De Havilland Canada

De Havilland Aircraft of Canada Limited, dont le siège social se trouve à Toronto, en Ontario, est un constructeur d’avions constitué en société en 1928. L’entreprise a conçu et construit des avions de brousse canadiens emblématiques tels que le Beaver, l’Otter et le Twin Otter, ainsi que des avions de transport et de navette. Propriété de Longview Aviation Capital, De Havilland fabrique actuellement le Dash8, un avion de transport régional.

De Havilland Aircraft of Canada Limited, dont le siège social se trouve à Toronto, en Ontario, est un constructeur d’avions constitué en société en 1928. L’entreprise a conçu et construit des avions de brousse canadiens emblématiques tels que le Beaver, l’Otter et le Twin Otter, ainsi que des avions de transport et de navette. Propriété de Longview Aviation Capital, De Havilland fabrique actuellement le Dash8, un avion de transport régional.


de Havilland Beaver

Premières années

De Havilland Aircraft of Canada est fondée en 1928 en tant que filiale de la De Havilland Aircraft Company d’Angleterre. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, De Havilland produit le Mosquito, un avion polyvalent, et le Tiger Moth, un avion d’entraînement, dans ses installations de Downsview à Toronto. Le DHC-1 Chipmunk, un autre avion d’entraînement, suit en 1946. Le Chipmunk est le premier avion entièrement canadien conçu par De Havilland Canada.

Dans les années d’après-guerre, la société construit le DHC-2 Beaver et le DHC-3 Otter, des avions de brousse. Ces avions à décollage et atterrissage courts (ADAC) sont essentiels pour le transport dans le Nord. (Voir Aviation de brousse au Canada) Le DHC-4 Caribou, un bimoteur utilisé principalement pour le transport militaire et le fret commercial, suit en 1958. Son successeur est un turbopropulseur plus imposant, le DHC-5 Buffalo. En 1965, De Havilland introduit le DHC-6 Twin Otter, une version bimoteur plus grande que l’Otter original.

CC-138 Twin Otter

Années 1970 à 1990

Au cours des années 1970, De Havilland est confrontée à des difficultés financières. Les compagnies aériennes de banlieue n’ont en effet pas créé la forte demande que la société avait prévue pour son DHC-7 Dash 7 de 50 passagers. En 1974, l’année précédant le premier vol du Dash 7, le gouvernement canadien fait l’acquisition de De Havilland Canada à son propriétaire britannique, Hawker Siddeley Aviation. Le gouvernement investit ensuite en recherche et développement pour terminer le Dash 7. Ce n’est cependant qu’en 1978 que les ventes de l’appareil commencent à augmenter. Cette année-là, lorsque la nouvelle loi américaine sur la déréglementation des compagnies aériennes permet aux compagnies aériennes de commencer à desservir davantage de lignes, la demande pour le Dash 7 augmente. Un autre facteur de succès du Dash 7 est son rendement énergétique à une époque où le prix du carburant est élevé.

Les séries 100, 200 et 300 du Dash 8 sont créées entre 1984 et le milieu des années 1990. Il s’agit d’avions de ligne régionaux comme le Dash 7, mais offrant des coûts d’exploitation moins élevés et volant avec deux moteurs plutôt que quatre.

Au cours des années 1980 et 1990, De Havilland connaît deux changements de propriétaire. En 1986, le gouvernement fédéral vend l’entreprise à Boeing, basée à Seattle, Washington, pour 155 millions de dollars. (Dans les années qui précèdent la vente, le gouvernement a investi des centaines de millions de dollars dans De Havilland.) En 1992, la société montréalaise Bombardier et le gouvernement de l’Ontario rachètent De Havilland à Boeing.

21e siècle

La marque De Havilland demeure une partie intégrante de la branche aérospatiale de Bombardier pendant plus de deux décennies. Bombardier continue à construire le Dash 8 à Toronto. À la fin des années 2010, cependant, Bombardier vend ses actifs dans l’aviation commerciale pour se concentrer sur le marché des jets privés. En 2019, elle conclut la vente de son programme Dash 8, ainsi que des droits sur le nom et la marque De Havilland, à Longview Aviation Capital, basée en Colombie-Britannique. La filiale de Longview, Viking Air, est certifiée pour la fourniture de pièces et de services pour les avions De Havilland qui ne sont plus en production. 

De Havilland Dash 8-400

Photo prise le 20 août 2011.


Liens externes

//