTS DU CANADA (1957) provient en grande partie des quelque 50 millions de dollars de droits de la succession Killam et d'un montant équivalent de la succession de sir James H. DUNN. Madame Killam a légué 30 millions de dollars à l'U. Dalhousie, 30 millions à répartir entre trois autres universités, 8 millions à l'Izaak Killam Hospital for Children de Halifax, 4 millions à l'Institut neurologique de Montréal et encore 15 millions au Conseil des arts du Canada. Le Killam Memorial Prize honore des chercheurs canadiens et des bourses de recherche Killam sont remises à des scientifiques et à des chercheurs canadiens.


Lecture supplémentaire

  • D. How, Canada's Mystery Man of High Finance (1986).