Canada’s Walk of Fame

L’Allée des célébrités canadiennes est un organisme à but non lucratif voué à honorer les Canadiens qui ont excellé dans les domaines des arts et du divertissement, de la science et de la technologie, des affaires, de la philanthropie et de l’athlétisme. Inspirée du « Hollywood Walk of Fame, » l’Allée s’étend sur 13 coins de rues du quartier des spectacles de Toronto. Le nom et la signature de chaque personne intronisée sont gravés autour d’une étoile semblable à une feuille d’érable sur une plaque qui est encastrée dans le trottoir. Les personnes intronisées sont honorées chaque année, lors d’un gala qui se tient à Toronto et qui est diffusé à l’échelle nationale. Cent quatre-vingts personnes ont été intronisées depuis 1998.

L’Allée des célébrités canadiennes est un organisme à but non lucratif voué à honorer les Canadiens qui ont excellé dans les domaines des arts et du divertissement, de la science et de la technologie, des affaires, de la philanthropie et de l’athlétisme. Inspirée du « Hollywood Walk of Fame, » l’Allée s’étend sur 13 coins de rues du quartier des spectacles de Toronto. Le nom et la signature de chaque personne intronisée sont gravés autour d’une étoile semblable à une feuille d’érable sur une plaque qui est encastrée dans le trottoir. Les personnes intronisées sont honorées chaque année, lors d’un gala qui se tient à Toronto et qui est diffusé à l’échelle nationale. Cent quatre-vingts personnes ont été intronisées depuis 1998.


canadas-walk-of-fame


Contexte et administration

Le Conseil municipal de Toronto approuve pour la première fois le concept de l’Allée des célébrités sur le côté nord de la rue King Ouest en 1992, mais le projet n’est pas mis en œuvre. L’année suivante, le Conseil municipal approuve l’installation de quatre plaques sur la rue King, entre la rue Simcoe et la rue John, en reconnaissance des contributions culturelles du magnat du théâtre, Ed Mirvish.

En 1996, le directeur fondateur Peter Soumalias suggère l’idée d’une allée de célébrités au cofondateur Bill Ballard, un homme d’affaires éminent de Toronto qui travaillait à la création d’un quartier des spectacles dans la ville à cette époque. Les cofondateurs Murray « Dusty » Cohl, qui a également contribué à la création du Festival international du film de Toronto (TIFF), et la productrice de films Dianne Schwalm se sont joints à eux. L’entrepreneur et mécène des arts Gary Slaight s’est également joint à eux en tant que partenaire média.

Le groupe envisage de s’inspirer du Hollywood Walk of Fame de Los Angeles. En 2017, le producteur de théâtre et de films Jeffrey Latimer est engagé en tant que PDG pour aider à promouvoir l’Allée des célébrités.

Année inaugurale

En 1998, Peter Soumalias et Bill Ballard avisent la ville de Toronto qu’ils veulent faire une demande pour installer 14 étoiles sur le trottoir de la rue King Ouest, entre les rues Simcoe et John, afin de rendre honneur au premier groupe de personnes intronisées sur l’Allée des célébrités canadiennes. Leur demande est approuvée, et les étoiles, ainsi que quatre plaques indiquant l’Allée des célébrités en anglais et en français, sont installées sur la rue King entre les rues Simcoe et John en juin 1998.

Le premier groupe d’intronisés inclut les musiciens Gordon Lightfoot, Anne Murray, Buffy Sainte-Marie, et Bryan Adams ; le réalisateur Norman Jewison ; l’auteur Pierre Berton ; les acteurs John Candy et Christopher Plummer ; l’humoriste Rich Little ; la danseuse de ballet Karen Kain ; la patineuse artistique Barbara Ann Scott ; le pilote de course automobile Jacques Villeneuve ; et le joueur de hockey Bobby Orr.

letoile-de-john-candy-sur-canadas-walk-of-fame


Emplacement et plaques

Chaque plaque consiste en une base de marbre noir de neuf pieds carrés, décorée d’une feuille d’érable en granite de deux pieds par deux pieds, conçue de manière à ressembler à une étoile. La signature de la personne honorée est copiée et gravée sur la plaque. Chaque personne intronisée reçoit également un trophée.

En 1999, la ville approuve une extension des limites de l’Allée, celle-ci part du coin des rues John et Adelaide vers le sud jusqu’à la rue King Ouest, se dirige vers l’est jusqu’à la rue Simcoe, vers le sud jusqu’à la rue Front Ouest, et de retour à l’ouest jusqu’à la rue John.

En septembre 2006, Peter Soumalias annonce son projet de relocaliser l’Allée des célébrités. Les emplacements possibles incluent Metro Square (maintenant David Pecault Square) et la rue Yonge. Cependant, ce projet est abandonné en 2008 en raison d’un manque de fonds, l’hôtel de ville ayant émis des réserves quant à la vente des droits à la signalisation et des portions de l’Allée.

