Félix Auger-Aliassime

Félix Auger-Aliassime, joueur de tennis (né le 8 août 2000 à Montréal, au Québec). Félix Auger-Aliassime est une étoile montante du tennis international. En 2015, il est devenu le plus jeune joueur à remporter un match professionnel et le plus jeune joueur à rejoindre le palmarès des 800 meilleurs joueurs du classement de l’Association des professionnels du tennis (ATP). En 2015, Denis Shapovalov et lui ont remporté le premier titre junior de la Coupe Davis du Canada, ainsi que le titre en double des garçons juniors à l’US Open. À l’âge de 20 ans, Félix Auger-Aliassime a atteint la finale de cinq événements du circuit de l’ATP. Au cours de la saison 2019 de l’ATP, il a fait un bond de 91 places au classement mondial, passant du 108e au 17e rang.   

Félix Auger-Aliassime, joueur de tennis (né le 8 août 2000 à Montréal, au Québec). Félix Auger-Aliassime est une étoile montante du tennis international. En 2015, il est devenu le plus jeune joueur à remporter un match professionnel et le plus jeune joueur à rejoindre le palmarès des 800 meilleurs joueurs du classement de l’Association des professionnels du tennis (ATP). En 2015, Denis Shapovalov et lui ont remporté le premier titre junior de la Coupe Davis du Canada, ainsi que le titre en double des garçons juniors à l’US Open. À l’âge de 20 ans, Félix Auger-Aliassime a atteint la finale de cinq événements du circuit de l’ATP. Au cours de la saison 2019 de l’ATP, il a fait un bond de 91 places au classement mondial, passant du 108e au 17e rang.   


Félix Auger-Aliassime
Félix Auger-Aliassime en compétition à Wimbledon, 1er juillet 2019.

("Felix Auger-Aliassime" par Carine06 est autorisé sous CC BY-SA 2.0)

Famille et enfance

Félix et sa sœur aînée, Malika, ont un bagage ethnique mixte. La mère de Félix, Marie Auger, est Québécoise, tandis que son père, Sam Aliassime, est Togolais. Sam avait 12 frères et sœurs et jouait au tennis à la maison familiale au Togo, en Afrique de l’Ouest. Il quitte le Togo pour s’installer au Canada en 1996, à l’âge de 25 ans. Marie et Sam élèvent leurs enfants à L’Ancienne-Lorette, en banlieue de Québec. Marie est enseignante; Sam est professeur de tennis.

Au départ, Sam encourage ses enfants à jouer au soccer, mais ceux-ci se montrent davantage intéressés par le tennis. Félix commence à jouer dès l’âge de quatre ans à l’Académie de tennis Hérisset-Bordeleau à Québec, où son père travaille. Il ne tarde pas à connaître le succès. À l’âge de six ans, il atteint la finale de son tout premier tournoi.

Sam demeure l’instructeur de Félix jusqu’à l’âge de 12 ans. Il confie au journal Le Soleil : « Lorsqu’on est instructeur, on éduque. Pour moi, il ne s’agit pas seulement de créer des champions de tennis, mais bien de créer de bonnes personnes. Ma devise est la suivante : ‘Comportons-nous bien tous les jours’. Nous ne visons pas la victoire. Je préférerais avoir devant moi une bonne personne plutôt que de gagner un tournoi avec quelqu’un qui a une mauvaise attitude ».


Début de carrière junior

En février 2012, Félix Auger-Aliassime, alors âgé de 11 ans, remporte le prestigieux Open Super 12, un tournoi de tennis intérieur sur surface dure disputé au Tennis Club Alréen à Auray, en France. Le tournoi est considéré comme l’événement junior le plus difficile au monde pour les joueurs de moins de 12 ans. Félix Auger-Aliassime l’emporte en finale en deux manches (6-4, 6-1) sur Alen Avidzba de Russie. Il atteint également la demi-finale à Auray à l’âge de 10 ans en 2011 avant de s’incliner face au Russe Artem Dubrivnyy (6-2, 1-6, 6-1).

