Connor McDavid

Connor McDavid, joueur de hockey (né le 13 janvier 1997 à Richmond Hill, en Ontario). Ce joueur des Oilers d’Edmonton a été nommé deux fois au match des étoiles de la Ligue nationale de hockey. Un des meilleurs patineurs de hockey, il est aussi un constructeur de jeu d’élite. Depuis qu’il s’est joint aux rangs de la LNH, en 2015, il s’impose comme l’un des joueurs d’attaque vedette les plus dynamiques de la ligue. Il a remporté le trophée Art Ross (2017, 2018), le prix Ted Lindsay (2017, 2018) et le trophée Hart Memorial (2017). Il a aussi gagné des médailles d’or avec Équipe Canada lors des Championnats du monde de hockey sur glace IIHF pour les moins de 18 ans (2013), du Championnat du monde junior de l’IIHF (2015) et des Championnats du monde de hockey sur glace de l’IIHF (2016).

Connor McDavid, joueur de hockey (né le 13 janvier 1997 à Richmond Hill, en Ontario). Ce joueur des Oilers d’Edmonton a été nommé deux fois au match des étoiles de la Ligue nationale de hockey. Un des meilleurs patineurs de hockey, il est aussi un constructeur de jeu d’élite. Depuis qu’il s’est joint aux rangs de la LNH, en 2015, il s’impose comme l’un des joueurs d’attaque vedette les plus dynamiques de la ligue. Il a remporté le trophée Art Ross (2017, 2018), le prix Ted Lindsay (2017, 2018) et le trophée Hart Memorial (2017). Il a aussi gagné des médailles d’or avec Équipe Canada lors des Championnats du monde de hockey sur glace IIHF pour les moins de 18 ans (2013), du Championnat du monde junior de l’IIHF (2015) et des Championnats du monde de hockey sur glace de l’IIHF (2016).


Connor McDavid
Connor McDavid au camp de développement des Oilers d’Edmonton, le 4 juillet 2015. (avec la permission de Connor Mah/Wikimedia CC).

Enfance

Connor McDavid grandit à Newmarket, en Ontario. Il est le fils de Brian et de Kelly McDavid, et a un frère aîné, Cameron. Puisqu’il grandit près de Toronto, Connor appuie les Maple Leafs de Toronto, mais son joueur préféré est Sidney Crosby, des Penguins de Pittsburgh. À l’instar de celui-ci, le numéro de chandail de Connor McDavid est celui de son année de naissance (dans son cas, le numéro 97).

Connor apprend à patiner à trois ans et commence à jouer au hockey à quatre ans, témoignant immédiatement une affinité pour le jeu. À six ans, il domine déjà les joueurs de neuf ans dans la ligue de la ville avoisinante d’Aurora.

Hockey mineur

Connor McDavid a une carrière de hockey mineur couronnée de succès. Avec son père comme entraîneur, il gagne quatre titres consécutifs de la Ontario Minor Hockey Association (association de hockey mineur de l’Ontario) avec une équipe locale, l’Express de York Simcoe. Pour compléter sa formation d’étoile du hockey en devenir, il joue aux niveaux bantam et midget pour les Marlboros de Toronto dans la Greater Toronto Hockey League (ligue de hockey de la région du Grand Toronto). Lors de sa dernière saison de hockey midget, il marque 33 buts et récolte 39 passes, en plus d’être nommé Joueur de l’année de la ligue.

Hockey junior

À la suite de sa réussite dans le hockey mineur midget, Connor McDavid demande – et obtient –  auprès de Hockey Canada le statut de joueur exceptionnel afin de participer au repêchage de la Ligue de hockey de l’Ontario (LHO). Cette dérogation lui permet d’être repêché à 15 ans – un an plus tôt que d’habitude. Il est seulement le troisième joueur à obtenir ce statut spécial. Les deux autres joueurs à qui on a accordé cet honneur, John Tavares et Aaron Ekblad, ont été choisis au tout premier rang du repêchage dans la Ligue de hockey de l’Ontario et la Ligue nationale de hockey.