Processus de nomination

Tous les Canadiens sont encouragés à soumettre des nominations pour l’Allée des célébrités canadiennes par l’entremise d’un formulaire sur le site de l’organisme, par courriel ou par la poste. Les personnes sélectionnées doivent être nées au Canada, ou doivent y avoir passé leurs années de formation, elles doivent avoir un minimum de 10ans d’expérience dans leur domaine, et elles doivent avoir eu un impact sur la culture ou l’héritage canadien, soit à l’échelle nationale ou internationale.

Un comité de sélection exécutif révise les soumissions et détermine lesquelles d’entre elles correspondent aux exigences requises. Le conseil d’administration choisit ensuite les personnes sélectionnées qui seront intronisées dans l’un des cinq « piliers »: arts et divertissement, affaires et entrepreneuriat, philanthropie et sciences humaines, science et technologie, et sport et athlétisme. En 2008, une sixième catégorie est ajoutée à l’Allée: « légende », une catégorie qui est décernée à titre posthume à un Canadien considéré comme étant un pionnier dans son domaine. Chaque personne sélectionnée qui répond aux critères, mais dont la nomination n’est pas acceptée, est à nouveau considérée l’année suivante.

hommage-a-gord-downie

Des fleurs laissées sur l’étoile du groupe Tragically Hip, sur l’Allée des célébrités à l’extérieur du théâtre Princess of Wales, le 19 octobre 2017.


Galas et cérémonies de prix

Le 9 juin 1988, le premier intronisé à recevoir publiquement une étoile sur l’Allée des célébrités est le pilote de course automobile Jacques Villeneuve. Le réalisateur David Cronenberg fait la présentation de Jacques Villeneuve lorsque celui-ci est honoré lors d’une cérémonie qui se tient devant le Royal Alexandra Theatre. Le gala inaugural suit le 25 juin au Royal York Hotel.

Au cours des années suivantes, le dévoilement des plaques et les galas subséquents prennent place dans de nombreux lieux de divertissements qui se trouvent dans le quartier des spectacles de Toronto, incluant le Roy Thomson Hall, la salle de théâtre Elgin, le théâtre Princess of Wales, le Hummingbird Centre (maintenant le Meridian Hall), le Ed Mirvish Theatre, et le Four Seasons Centre for the Performing Arts.

En 2005, l’Allée des célébrités produit une série de concerts et de visionnements de films gratuits au Yonge-Dundas Square. En 2010, l’organisme lance le Festival de l’Allée des célébrités canadiennes, un événement de quatre jours qui met en vedette des prestations payantes des musiciens Paul Anka, Buffy Saint-Marie et Burton Cummings, ainsi que les humoristes Mary Walsh, Colin Mochrie et bien d’autres. L’événement inclut également de nombreuses performances gratuites au Yonge-Dundas Square. Au cours des années suivantes, le festival organise des concerts et des spectacles d’humour au Massey Hall et à la salle de théâtre Winter Garden, ainsi que des performances gratuites au Nathan Phillips Square et au David Pecault Square.

Histoire de diffusion

En 2001, Global TV présente un documentaire de 90 minutes sur les 13personnes intronisées sur l’Allée des célébrités canadiennes. En 2002, Global TV diffuse la cérémonie d’intronisation et le gala subséquent dans une émission spéciale de deux heures. La chaîne diffuse également les mêmes événements en 2003. Cette même année, l’Allée des célébrités canadiennes annonce qu’une entente a été conclue avec CanQWest Global, CHUM Television et l’émission Fashion File de CBC pour diffuser, au Canada, aux États-Unis et dans 75autres pays, les émissions spéciales télévisées des événements de l’Allée des célébrités. Peter Soumalias déclare qu’il s’attend à ce que les émissions soient vues par plus de 400 millions de personnes à travers le monde.

Global TV continue de diffuser l’événement en 2004, mais en 2005 CTV conclu un accord de trois ans afin de devenir le partenaire média de l’événement. L’émission retourne à Global Tv en 2009, et puis retourne à nouveau à CTV en 2017. Cette même année, Global diffuse un documentaire spécial, Beyond Famous: Canada’s Walk of Fame, qui présente l’histoire de l’événement. Une étoile commémorative pour célébrer le 150eanniversaire du Canada est dévoilée en même temps que les personnes intronisées en 2017.

Prix spéciaux

En 2010, l’Allée des célébrités canadiennes présente le Allan Slaight Music Impact Honour. Le prix est décerné chaque année à un jeune Canadien qui a un impact positif dans l’industrie de la musique. Parmi les lauréats des années passées, on compte Drake, The Weeknd, Alessia Cara et Melanie Flora.

Le RBC Emerging Musician Program est ajouté en 2013. Chaque année, ce programme récompense cinq personnes qui ont entre 15 et 35ans et qui poursuivent une carrière en musique.

En 2017, l’organisme, accompagné de Cinéplex, lance Hometown Stars, une initiative qui permet aux intronisés de l’Allée des célébrités de célébrer leur prix avec une plaque placée dans leur ville natale. La première personne à recevoir la Hometown Star a été l’environnementaliste et diffuseur David Suzuki, à Vancouver.

En 2019, l’Allée des célébrités annonce son premier appel de candidatures à l’échelle nationale pour le Community Hero Program, présenté en partenariat par Maple Leaf Sports & Entertainment et la Banque Scotia.

canadas-walk-of-fame


Intronisés


//