Denis Shapovalov

Denis Shapovalov, joueur de tennis (né le 15 avril 1999 à Tel Aviv, Israël). Denis Shapovalov est un joueur de tennis professionnel canadien. Après avoir triomphé en Grand Chelem dans le circuit junior (Wimbledon, 2016), il a gravi plus de 200 échelons au tournoi de l’Association des professionnels du Tennis (ATP) durant sa première année complète de tournoi, en 2017, se méritant le Prix Lionel Conacher de l’athlète canadien de l’année. En 2018, âgé de 19 ans, il a fait son entrée dans le top 30 du classement mondial, le plus jeune joueur à le faire depuis 2005. La même année, l’ancien numéro un mondial John McEnroe a déclaré qu’il voyait en Denis Shapovalov « l’avenir de notre sport ». Le 1er avril 2019, il est devenu le seul joueur de moins de 20 ans à faire partie du top 20.

Denis Shapovalov

En double avec Daniel Nestor aux Fever-Tree Championships, au Queen’s Club, juin 2018.

(avec la permission de flickr)

Jeunesse et famille

Les parents de Denis Shapovalov sont nés et ont grandi en Union soviétique, puis ont immigré en Israël dans les années 1990. Denis naît à Tel Aviv mais déménage avec sa famille à Richmond Hill, en Ontario, alors qu’il a neuf mois. Sa mère, Tessa Shapovalova, était joueuse de tennis professionnelle en Union soviétique et a fait ses débuts dans la Women’s Tennis Association (WTA) le 3 avril 1995. Elle est la première entraîneuse de Denis, qui commence sa formation à l’âge de cinq ans. Elle est aussi entraîneuse pendant 10 ans pour le Richmond Hill Country Club avant d’ouvrir sa propre école de tennis à Vaughan, en Ontario. Denis Shapovalov a un frère plus âgé, Evgeniy, lui aussi né en Israël.

Carrière junior

Il ne faut pas beaucoup de temps à Denis Shapovalov pour faire sentir sa présence dans le monde du tennis. Dans le circuit junior de la Fédération Internationale de Tennis (ITF), il ramène son premier titre junior le 26 octobre 2013 à l’âge de 14 ans, remportant le Ace Tennis U18 ITF Canadian World Ranking Event à Burlington, en Ontario. Il finit par accumuler un record de 86–32 en match simple en tant que junior, incluant ses premiers titres de tournoi hors du Canada au Copa Cariari 2014 à San José, au Costa Rica, où il remporte à la fois les simples et doubles, en équipe avec son compatriote Alexis Galarneau.

Après une ascension de plus de 100 échelons au classement junior ITF, Denis Shapovalov, âgé de 15 ans, est nommé joueur masculin junior de l’année 2014 de Tennis Canada. En 2015, il remporte le U18 Rogers Indoor Junior National Tennis Championships, mais c’est sur une scène plus importante qu’il obtient son plus grand succès en tant que junior. Au US Open junior tournament 2015, à New York, Denis Shapovalov et son coéquipier Félix Auger-Aliassime remportent les doubles, devenant respectivement le 10e et le 11e Canadiens a remporter un titre du Grand Chelem junior, et le premier duo entièrement canadien à y parvenir depuis 1990.

En 2016, après une apparition aux demi-finales du French Open, Denis Shapovalov entre dans le circuit junior de Wimbledon en tant que cinquième tête de série. Il remporte ses quatre premiers matchs, affrontant en demi-finales la première tête de série Stefanos Tsitsipas, de Grèce. Après avoir perdu le premier set, Denis Shapovalov revient à la charge pour enlever le match 4–6, 7–6 (5), 6–2. Dans les finales, après avoir à nouveau perdu le premier set, il remporte les deux sets finaux et bat l’Australien Alex de Minaur 4–6, 6–1, 6–3, pour un 12e match victorieux consécutif. Denis Shapovalov devient ainsi le troisième junior canadien à remporter un titre du Grand Chelem en simple, rejoignant Eugenie Bouchard (2012, Wimbledon) et Filip Peliwo (2012, Wimbledon et US Open).   

Dans le même tournoi, Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime sont à nouveau partenaires en double et atteignent les finales. Quelques heures avoir été couronné champion des simples, Denis Shapovalov retourne dans le court, perdant cette fois en trois sets. Après cette année exceptionnelle, il est nommé pour la deuxième fois joueur masculin junior de l’année de Tennis Canada en 2016, partageant cette fois le titre avec Félix Auger-Aliassime. 

Style de jeu et influences

Malgré sa stature relativement peu imposante (183 cm ou 185 cm, selon les sources, pour un poids de 75 kg), Denis Shapovalov impose des échanges et des revers à une main brillants, dignes de son idole, Roger Federer.