En juillet 2012, Félix Auger-Aliassime revient en Europe, où il remporte un tournoi junior sur terre battue à Porto San Giorgio, en Italie. Il dispose de Yshai Oliel, d’Israël, en finale (6-4, 6-1). Félix Auger-Aliassime prouve au monde du tennis dès son plus jeune âge que ses plus grands atouts sont sa polyvalence et sa faculté d’adaptation aux différentes surfaces.

Après être parvenu en finale en Italie et en Autriche en 2013, l’athlète de 14 ans fait de même lors d’un tournoi de tennis junior des moins de 18 ans à Burlington, en Ontario, le 25 octobre 2014. La victoire n’est toutefois pas au rendez-vous : il s’incline devant l’Américain Matthew Gamble, âgé de 16 ans (7-5, 6-0).

Nouvelle vie à Montréal

En 2014, Félix Auger-Aliassime déménage de Québec à Montréal pour pouvoir profiter des installations du Centre national d’entraînement de Tennis Canada. Il se fait rapidement connaître par ses entraînements intenses et son impressionnant revers à deux mains.


Percée en 2015

Félix Auger-Aliassime écrit une page d’histoire en mars 2014 en devenant le plus jeune joueur jamais qualifié pour un tournoi Challenger. À 14 ans et sept mois, il accède au tableau principal du Challenger Banque Nationale de Drummondville. Il doit cependant se retirer du tournoi en raison d’une élongation abdominale.

Félix Auger-Aliassime remporte quatre titres junior (deux au Mexique et deux aux États-Unis) en 2015. Le 30 août, il l’emporte sur son compatriote Denis Shapovalov 6-2, 7-6 lors du tournoi international de l’USTA sur surface dure à College Park, dans le Maryland. Félix Auger-Aliassime triomphe ensuite de l’Australien Alex De Minaur en trois manches (6-3, 6-7, 7-6) en finale du championnat international de tennis junior Eddie Herr à Bradenton, en Floride.

Félix Auger-Aliassime prend part à trois tournois professionnels en 2015, un au Québec et deux au Pérou. En juillet, il parvient en quart de finale du Challenger de Granby avant de céder en trois manches (4-6, 6-2, 6-1) devant le Japonais Yoshihito Nishioka. Sa victoire contre l’Australien Andrew Whittington au premier tour du tournoi de Granby par 6-3 et 6-2 marque pour lui un jalon : il devient le plus jeune joueur à remporter un match de niveau professionnel et le plus jeune joueur à se classer parmi les 800 meilleurs joueurs du classement de l’ATP.

Toujours en 2015, Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov, en double, s’emparent du premier titre junior canadien de la Coupe Davis. En finale, le Canada défait l’Allemagne 2-1 à Madrid, en Espagne. Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov remportent également le titre en double chez les garçons juniors à l’US Open de 2015.


Succès aux États-Unis

En 2016, Félix Auger-Aliassime remporte deux titres aux États-Unis. Le 11 septembre 2016, il devient le quatrième Canadien (après Eugenie Bouchard, Filip Peliwo et Denis Shapovalov) à décrocher un titre du Grand Chelem en simple junior lorsqu’il remporte le titre de l’US Open chez les garçons juniors. En finale, Félix Auger-Aliassime dispose de son rival, le Serbe Miomir Kecmanovic (6-3, 6-0).

Félix Auger-Aliassime ajoute ensuite à sa fiche un premier tournoi professionnel dans le cadre du circuit Future, cette fois-ci sur terre battue. Il y défait Juan Manuel Benitez Chavarriaga, de Colombie, 7–5, 7–5 à Birmingham, en Alabama. 

Cinq titres aux niveaux Future et Challenger

En l’espace de deux ans, Félix Auger-Aliassime décroche cinq titres dans les niveaux Future et Challenger. Le 12 mars 2017, il gagne l’épreuve Canada F2 Futures à Sherbrooke, au Québec, battant en trois manches le Français Gleb Sakharov (3-6, 6-3, 6-4) en finale. Les autres victoires de Félix Auger-Aliassime en 2017 ont lieu sur terre battue, sur le continent européen. Le 18 juin, il est victorieux au Challenger de Lyon en France en l’emportant sur le Français Mathias Bourgue 6-4, 6-1 en finale. Le 10 septembre, il remporte le Challenger de Séville en Espagne, venant à bout de l’Espagnol Inigo Cervantes en trois manches (6-7, 6-3, 6-3) en finale.