Connor McDavid est le premier choix au repêchage des Otters d’Erie lors de la séance de la sélection de la LHO, en 2012. Même s’il est le plus jeune joueur de la ligue, il y fait rapidement sentir sa présence. En 2012-2013, il est nommé recrue de l’année de la LHO, en plus d’être finaliste pour le titre de recrue de l’année de la Ligue canadienne de hockey (LCH). Pendant son séjour chez les Otters, il gagne de nombreux prix, notamment joueur de l’année de la LCH (2015), premier choix au repêchage de la LCH (2015), joueur-étudiant de l’année de la LCH (2014, 2015) et joueur qui a démontré le meilleur esprit sportif dans la LHO (2014).

Lors de sa troisième et dernière année à Erie (2014-2015), il termine troisième de la ligue avec 120 points, même s’il n’embarque sur la glace que dans 47 parties. Il fait suivre cet exploit par une performance dominante dans les séries éliminatoires, où il marque 49 buts en 20 parties. Il est nommé joueur le plus utile à son équipe des séries éliminatoires, même si les Otters sont défaits dans cinq parties dans les éliminatoires de la LHO par les Generals d’Oshawa, qui remportent la Coupe Memorial. Au cours de ses trois saisons au sein des Otters, Connor McDavid marque 285 points en 166 parties en saison régulière et 68 points en 34 rencontres éliminatoires.

LNH

Avant la séance de sélection 2015 de la LNH, Connor McDavid est considéré comme le plus grand talent de sa génération, à l’instar de Sidney Crosby, Mario Lemieux et Wayne Gretzky — le genre de joueur qui pourrait changer le destin d’une équipe. Les Oilers d’Edmonton, classés 28e de la ligue, gagnent le tirage au sort du repêchage et choisissent au tout premier rang Connor McDavid. Dès son arrivée, il devient le visage de l’équipe.

Lors de sa première saison dans la LNH, Connor McDavid est à la hauteur de sa réputation considérable, amassant 48 points en 45 parties. La saison suivante, il se classe troisième dans le vote pour le trophée Calder comme meilleure recrue de la LNH, même s’il a manqué 37 parties en raison de blessures.

Au début de la saison 2016-2017, Connor McDavid devient le plus jeune joueur à être capitaine d’équipe dans l’histoire de la LNH. À 19 ans et 266 jours, il est plus jeune de 20 jours que le plus jeune capitaine jusqu’alors, Gabriel Landeskog de l’Avalanche du Colorado. Pendant sa première saison en tant que capitaine, Connor marque 100 points, remportant à la fois le trophée Art Ross pour le meilleur marqueur de la LNH et le trophée Hart Memorial pour le meilleur joueur de la ligue. On lui décerne également le prix Ted Lindsay pour le meilleur joueur, élu par ses pairs. Il mène l’équipe des Oilers à sa première participation aux éliminatoires depuis la finale de la coupe Stanley en 2006, battant les Sharks de San Jose en première ronde avant de perdre la partie sept qui les oppose aux Ducks d’Anaheim. À la fin de la saison, Connor McDavid renouvelle pour huit ans avec les Oilers, signant une extension de contrat d’un montant de 100 millions de dollars. Lui rapportant 12,5 millions de dollars par saison, le contrat lui accorde le salaire moyen le plus élevé de l’histoire de la LNH.

En 2017-2018, Connor McDavid mène de nouveau la ligue comme marqueur avec 108 buts, méritant son deuxième trophée Art Ross et son deuxième prix Ted Lindsay consécutifs. Cependant, malgré sa saison remarquable, les Oilers ne réussissent pas à se qualifier pour participer aux séries éliminatoires.

Jeu international

Connor McDavid représente le Canada à de nombreuses reprises au niveau international. Il gagne sa première médaille d’or au niveau international en 2013, lors des Championnats du monde de hockey sur glace IIHF pour les moins de 18 ans. En 2014, il participe pour la première fois aux Championnats du monde juniors de l’IIHF, où le Canada dispute difficilement une quatrième place décevante. L’année suivante, Connor McDavid retourne au mondial junior et y remporte l’or.

Connor McDavid représente deux fois le Canada aux Championnats du monde de hockey sur glace de l’IIHF. En 2016, il gagne la médaille d’or pour son pays natal. Deux ans plus tard, il retourne aux Championnats comme capitaine d’Équipe Canada, qui finit en quatrième place.

À la Coupe du monde de hockey de 2016, Connor McDavid est nommé capitaine de l’Équipe Amérique du Nord des moins de 23 ans, une équipe composée des meilleurs joueurs du Canada et des États-Unis, qui arrache la cinquième place du championnat.

Prix