« C’est fort peu orthodoxe », dit Denis Shapovalov, qui est gaucher, au sujet de son style de jeu. « Vous savez, avoir un [revers] à une main et de gros tirs, plutôt puissants, des deux côtés. J’ai l’impression que tout mon jeu stupéfie les gens. Je crois qu’il n’y a pas beaucoup d’autres joueurs dans le tournoi qui sont réellement capables de frapper plus fort que moi. » 

Coupe Davis

Le 4 octobre 2015, Denis Shapovalov conduit le Canada à son premier titre junior à la Coupe Davis. Tandis que sa carrière professionnelle décolle, Denis Shapovalov continue à représenter le Canada à la Coupe Davis. Le 18 septembre 2016, âgé de 17 ans, il enregistre une victoire contre le Chilien Christian Garin à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Dans son apparition suivante à la Coupe Davis pour le Canada, en février 2017, Denis Shapovalov est disqualifié au cours de son match contre la Grande-Bretagne. Frustré d’avoir perdu les deux premiers sets, au troisième set il lance une balle dans les gradins, atteignant l’arbitre de chaise. Pour cet incident, Denis Shapovalov se fait imposer une amende de 7 000 $ US, tandis que le Canada perd le premier round du groupe mondial 3–2.

Coupe Rogers 2016

Denis Shapovalov profite de son succès sur la scène junior à Wimbledon pour entrer au tableau principal de la Coupe Rogers à Toronto, son premier événement de niveau 1000 sur le circuit ATP (le niveau de tennis professionnel masculin le plus élevé, à l’exception du Grand Chelem). Il fait son début au premier tour le 25 juillet 2016. Classé 370e dans le tournoi de l’ATP, Denis Shapovalov connaît son premier test contre l’Autrichien Nick Kyrgios, classé 19e. Devant les encouragements d’un public local, Denis Shapovalov cause toute une surprise en battant son adversaire en trois sets, avant de s’inclinant devant Grigor Dimitrov, classé 40e, au second tour.  

« Je crois que Denis a un avenir très brillant », déclare Milos Raonic, le joueur canadien ayant le rang le plus élevé, après la victoire de Denis Shapovalov sur Nick Kyrgios. « Il progresse davantage que je ne le faisais à son âge. »

Denis Shapovalov

Denis Shapovalov au premier jour de la Coupe Laver 2017, à Prague, en République tchèque.

(avec la permission de Wikimedia Commons)

Coupe Rogers 2017

La plus remarquable percée de Denis Shapovalov se produit l’année suivante durant le même événement. Dès son entrée à la Coupe Rogers 2017, qui se tient à Montréal, au Québec, il a déjà le vent dans les voiles, ayant atteint une finale de l’ITF et deux finales de l’ATP Challenger Tour plus tôt dans l’année, et remporté une de chaque. Mais il n’a pas encore vraiment fait ses preuves au niveau de l’ATP et se situe encore au 143e rang mondial à la fin du tournoi. Figurant encore une fois au tableau principal, Denis Shapovalov remporte son match du premier tour le 8 août 2017, ouvrant la voie au deuxième tour à un match contre l’Argentin Juan Martin del Potro, champion de l’US Open 2009 et médaillé d’argent olympique 2016. 

Denis Shapovalov, alors âgé de 18 ans, joue comme un vétéran expérimenté, et remporte une victoire décisive dans le premier set 6–3. Au deuxième tour, il remporte le jeu décisif 7–6 (4), sa plus grande victoire à ce jour. « D’abord, le simple fait de jouer contre lui était un grand honneur pour moi », déclare Denis après le match. « Mais vaincre un joueur de sa catégorie, et de son talent, c’est très inspirant, et ça donne beaucoup plus de confiance en soi. »

Au match suivant, Denis Shapovalov affronte l’Espagnol Rafael Nadal, qui est à l’époque 15 fois vainqueur en Grand Chelem simple et deuxième au classement mondial. Séparé de son adversaire par plus de 140 échelons au classement, Denis Shapovalov lui tient tête rapidement, échappant le premier set 3–6, puis revient à la charge pour remporter le second set 6–4. Sous les encouragements de Wayne Gretzky et Penny Oleksiak, qui applaudissent le jeune homme dans les gradins, Denis Shapovalov pousse Rafael Nadal au jeu décisif pour déterminer le vainqueur. Menant 6–4, ayant besoin de 7 points pour l’emporter, Denis Shapovalov effectue plusieurs échanges avec Nadal sur la balle décisive, avant de frapper un puissant coup droit long de ligne et bien hors de portée de la raquette de l’Espagnol, scellant la victoire 3–6, 6–4, 7–6 (4).  

Denis Shapovalov devance le Français Adrian Mannarino dans les quarts de finale (2–6, 6–3, 6–4) dans une autre victoire inattendue en trois sets, pour remporter une place dans les demi-finales. Il devient ainsi le plus jeune joueur de tous les temps à atteindre une demi-finale aux Masters, et le joueur le moins élevé au classement ayant atteint les demi-finales en 14 ans. Bien qu’ayant perdu le match de demi-finale devant l’éventuel champion Alexander Zverev, Denis Shapovalov s’est bien fait un nom. En une semaine seulement, sa position au classement mondial a remonté de plus de 75 échelons, s’établissant au 67e rang.