Brooke Henderson

Brooke Mackenzie Henderson, golfeuse (née le 10 septembre 1997, à Smiths Falls, en Ontario). La golfeuse prodige Brooke Henderson a remporté le prix Bobbie‑Rosenfeld, récompensant la meilleure athlète canadienne, à trois reprises (2015, 2017, 2018), ainsi que le prix ESPY de la meilleure golfeuse de l’année, en 2019. Elle a été la plus jeune golfeuse à avoir remporté un tournoi de golf professionnel (à 14 ans) et à avoir gagné le Championnat canadien amateur féminin (à 15 ans) et la deuxième plus jeune à avoir remporté un titre majeur (à 18 ans). Avec dix titres, elle détient le record du plus grand nombre de victoires, pour un golfeur ou pour une golfeuse professionnels canadiens, sur le circuit de la PGA ou de la LPGA, battant le précédent record de huit victoires, qui était la propriété de George Knudson, Sandra Post et Mike Weir. En 2015, elle est devenue la première Canadienne à gagner sur le circuit de la LPGA, depuis Lorie Kane, en 2001.

Brooke Mackenzie Henderson, golfeuse (née le 10 septembre 1997, à Smiths Falls, en Ontario). La golfeuse prodige Brooke Henderson a remporté le prix Bobbie‑Rosenfeld, récompensant la meilleure athlète canadienne, à trois reprises (2015, 2017, 2018), ainsi que le prix ESPY de la meilleure golfeuse de l’année, en 2019. Elle a été la plus jeune golfeuse à avoir remporté un tournoi de golf professionnel (à 14 ans) et à avoir gagné le Championnat canadien amateur féminin (à 15 ans) et la deuxième plus jeune à avoir remporté un titre majeur (à 18 ans). Avec dix titres, elle détient le record du plus grand nombre de victoires, pour un golfeur ou pour une golfeuse professionnels canadiens, sur le circuit de la PGA ou de la LPGA, battant le précédent record de huit victoires, qui était la propriété de George Knudson, Sandra Post et Mike Weir. En 2015, elle est devenue la première Canadienne à gagner sur le circuit de la LPGA, depuis Lorie Kane, en 2001.


Brooke Henderson

Brooke Henderson participant au Championnat LPGA Kingsmill 2017, à Williamsburg, en Virginie. Elle termine le tournoi à égalité, au 14erang, avec un pointage de 5 sous la normale.

(avec la permission de Keith Allison, flickr)

Famille et enfance

Brooke Henderson est la plus jeune des deux enfants de David et Darlene Henderson. Le golf joue un rôle important chez les Henderson, le père de Brooke, David, sa mère, Darlene, et son oncle, Tom Henderson, pratiquant tous régulièrement ce sport. Brooke commence à jouer au golf à l’âge de trois ans, au Golf & Country Club de Smiths Falls, où son oncle Tom a remporté 13 fois le championnat du club. Sa sœur aînée, Brittany, est actuellement sa caddie.

La passion de Brooke pour le golf se manifeste à un âge précoce. Alors qu’elle est encore à la maternelle, elle se rend régulièrement, avec Brittany, sur le terrain d’exercice du Lombard Glen Golf Club, pendant la récréation et à l’heure du dîner. Son ancienne enseignante, Karen Donovan, déclare, dans une entrevue avec Ken Warren du Toronto Sun : « Je me souviens de l’avoir vue portant un bois #1 bien plus grand qu’elle! »

Mécanique de l’élan

Dans un entretien avec Chris Stevenson de Flagstick.com, Brooke Henderson analyse sa mécanique de l’élan peu conventionnelle. Dans son mouvement de montée, elle ramène son bois 1 bien plus loin en arrière que la plupart des golfeurs. Lorsqu’elle commence à jouer au golf, à l’âge de trois ans, son objectif est que son coup de départ soit plus puissant que celui de sa sœur Brittany. Chris Stevenson évoque ainsi ce coup : « Elle se retourne très loin en arrière et elle frappe son coup d’élan avec beaucoup de force. » Il poursuit en expliquant que, de la sorte, elle réussit à donner de la vitesse à la tête de son bâton, en lui transmettant la puissance de son torse et de ses jambes. Elle a, un jour, elle‑même déclaré : « Aucun de mes professeurs ou de mes entraîneurs n’a jamais cherché à modifier ce coup et je leur en suis très reconnaissante! Même si je suis la seule à faire ce mouvement, ça marche! »

