Pierre Dugua de Mons

Pierre Dugua de Mons (s'écrit aussi Du Gua de Monts), explorateur, traiteur et colonisateur (Saintonge, France, v. 1558 -- France, 1628).

Pierre Du Gua de Monts (Pierre Dugua de Mons)
Monument de Pierre Du Gua de Monts, par Hamilton MacCarthy, érigé en 2007 sur l'avenue Saint-Denis, près de la Citadelle de Québec
Port-Royal
Port-Royal, en Nouvelle-Écosse, fondé par Champlain en 1605, est le centre de la vie acadienne. Cette reconstitution constitue un parc national historique (photo de Bill Brooks).

Pierre Dugua de Mons (s'écrit aussi Du Gua de Monts), explorateur, traiteur et colonisateur (Saintonge, France, v. 1558 -- France, 1628). Fondateur des premiers établissements permanents des Français en Amérique du Nord et proche associé de Samuel de Champlain, de Mons exerce beaucoup d'influence durant les deux premières décennies du XVIIe siècle. Il vient pour la première fois au Canada, probablement en 1600, avec Pierre Chauvin de Tonnetuit et, en 1603, reçoit les patentes royales pour la colonisation, l'exploitation commerciale et l'administration de l'Acadie. En 1604, il établit une colonie dans l'île Sainte-Croix (île Dochet) à même l’embouchure de la rivière St-Croix.

Mais le climat et la maladie forcent la colonie à se réinstaller à Port-Royal en 1605, où elle survit et prospère jusqu'à ce qu'elle soit temporairement abandonnée en raison de la révocation du monopole de la traite des fourrures que détient de Mons. Celui-ci est entre-temps rentré en France et tourne déjà son attention vers la vallée du Saint-Laurent. Il ne reviendra jamais en Amérique du Nord. Il jouera néanmoins un rôle déterminant dans la poursuite de la colonisation française en envoyant Champlain fonder un poste de traite à Québec en 1608. Il s'occupe de ses intérêts commerciaux au Canada jusqu'en 1617, puis se retire dans les Ardennes.