Naviguer "Militaire"

Afficher 1-20 de 395 résultats
Article

« Beartrap » (Dispositif d’appontage et d’arrimage rapide d’hélicoptère)

Le dispositif d’appontage et d’arrimage rapide d’hélicoptère (DAARH), familièrement appelé « beartrap » (piège à ours), est une innovation canadienne conçue dans les années 1960 afin de permettre l’utilisation sécuritaire d’hélicoptères à partir de vaisseaux de la taille d’un destroyer. Il équipe aujourd’hui toutes les frégates canadiennes. Le DAARH a révolutionné les opérations héliportées en mer et a été adopté par d’autres marines.

Article

12e Régiment blindé du Canada

Le 12e Régiment blindé du Canada (12e RBC) est le plus jeune des trois régiments réguliers de l’Armée canadienne. Fondé en 1871 en tant que bataillon d’ infanterie de milice, il devient un régiment blindé en 1936. En 1968, le régiment de la Force régulière est formé et prend le nom de 12e Régiment blindé du Canada. Le régiment, ou certains de ses escadrons, participe à des opérations de paix et aux missions en Afghanistan. Depuis 1968, le 12e RBC opère depuis la base des Forces canadiennes Valcartier, au Québec. Il fait partie du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada, 2e Division.

Article

1er Groupe-brigade mécanisé du Canada (1 GBMC)

Le 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada (1 GBMC) est une formation de combat de l’Armée canadienne. Le 1 GBMC est composé de huit unités: un régiment blindé, un régiment d’artillerie légère, un régiment du génie de combat, un quartier général et escadron de transmissions, deux bataillons d’infanterie mécanisé et un d’infanterie légère et un bataillon de services. Le quartier général du 1 GBMC est situé à Edmonton, Alberta.

Article

2er Groupe-brigade mécanisé du Canada (2 GBMC)

Le 2erGroupe-brigade mécanisé du Canada (2 GBMC) est une formation de combat de l’Armée canadienne. Le 2 GBMC est composé de huit unités: un régiment blindé, un régiment d’artillerie légère, un régiment du génie de combat, un quartier général et escadron de transmissions, un bataillon d’infanterie mécanisé et deux d’infanterie légère et un bataillon de services. Le quartier général du 2 GBMC est situé à Petawawa, en Ontario.

Liste

30 batailles historiques

Afin de célébrer son 30e anniversaire, l’Encyclopédie canadienne a créé 30 listes de 30 choses qui ont contribué à définir notre identité tels que des personnalités célèbres et des événements historiques, des plats emblématiques ou encore des artistes marquants.

Article

35e Groupe-brigade du Canada (35 GBC)

Le 35e Groupe‑brigade du Canada (35 GBC) est une formation de la Réserve de l’Armée canadienne. Le 35 GBC est composé de 12 unités: de blindé, d'artillerie, du génie, des transmissions, d'infanterie et de logistique. Les unités sont localisées au sein de l’Est-du-Québec. Le quartier général du 35 GBC est situé dans la ville de Québec, au Québec. En tout, le 34 GBC comprend près de 2 200 réservistes et 60 membres de la Force régulière.

Article

36e Groupe‑brigade du Canada (36 GBC)

Le 36e Groupe‑brigade du Canada (36 GBC) est une formation de la Réserve de l’Armée canadienne. Le 36 GBC est composé de 11 unités: de blindé, d'artillerie, du génie, des transmissions, d'infanterie et de logistique. Les unités sont situées en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard. Le quartier général du 36 GBC est situé à Halifax, en Nouvelle-Écosse. En tout, le 36 GBC comprend près de 1 600 membres.

Article

37e Groupe‑brigade du Canada (37 GBC)

Le 37e Groupe‑brigade du Canada (37 GBC) est une formation de la Réserve de l’Armée canadienne. Le 37 GBC est composé de 9 unités: de blindé, d'artillerie, du génie, des transmissions, d'infanterie et de logistique. Les unités sont situées au Nouveau-Brunswick et à Terre-Neuve. Le quartier général du 37 GBC est situé à Moncton, au Nouveau-Brunswick. En tout, le 37 GBC comprend près de 1 400 membres.


Article

38e Groupe‑brigade du Canada (38 GBC)

Le 38e Groupe‑brigade du Canada (38 GBC) est une formation de la Réserve de l’Armée canadienne. Le 38 GBC est composé de 13 unités: de blindé, d'artillerie, du génie, des transmissions, d'infanterie et de logistique. Les unités sont situées au Manitoba, en Saskatchewan et dans le nord-ouest de l' Ontario. Le quartier général du 38 GBC est situé à Winnipeg, au Manitoba. En tout, le 38 GBC comprend plus de 1 200 réservistes.

Article

41e Groupe‑brigade du Canada (41 GBC)

Le 41e Groupe‑brigade du Canada (41 GBC) est une formation de la Réserve de l’Armée canadienne. Le 41 GBC est composé de 9 unités: de blindé, d'artillerie, du génie, des transmissions, d'infanterie et de logistique. Les unités sont situées en Alberta et dans les Territoires du Nord-Ouest. Le quartier général du 41 GBC est situé à Calgary, en Alberta. En tout, le 41 GBC comprend près de 1 700 réservistes.

Article

Affaire de la Somalie

En 1992-1993, le Canada a contribué des forces militaires à l’UNITAF, une mission humanitaire des Nations Unies dans la nation africaine de la Somalie. En 1993, des soldats canadiens du Régiment aéroporté, aujourd’hui dissolu, torturent et tuent le jeune Somalien Shidane Arone. Ces actes violents scandalisent les Canadiens, portent un rude coup à la réputation internationale du pays et mènent à une enquête publique qui révèle de graves problèmes de leadership dans les hautes sphères des Forces armées canadiennes. Conséquemment, des réformes sont mises en place pour améliorer le professionnalisme du corps des officiers.

Cet article traite de thématiques délicates qui peuvent ne pas convenir à tous les publics.