Hockey

Comme beaucoup de Canadiens, Brooke Henderson pratique activement les sports d’hiver. Toute jeune, elle s’adonne au patinage artistique, avant d’occuper le poste de gardienne de but de la Smiths Falls Girls Hockey Association, à l’âge de huit ans. En 2018, dans une entrevue avec Wendy Graves, de Hockey Canada, elle lui confie : « Je crois que, pour jouer au poste de gardienne de but, il faut être un peu spéciale et quelque peu bizarre. Ce qui est sûr, c’est que, durant cette période, j’ai noué de nombreux liens d’amitié et les équipes dans lesquelles je jouais ont plutôt obtenu de bons résultats. Bien sûr, nous avons souvent gagné et nous avons quelquefois perdu, mais, à chaque fois, nous avons assumé le résultat comme une véritable équipe. Tout cela m’a vraiment appris beaucoup de choses applicables à de nombreux autres sports. » Son père, David Henderson, a également joué au poste de gardien de but, notamment pour les Raiders de Nepean de la Ligue canadienne de hockey junior, en 1976‑1977.

À l’âge de 14 ans, la jeune fille réalise qu’elle ne peut pas être une athlète de haut niveau dans deux sports et décide de se concentrer sur le golf.

Carrière dans le golf junior (2008‑2012)

À l’âge de 10 ans, Brooke Henderson termine 11e au Championnat provincial junior du Québec et de l’Est de l’Ontario 2008, à Sainte‑Victoire‑de‑Sorel, au Québec (une épreuve remportée par sa sœur Brittany). Elle remporte le Championnat de l’Ontario Premiers élans CN de 2008, à Stratford, en Ontario. La saison suivante, en 2009, elle gagne quatre tournois de golf junior en Ontario et est sélectionnée pour le Championnat par équipe de l’Ontario.

En 2010, à l’âge de 12 ans, elle enregistre son premier trou d’un coup lors de la ronde d’ouverture du Championnat du Québec Premiers élans CN, à Sainte‑Sophie, au Québec, une compétition qu’elle remporte finalement. En 2011, elle sort vainqueur de six tournois : le Championnat de l’Ontario Premiers élans CN, à Deerhurst; le Championnat des provinces de l’Est et le Field day féminin du Cataraqui Golf and Country Club, à Kingston; le Championnat junior féminin de l’Ontario, à Goderich; la division des 13‑14 ans, au Championnat de golf junior Optimist International, à Palm Beach Gardens, en Floride, aux États‑Unis; et le Genesis Junior à Haworth, au New Jersey, aux États‑Unis.

En 2012, à 14 ans, 9 mois et 3 jours, Brooke Henderson entre dans l’histoire en devenant la plus jeune golfeuse à remporter un tournoi de golf professionnel du Circuit féminin canadien CN, à Beloeil, au Québec. La néo‑zélandaise Lydia Ko détenait précédemment ce record, après avoir gagné le New South Wales Open 2012, à 14 ans, 9 mois et 5 jours. La jeune golfeuse canadienne remporte également le Championnat canadien junior féminin 2012, à Calgary, en Alberta. À 14 ans, elle est la plus jeune concurrente à l’Omnium canadien féminin.

Carrière amateur (2013‑2014)

En 2013, Brooke Henderson devient la première canadienne à remporter le Championnat amateur de golf sud‑américain, dans les environs de Bogota, en Colombie. Alors qu’elle est encore amateur, elle passe la coupure au US Open féminin 2013, à Southampton, dans l’État de New York, aux États‑Unis. Elle sort, par ailleurs, victorieuse du Junior Orange Bowl à Coral Gables, en Floride, aux États‑Unis.