En 2018, Félix Auger-Aliassime défend son titre de Challenger à Lyon en battant le Français Johan Tatlot 6-7, 7-5, 6-2 en finale. Il écarte ensuite facilement Kamil Majchrzak, de Pologne, 6–3, 6–2 en finale du Challenger de Tachkent, en Ouzbékistan. En quart de finale à Tachkent, l’athlète canadien l’emporte sur le vétéran de l’ATP Denis Istomin (Ouzbékistan) 7-6, 6-3.

En 2018, à 17 ans, Félix Auger-Aliassime devient le plus jeune joueur à remporter un match de la catégorie Masters 1000 de l’ATP. Il bat son compatriote Vasek Pospisil de Vernon, en Colombie-Britannique, 6-2, 7-6 en ouverture à Indian Wells. En septembre 2018, cependant, le jeune joueur est contraint d’abandonner son match de premier tour à l’US Open contre Denis Shapovalov, en raison d’un problème cardiaque. Il subira par la suite une chirurgie cardiaque visant à corriger l’arythmie.


Première saison complète du circuit de l’ATP

Félix Auger-Aliassime connaît en 2019 une première saison complète exceptionnelle dans le cadre du circuit de l’ATP. Il devient le plus jeune joueur à accéder à la finale d’un tournoi ATP 500 lorsqu’il l’emporte sur l’Uruguayen Pablo Cuevas 6-3, 3-6, 6-3 en demi-finale de l’Open de Rio au Brésil, le 23 février 2019. Félix Auger-Aliassime s’incline devant Laslo Djere de Serbie 6-3, 7-5 en finale. 

L’athlète connaît alors un mois de mars spectaculaire. À Indian Wells, il défait pour la première fois un adversaire du Top 10 en battant le Grec Stefanos Tsitsipas 6-4 et 6-2 au deuxième tour. Il enchaîne en devenant le plus jeune joueur à atteindre la demi-finale du Miami Open (18 ans et sept mois), à la suite d’une victoire sur Borna Coric de Croatie (7-6, 6-2) en quart de finale.

En 2019, Félix Auger-Aliassime se qualifie également pour la finale de deux événements du circuit ATP 250 en Europe. Le 25 mai 2019, il est finaliste à Lyon, en France, mais doit s’incliner 6-4, 6-3 face au Français Benoît Paire. Le 16 juin 2019, il passe en finale de Stuttgart, en Allemagne, avant de céder 6-4, 7-6 devant l’Italien Matteo Berrettini. Le 14 octobre 2019, Félix Auger-Aliassime se hisse au 17e rang du classement de l’ATP en simple masculin, après avoir débuté la saison au 108e rang.  


Saison 2020

Avant que la pandémie de COVID-19 ne vienne annuler une partie importante de la saison 2020 de l’ATP, Félix Auger-Aliassime dispute deux autres finales. Le 16 février, il joue en finale au tournoi mondial de tennis ABN AMRO à Rotterdam, aux Pays-Bas, avant de s’incliner 6-2, 6-4 face au Français Gaël Monfils. Même scénario une semaine plus tard à l’Open 13 Provence à Marseille, en France, où il est défait par Stefanos Tsitsipas (6-3, 6-4).

Dons de bienfaisance

Le 25 mars 2020, Félix Auger-Aliassime annonce qu’il versera 5 $ à l’organisme de bienfaisance EduChange pour chaque point gagné en 2019 et 2020. La banque européenne BNP Paribas s’unit aux efforts du jeune homme, offrant un don de 15 $ pour chaque point gagné par lui. Ces fonds sont destinés à fournir aux enfants du Togo un soutien scolaire et des bourses d’études. Félix Auger-Aliassime s’associe également à l’organisation non gouvernementale CARE, qui a pour mission de sensibiliser le public aux filles et aux femmes qui luttent contre la pauvreté.