Reboulot, Antoine

Antoine Reboulot. Organiste, pianiste, professeur, compositeur (Decize, Nièvre, France, 17 décembre 1914 - Montréal, 11 juillet 2002, naturalisé canadien 1978). Premier prix orgue (Cons. de Paris) 1936, premier prix composition (ibid.) 1947.

Reboulot, Antoine

Antoine Reboulot. Organiste, pianiste, professeur, compositeur (Decize, Nièvre, France, 17 décembre 1914 - Montréal, 11 juillet 2002, naturalisé canadien 1978). Premier prix orgue (Cons. de Paris) 1936, premier prix composition (ibid.) 1947. À Paris, il étudia à l'Institut national des jeunes aveugles, puis au Conservatoire avec Marcel Dupré (orgue), Henri Busser (composition), Georges Caussade (contrepoint) et Simone Plé (fugue). Il remporta en 1939 le Grand prix d'improvisation et d'exécution de la Société des Amis de l'orgue de France. Il enseigna le piano et la pédagogie et il fut successivement organiste à Perpignan, à Versailles puis à Saint-Germain-des-Prés à Paris où il succéda à son maître André Marchal (1946). Comme pianiste et organiste, il se produisit en France et dans plusieurs pays d'Europe ainsi qu'au Canada et aux États-Unis. En 1967, il s'établit au Québec où il fut professeur de piano au Conservatoire de Trois-Rivières jusqu'en 1970, puis au CMQ (1970-72). Il donna des cours d'improvisation, de piano, d'orgue et d'harmonie au clavier à l'Université Laval (1970-78), et enseigna à l'Université de Montréal (1972-89). Il a donné de nombreux récitals d'orgue et de piano en Ontario et au Québec et il a participé aux séries d'Ars Organi et à la saison d'été à l'oratoire Saint-Joseph. Une dizaine de ses compositions pour orgue sont parues aux éditions de la Schola cantorum de Paris; il a aussi écrit des oeuvres pour piano et de la musique de chambre. Il a enregistré ses propres Variations sur le nom d'Henri Gagnon (publiées chez Ostiguy en 1987 dans Le Tombeau de Henri Gagnon) sur un micr. Alpec (voir DISCOGRAPHIE). En 1979, la SRC lui commanda O Crux Ave pour ensemble intrumental, choeur, récitant et orgue, enregistrée par des ensembles de la SRC sous la direction de Raymond Dessaints. Son Choral orné sur le « Pater Noster » pour orgue a aussi été gravé par Jean-Guy Proulx. Il rend un hommage à Louis Vierne avec ses Cinq Préludes (1992) qu'il enregistre trois ans plus tard. En janvier 1995, il était promu au grade de Chevalier de l'Ordre national de la Légion d'Honneur, pour « services rendus à la musique française à l'étranger ». Et, en 1998, il fut nommé « membre honoraire » de la Fédération québécoise des amis de l'orgue. En 1999, le Festival de Lanaudière présenta un concert en son honneur au cours duquel fut créé son Trio pour violon, violoncelle et piano. Jean-Guy Proulx, Antoine Bouchard, Victor Bouchard, Lise Boucher, Gilles Manny, Renée Morisset et Sylvain Caron, comptent parmi ses élèves.

Discographie

Bach : 1964; Euterpe EU-3002.

Franck Chorals, Prélude, fugue et variation : 1954; Ducretet-Thomson 320-C-022.

Frescobaldi Messa della Domenica : 1979; Alpec A-81029.

Hommage à Henri Gagnon : Reboulot Variations sur le nom d'Henri Gagnon ; 1974; Alpec A-75008.

Hommage à Louis Vierne : 1995 ; Les disques SRC MVCD 1084

Mozart, Schumann, Liszt : 1955; Ducretet-Thomson 320-C-106.

Susato, Marchand, Bach et autres : 1979; Siscom SC-02103.

Tournemire L'Orgue mystique (extraits) : 1980; 2-Erato ERA-9238.

Vierne Symphonie no 3 : 1987; 2-REM 11048 (CD).

Musique pour orgue - extrait : 1997, VOX 7916-2 Disques Fonovox (Jean-Guy Proulx, organiste).


Lecture supplémentaire

  • Gingras, Claude. 'Antoine Reboulot: témoin de l'époque Widor-Vierne,' La Presse (Montreal, 29 August 1987)