En 2013, Brooke Henderson connaît de nouveau un grand succès, à Beloeil, au Québec. Âgée de 15 ans, elle devient la plus jeune vainqueur du Championnat canadien amateur féminin. Elle met également la main sur son deuxième Championnat canadien junior féminin successif.

En 2014, à 17 ans, Brooke Henderson est classée comme la meilleure golfeuse amateur au monde. Parmi ses victoires, cette année‑là, on compte trois épreuves prestigieuses du circuit féminin du golf amateur aux États‑Unis : la Women’s Porter Cup, le South Atlantic Women’s Amateur Championship et le Scott Robertson Memorial. Alors qu’elle est encore amateur, elle devient, à l’âge de 16 ans, la plus jeune vainqueur du Championnat féminin de la PGA du Canada, à Komoka, en Ontario, établissant, en outre, un pointage record dans cette épreuve de 13 sous la normale. Elle met également la main sur l’épreuve de Niagara Falls du Circuit canadien féminin et sur le Championnat amateur féminin de l’Ontario, à Brampton. Elle réussit aussi à passer la coupure lors de quatre épreuves de la LPGA et réalise le meilleur pointage, parmi les amateurs, lors du US Women’s Open 2014, qu’elle termine à la 10e place.

Carrière professionnelle (2015‑2019)

Brooke Henderson passe professionnelle le 18 décembre 2014, à l’âge de 17 ans. Elle refuse une bourse de l’Université de Floride et signe avec l’agence sportive IMG. En 2015, elle remporte deux épreuves du Suncoast Ladies Tour, en Floride, aux États‑Unis, ainsi que le Four Winds Invitational du Symetra Tour, à South Bend, en Indiana, également aux États‑Unis. Elle conserve aussi son titre au Championnat féminin de la PGA du Canada, à Burlington, en Ontario.

En tant que recrue, Brooke Henderson participe à diverses épreuves de la LPGA, soit à l’issue des qualifications, soit après l’obtention d’un laissez‑passer. Son statut change, en août, lorsqu’elle devient la deuxième golfeuse de l’histoire à remporter une épreuve de la LPGA après avoir participé aux qualifications du lundi. Elle se voit alors accorder sa carte de membre à temps plein de la LPGA, après avoir battu sa concurrence la plus proche de huit coups à la Cambia Portland Classic. Elle devient la troisième plus jeune championne de l’histoire de la LPGA (17 ans, 11 mois et 6 jours) et la première Canadienne à gagner sur le circuit de la LPGA depuis Lorie Kane, en 2001. En décembre 2015, elle décroche son premier prix Bobbie‑Rosenfeld, récompensant l’athlète féminine canadienne de l’année.

Le deuxième titre LPGA de Brooke Henderson est un championnat majeur. Le 12 juin 2016, elle devient la deuxième Canadienne à remporter un titre majeur, à savoir le Championnat féminin de la PGA KPMG, au Sahalee Country Club, près de Seattle, aux États‑Unis, après la victoire, dans cette même épreuve, de Sandra Post, en 1968. À 18 ans, 9 mois et 2 jours, elle se classe comme la deuxième plus jeune golfeuse à mettre la main sur un titre majeur. Ironiquement, elle n’est devancée, à ce chapitre, que par Lydia Ko, son adversaire dans un duel en trous supplémentaires au Sahalee Country Club, qui avait 18 ans, 4 mois et 20 jours lorsqu’elle a remporté le Championnat Évian 2015, en France.

Au Championnat féminin de la PGA 2016, Brooke Henderson frappe ses coups cruciaux, lors de la quatrième ronde, sur les 11e et 17e trous. Sur le 11e trou, elle effectue un coup roulé de 90 pieds, qui lui permet de réussir un aigle; puis, au 17e trou, elle frappe un nouveau coup roulé décisif de 36 pieds, avec, à la clé, un oisillon, forçant ainsi son adversaire à disputer un duel en trous supplémentaires. En 2016, elle conserve également son titre à la Cambia Portland Classic et conquiert la deuxième place du classement mondial de golf, le plus haut classement jamais obtenu par une Canadienne ou un Canadien.

