Clubs 4-H

Les Clubs 4-H font partie d'un mouvement qui a commencé aux États-Unis au tournant du XXe siècle. Le premier cercle semblable au Canada voit le jour en 1913 à Roland, au Manitoba, et le concept se répand rapidement dans les régions agricoles du pays.

Clubs 4-H

Les Clubs 4-H font partie d'un mouvement qui a commencé aux États-Unis au tournant du XXe siècle. Le premier cercle semblable au Canada voit le jour en 1913 à Roland, au Manitoba, et le concept se répand rapidement dans les régions agricoles du pays. Au fur et à mesure que le mouvement prend de l'ampleur au Canada, de nombreux offices nationaux (p. ex. les compagnies de chemin de fer et le ministère de l'Agriculture au fédéral) s'impliquent auprès de ce mouvement en subventionnant, entre autres, des compétitions de niveau national liées à la Foire agricole royale d'hiver de Toronto. de Toronto. En 1930, le besoin de former un organisme national pour trouver des commanditaires et coordonner les activités qui se tiennent au pays se fait sentir et, en janvier 1931, le Conseil canadien des clubs de garçons et de filles est formé. Au Canada, l'appellation « clubs de garçons et de filles » est utilisée jusqu'en 1952, où l'on adopte le nom « Clubs 4-H », déjà utilisé aux États-Unis et dans beaucoup d'autres pays. Le Conseil des 4-H du Canada, à l'aide de ressources provenant du secteur privé et du gouvernement, organise des forums de discussion et d'échange de renseignements, ainsi que de nombreux programmes nationaux destinés aux membres des Clubs 4-H et à leurs dirigeants.

Le but des premiers clubs de garçons et de filles est de donner aux jeunes du milieu rural l'occasion d'apprendre les rudiments de l'agriculture et de la tenue de maison. Aujourd'hui, le programme des Clubs 4-H met l'accent sur tous les aspects de la croissance mentale, émotive, sociale et physique de ses membres. La devise « Apprendre en travaillant » est à la base de toutes les activités des Clubs 4-H. Les membres doivent élaborer et mettre sur pied des projets aussi variés que l'élevage d'un veau, la conception d'une robe ou l'apprentissage de la photographie. En aidant les membres à entretenir une attitude positive envers l'apprentissage, les Clubs 4-H leur permettent d'augmenter leurs connaissances et de développer de précieuses habiletés. Le service des relations agricoles (voir Enseignement Agricole) a toujours offert un certain encadrement tout en encourageant la gestion des clubs par les membres. Les responsables bénévoles sont essentiels à l'existence des Clubs 4-H. Plus de 8000 adultes bénévoles guident près de 26 000 membres âgés entre 8 et 21 ans (l'âge varie dans chaque province), qui récitent souvent l'engagement des 4-H : « Honneur dans les actes, honnêteté dans les moyens, habileté dans le travail, humanité dans la conduite ».