Algoma Central Railway

En 1899, Francis Hector Clergue s'approprie l'usage exclusif du chemin de fer Algoma Central Railway (ACR) par pour alimenter en matières premières son empire industriel de Sault Ste. Marie.

Algoma Central Railway

En 1899, Francis Hector Clergue s'approprie l'usage exclusif du chemin de fer Algoma Central Railway (ACR) pour alimenter en matières premières son empire industriel de Sault Ste. Marie. La voie ferrée, qui doit à l'origine servir à transporter du minerai, de la pulpe et des rondins depuis la région de Michipicoten jusqu'au lac Supérieur, sur une distance de 260 km, souffre de la faillite de la Consolidated Lake Superior Corporation, propriété de Clergue, survenue en 1903, et passe sous le contrôle d'une institution financière britannique.

La ligne est graduellement prolongée vers le nord, à travers une nature sauvage et rocailleuse, rejoint les voies du Canadien Pacifique et du Canadien National et aboutit à Hearst, en 1914, à 470 km de Sault Ste. Marie. Le remboursement final de la dette en 1959 nécessite trois assainissements financiers. L'ACR assure depuis lors sa viabilité en diversifiant ses activités : ses remorquages de marchandises sont complétés par transport maritime sur les Grands Lacs; elle organise des expéditions touristiques régulières dans l'Agawa Canyon; elle acquiert et gère d'importantes réserves forestières; et s'assure des revenus de propriétés immobilières dans le centre-ville de Sault Ste. Marie.