Brooke Henderson

Brooke Henderson, après avoir remporté le Championnat canadien open féminin CP, au Wascana Country Club, à Regina, en Saskatchewan, le 26 août 2018.

(avec la permission de Peter Kirkpatrick, Golf Canada)

En 2017, Brooke Henderson remporte deux tournois de la LPGA, pour la deuxième année consécutive. Dans les deux épreuves, elle décroche un pointage de 17 sous la normale, à l’issue des 4 rondes. Elle gagne son premier titre de 2017 à la Meijer LPGA Classic, à Belmont, dans le Michigan, aux États‑Unis, où elle bat les vedettes américaines Lexi Thompson et Michelle Wie de deux coups. Puis, le 2 octobre, elle met la main sur le McKayson New Zealand Open, avec cinq coups d’avance sur la Chinoise Jing Yan. Outre ses deux titres, elle termine, cette année‑là, huit fois dans les dix premières des épreuves qu’elle dispute, dont une deuxième place au Championnat féminin de la PGA KPMG 2017, et décroche son deuxième prix Bobbie‑Rosenfeld en trois ans.

Brooke Henderson fait la une du monde du golf, en 2018, lorsqu’elle devient la deuxième Canadienne à remporter l’Open féminin CP, le 26 août. Lors d’une fin de semaine historique, au Wascana Country Club, à Regina, elle réussit un pointage de 21 sous la normale, en quatre rondes, l’emportant ainsi sur l’Américaine Angel Yin de quatre coups. Elle suit ainsi les traces de Jocelyne Bourassa qui avait remporté l’Omnium féminin canadien (alors appelé La Canadienne), en 1973. Plus tôt, en 2018, elle sort aussi vainqueur du Championnat LOTTE, à Hawaï. Pour la troisième fois en quatre ans, elle remporte le prix Bobbie‑Rosenfeld.

Pour la quatrième année civile consécutive, Brooke Henderson enregistre au moins deux victoires sur le circuit de la LPGA. Le 20 avril 2019, elle conserve son titre au Championnat LOTTE, puis le 16 juin, elle s’approprie sa deuxième Meijer Classic en trois ans. En remportant cette épreuve, elle établit, avec neuf titres, le record du plus grand nombre de victoires, sur les circuits de la PGA et de la LPGA, pour une Canadienne ou un Canadien. Le 10 juillet 2019, elle reçoit le prix ESPY de la meilleure golfeuse de l’année.

Victoires sur le circuit de la LPGA

Dates

Épreuve

Vice‑championne(s)

Pointage final

Nombre de coups d’avance

13 au 16 août 2015

Cambia Portland Classic (Portland, Oregon)

Ha Na Jang, Candie Kung et Pornanong Phatlum

‑21

8

9 au 12 juin 2016

Championnat PGA féminin KPMG (Sammamish, Washington)

Lydia Ko

‑6

Duel en trous supplémentaires

30 juin au 3 juillet 2016

Cambia Portland Classic (Portland, Oregon)

Stacy Lewis

‑14

4

15 au 18 juin 2017

Meijer LPGA Classic for Simply Give (Belmont, Michigan)

Lexi Thompson et Michelle Wie

‑17

2

28 septembre au 2 octobre 2017

Open de Nouvelle‑Zélande féminin (Auckland, Nouvelle‑Zélande)

Jing Yan

‑17

5

11 au 14 avril 2018

Championnat LOTTE (Oahu, Hawaï)

Azahara Munoz

‑12

4

23 au 26 août 2018

Open féminin CP (Regina, Saskatchewan)

Angel Yin

‑21

4

17 au 20 avril 2019

Championnat LOTTE (Oahu, Hawaï)

Eun Hee Ji

‑16

4

13 au 16 juin 2019

Meijer LPGA Classic for Simply Give (Belmont, Michigan)

Brittany Altomare, Nasa Hataoka, Su‑hyun Oh et Lexi Thompson

‑21

1

21–24 avril 2021

Hugel-Air Premia LA Open (Los Angeles, Californie)

Jessica Korda

–16

1