Mississauga

Mississauga, ville d'Ont.; pop. 713 443 (recens. 2011), 668 599 (recens. 2006); const. en 1974. Mississauga est située à 20 km à l'ouest de TORONTO au bord du lac ONTARIO.

Mississauga, ville d'Ont.; pop. 713 443 (recens. 2011), 668 599 (recens. 2006); const. en 1974. Mississauga est située à 20 km à l'ouest de TORONTO au bord du lac ONTARIO. Appelée à l'origine Toronto Township, elle tire son nom actuel des premiers habitants, les Mississaugas, une bande OJIBWÉ, qui a immigré, dès le début du XVIIIe siècle, du secteur des GRANDS LACS qui se trouve plus au nord.

Mississauga, Centre municipal de
Le design du Centre municipal de Mississauga est choisi par voie de concours (avec la permission de la ville de Mississauga).
Mississauga, YMCA de
Conçu par Raymond Moriyama (photo de Steven Evans).

Colonisation

Les Mississaugas s'associent avec des traiteurs de pelleteries français non autorisés à l'embouchure de la rivière du Crédit. La vallée inférieure de la rivière du Crédit demeure le domaine des Mississaugas jusqu'à ce que les autorités britanniques achètent les terres avoisinantes en 1805. Au cours des années qui suivent, les LOYALISTES ainsi que des émigrants américains et britanniques s'installent le long de la rue Dundas et des rives du lac à l'ouest de la rivière Crédit. Dès 1818, l'afflux régulier de fermiers dans la région incite l'administration coloniale à acquérir ce qui reste de territoire Mississauga qui comprend alors la partie nord de Toronto Township. En 1826, les Mississaugas sont déjà confinés sur une réserve au nord de l'embouchure de la rivière du Crédit. Ils y restent jusqu'en 1847, lorsque le gouvernement provincial les déménage sur la réserve Grand River.

Développement

Lorsqu'elle est constituée en 1850, Toronto Township a une population d'environ 7500. En raison de l'insuffisance de routes carrossables, les habitants du canton s'identifient davantage aux villages locaux et aux hameaux. Par exemple, Cooksville et Dixie sont des centres de services agricoles situés le long de la rue Dundas; Erindale, Streetsville et Meadowvale sont des moulins érigés aux abords de la rivière du Crédit; Port Credit, Clarkson et Malton sont des gares ferroviaires.

Le paysage rural de Toronto Township et son rôle d'arrière-pays agraire demeurent pratiquement inchangés jusqu'après la Première Guerre mondiale lorsque l'avènement de l'automobile et des routes revêtues incitent les résidants de Toronto à déménager dans des endroits moins dispendieux : les banlieues avoisinantes. D'une vaste cité-dortoir d'un peu plus de 15 000 habitants en 1945, le Toronto Township se transforme radicalement en un conglomérat de lotissements résidentiels et industriels, de tours d'habitation, de complexes de bureaux, de centres commerciaux, de routes à voie multiples; on y trouve aussi l'aéroport le plus achalandé du Canada. Lorsque sa population atteint 100 000 personnes en 1968, Toronto Township devient la ville de Mississauga et elle est constituée en ville en 1974.

Situation actuelle

Le Mississauga Civic Centre, inauguré en 1987, est un point de repère architectural. Sa conception est influencée par les fermes qui occupaient autrefois une grande partie de Mississauga. De nos jours, Mississauga se révèle être un centre commercial et industriel dominant. Elle abrite l'aéroport international le plus important du Canada, Lester B. Pearson, et deux chemins de fer nationaux. De plus, elle possède la plus grande concentration d'autoroutes importantes du pays. Au début de l'année 1997, elle inaugure le Living Arts Centre, centre à vocations multiples à l'intention des arts de la scène et de l'éducation. Mississauga demeure l'une des villes du Canada dont la croissance est la plus rapide.