Adam Gopnik

Adam Gopnik, essayiste, auteur, critique (Philadelphie, Pennsylvanie, 24 août 1956). Bien qu'il soit né aux États-Unis, Adam Gopnik grandit à Montréal, au Québec, où il obtient un baccalauréat ès arts de l'Université McGill.

Adam Gopnik, essayiste, auteur, critique (Philadelphie, Pennsylvanie, 24 août 1956). Bien qu'il soit né aux États-Unis, Adam Gopnik grandit à Montréal, au Québec, où il obtient un baccalauréat ès arts de l'Université McGill. Puis, il déménage à New York - où il habite encore aujourd'hui - pour y faire des études supérieures. Adam Gopnik est un observateur unique et respecté de la culture contemporaine et du patrimoine culturel américains. Ses œuvres, d'un style pénétrant et plein d'esprit, s'associent à la fois aux grands penseurs et aux idées qui influencent notre époque et aux petits plaisirs qui enrichissent notre vie, plus particulièrement à l'importance du sentiment d'appartenance à un lieu et à un foyer.

En tant qu'essayiste, Adam Gopnik est connu pour son poste de rédacteur attitré du New Yorker, magazine dont le regard éclairé sur la vie politique et culturelle de notre époque convient aux intérêts et aux talents d'Adam Gopnik. C'est en 1986 qu'il commence à écrire pour le New Yorker et, en 1987, il devient critique d'art du magazine et y écrit de nombreuses recension de livres, des essais et des critiques. Il remporte plusieurs prix du National Magazine et le Prix George Polk du reportage dans un magazine.

Ses essais sont rassemblés dans des recueils. Sa chronique « humoristico-sentimentale » du Paris Journal, compte rendu de sa vie dans la Ville Lumière de 1995 à 2000, est publiée dans le New Yorker et devient un bestseller lorsqu'elle est sélectionnée et rééditée sous le titre de Paris to the Moon (2001; trad. De Paris à la Lune). Ses textes sondent les différences subtiles et omniprésentes de la culture françaises telles que vécues par sa famille et lui. Ses essais traitant de son retour à New York et de sa redécouverte de la ville aves ses jeunes enfants ont également été rassemblés et publiées en 2006, sous le titre de Through the Children's Gate : A Home in New York.

L'attention méticuleuse qu'Adam Gopnik porte aux influences d'un milieu sur l'imagination le pousse également a écrire des livres pour enfants, notamment The King in the Window (2005), chronique des aventures dans le temps d'un jeune garçon à Paris et The Steps Across the Water (2010) qui décrit le trajet de sa petite héroïne d'un étang au Central Park de New York à une cité-miroir du futur en danger.

Dans ses publications suivantes, Adam Gopnik poursuit ses considérations sur la façon dont les grands penseurs, les événements et les phénomènes façonnent la culture américaine et la culture occidentale en général. Il rédige notamment Americans in Paris (2004), dans lequel il passe en revue les personnalités américaines ayant habité Paris, mettant en lumière l'esprit des deux pays. Angels and Ages : A Short Book About Darwin, Lincoln and Modern Life (2009) examine les vies d'Abraham Lincoln et de Charles Darwin, nés le même jour en 1809. Adam Gapnik est invité à présenter les Conférences Massey 2011 et choisit le thème de l'hiver : son influence sur la pensée, l'art, la science, la musique, la littérature et la vie quotidienne. Ses conférences, données d'un bout à l'autre du Canada en Octobre 2011, sont publiées sous le titre Winter : Five Windows on the Season (2011).


En savoir plus // Adam Gopnik