Richmond Hill

Richmond Hill, ville de l'Ont.; pop. 185 541 (recens. 2011), 162 704 (recens. 2006); const. en tant que village en 1872, puis en tant que ville en 1957. Richmond Hill est située à environ 15 km au nord de TORONTO. Richmond Hill fait partie de la région du Grand Toronto.

Parc (Richmond Hill)
Petit gar\u00e7on au bord de l'eau dans le parc (avec la permission de la Ville de Richmond Hill).

Richmond Hill

Richmond Hill, ville de l'Ont.; pop. 185 541 (recens. 2011), 162 704 (recens. 2006); const. en tant que village en 1872, puis en tant que ville en 1957. Richmond Hill est située à environ 15 km au nord de TORONTO. Richmond Hill fait partie de la région du Grand Toronto. On croit souvent que son nom vient du duc de Richmond, qui s'arrêta pour se reposer à l'endroit alors nommé Mount Pleasant (et auparavant, Miles Hill), mais il viendrait plutôt de Richmond Hill, dans le Surrey, en Angleterre, et aurait été choisi par un enseignant en 1836.

L'expansion de Richmond Hill est étroitement liée à celle de la rue Yonge, que le premier lieutenant-gouverneur du Haut-Canada, John Graves SIMCOE, avait tracée avant tout comme route militaire. De 1798 à 1802, les premiers colons - des LOYALISTES, des Allemands de Pennsylvanie et des Britanniquese - s'installent dans la région pour y exploiter des fermes. Au début du XXe siècle, on construit plusieurs serres importantes à Richmond Hill, faisant d'elle la « capitale de la rose » du Canada.

De nos jours, l'impression et l'édition, les technologies de l'information et l'usinage de pièces d'automobiles constituent les principales industries de Richmond Hill. L'observatoire David Dunlap s'y trouve aussi. Entre 1986 et 1991, la municipalité affiche, avec 71,3 p. 100, le plus haut taux de croissance au Canada. Parmi les citoyens illustres de Richmond Hill, on compte Elvis STOJKO et les Good Brothers, un groupe de musiciens country bien connu.


Liens externes