Agences de presse

Les journaux et les postes de radiodiffusion canadiens dépendent grandement des agences de presse pour obtenir régulièrement des nouvelles en provenance de l'extérieur de leur région géographique immédiate.

Agences de presse

Les journaux et les postes de radiodiffusion canadiens dépendent grandement des agences de presse pour obtenir régulièrement des nouvelles en provenance de l'extérieur de leur région géographique immédiate. Entre le tiers et la moitié des nouvelles et du contenu rédactionnel proviennent d'agences de presse, aussi appelées services de dépêches ou agences d'information. Autrefois, les dépêches étaient livrées aux journaux au moyen de circuits spécialisés de téléimprimeurs. Certains appareils de transmission produisaient des bandes perforées avec lesquelles on alimentait directement les unités de composition automatique. De nos jours, les grands journaux reçoivent les dépêches des agences plus rapidement par liaison entre ordinateurs. Les radiodiffuseurs peuvent recevoir à la fois des reportages imprimés et des reportages parlés.

La plupart des quotidiens et des radiodiffuseurs obtiennent leurs reportages de la PRESSE CANADIENNE (PC). La United Press International, une société privée établie aux États-Unis, possède encore une petite liste d'abonnés ainsi que des employés au Canada. Les principales agences de radiodiffusion au pays sont Broadcast News, une filiale de la PC, Standard Broadcast News et CKO Newsradio. Les réseaux de télévision font appel à des agences internationales telles que Visnews. Des services complémentaires offrent d'autres sources de nouvelles et une vaste gamme de données explicatives et documentaires. Parmi les plus diffusés, mentionnons Southam News Service et les services de grands journaux américains tels le New York Times, le Washington Post et le Los Angeles Times. L'Associated Press (agence américaine), Reuters (agence britannique) et l'Agence France-Presse sont reliées à la PC dans le cadre d'ententes d'échange.


Liens externes