Association canadienne des harmonies

Association canadienne des harmonies 1984 - (Canadian Bandmasters' Association, 1931-1973; Canadian Band Directors' Association, 1973-1984).

Association canadienne des harmonies

Association canadienne des harmonies 1984 - (Canadian Bandmasters' Association, 1931-1973; Canadian Band Directors' Association, 1973-1984). Association fondée en septembre 1931 par 35 chefs de musique lors d'une réunion tenue à Toronto à l'Exposition nationale canadienne à la suite de démarches entreprises par son premier président, le capitaine John Slatter, qui songe à une organisation de ce genre depuis 1918.

Dotée d'une charte en 1934, l'association a pour objectif « d'améliorer la condition des corps de musique et de fournir de meilleurs outils d'enseignement aux chefs de musique ». Tout en affichant un certain intérêt pour les programmes d'éducation musicale dans les écoles, elle s'adresse avant tout aux harmonies communautaires et, en 1937, elle contribue à faire passer l'Ontario Band Tax Law. Cette loi permet aux municipalités de voter des sommes d'argent pour le maintien d'harmonies locales. En 1948, l'association absorbe l'Ontario Amateur Bands' Association et prend en charge l'administration des concours d'harmonies de l'Exposition nationale canadienne. Elle compte 268 membres en 1949.

À la demande des membres de l'Alberta, l'association établit une section dans cette province en 1955. D'autres sections régionales ou provinciales voient le jour en Ontario, au Québec et en Colombie-Britannique en 1956; puis au Manitoba, en Saskatchewan et dans les Maritimes en 1957. En 1956 est formé un conseil national avec le mandat d'agir comme bureau de direction et agent de liaison avec d'autres organisations musicales nationales ou internationales ainsi qu'avec les ministères du gouvernement fédéral. Plus précisément, le conseil est créé dans le but d'administrer les concours d'harmonies de l'Exposition nationale canadienne (fondés en 1921 à l'initiative d'A.L. Robertson et de plusieurs autres, et administrés par l'Ontario Amateur Bands Association de 1924 à 1956 - voir C.F. Thiele), d'être l'hôte conjoint, avec l'une des sections, du congrès national biennal, de solliciter l'appui du gouvernement fédéral et de faire du lobbying.

Pendant les années 1960, l'intérêt pour l'association diminue et plusieurs sections cessent leurs activités, bien qu'une section québécoise indépendante soit inaugurée en 1964. Elle est cependant ravivée durant les années 1970 quand on commence à s'intéresser moins au chef d'harmonie locale qu'au chef d'harmonie scolaire. En 1973, l'Association canadienne des harmonies substitue dans son nom les mots « Band Directors » (directeurs d'harmonie) au mot « Bandmasters » (chefs de musique) et incorpore à son programme des ateliers d'harmonie, des camps d'été, des festivals provinciaux et nationaux et des commandes d'oeuvres canadiennes originales (par exemple, Colour Wheel de Malcolm Forsyth, commandée en 1978 par la section albertaine). Également en 1973, l'association institue une bourse à la mémoire d'Alexander L. Robertson (Écosse, v. 1894 - Saint Petersburg, Fl., 1967), secrétaire-trésorier de l'association pendant 25 ans et rédacteur en chef de ses périodiques (1942-1967). En 1976, l'association crée le CBDA (CBA après 1984) National Music Award, décerné lors de ses assemblées nationales biennales. Le premier récipiendaire est Martin Boundy. En 1991, l'Association canadienne des harmonies crée trois nouveaux prix : le Distinguished Band Director Award décerné aux directeurs d'harmonies qui contribuent de manière significative aux idéaux de l'association (remis la première fois à Frank Dunnigan), l'International Band Award donné en reconnaissance d'une contribution à long terme au mouvement international d'harmonies (remis la première fois au Dr Vondis Miller) et le Canadian Composers Award décerné à un compositeur canadien qui contribue de manière importante au répertoire d'harmonies (remis la première fois à Brian Appleby). L'Association canadienne des harmonies parraine aussi un Corporate Award pour les sociétés qui contribuent aux idéaux de l'association. En 1978, l'association réunit un ensemble de jeunes musiciens sélectionnés lors d'auditions tenues à travers le pays, pour jouer sous la direction de Boundy en tant que l'Harmonie nationale des jeunes du Canada.

L'Harmonie nationale des jeunes du Canada

Depuis sa création, l'Harmonie nationale des jeunes s'agrandit pour devenir l'une des activités les plus visibles de l'Association canadienne des harmonies. Chaque année ont lieu des auditions pour les jeunes de 16 à 21 ans voulant se produire en tant que membres du l'Harmonie nationale des jeunes à divers endroits du pays. Le but principal du projet est de donner l'opportunité aux jeunes membres d'harmonies de travailler avec des chefs d'orchestre et des solistes professionnels. Parmi les chefs d'orchestres de l'Harmonie nationale des jeunes, on retrouve Bramwell Tovey, André Jutras, James Hargreaves, Stephane Laforest, Bobby Herriot, Gerald King, Glenn D. Price, Gillian Mackay, Tania Miller, Alain Cazes et Denise Grant. Lenny Solomon, Alain Trudel, John Griffiths, Daniel Doyon et Marie-Josée Simard.

En 1984, l'association change son nom pour celui de l'Association canadienne des harmonies, qui reflète mieux le mandat qu'elle a de représenter non seulement les intérêts des directeurs d'harmonies mais aussi ceux des interprètes, étudiants, administrateurs, compositeurs et autres personnes intéressées aux harmonies et à la musique d'harmonie. L'Association canadienne des harmonies comprend huit associations provinciales : la British-Columbia Band Association, l'Alberta Band Association, la Saskatchewan Band Association, la Manitoba Band Association, CBA (Ontario), la Fédération des Harmonies du Québec, la New-Brunswick Band Association et la Nova Scotia Band Association (qui inclut l'Île-du-Prince-Édouard). Chaque association provinciale organise des activités d'harmonies dans leur région géographique comme des ensembles d'honneur, des conférences, des ateliers, des camps d'été, des festivals d'harmonies d'adultes et de communautés, des concours de solistes et d'ensembles, des bulletins d'informations, la conception de programmes, des plaidoyers, des projets de commandes, des bibliothèques de ressources et la publication de musique. Les 1700 membres de l'Association canadienne des harmonies proviennent d'écoles, d'universités, de communautés et sont des directeurs de fanfares militaires, des élèves, des parents, des administrateurs, des compositeurs et des arrangeurs.

Relations publiques

L'Association canadienne des harmonies publie un bulletin en 1933-1934 et, sous la direction d'A.L. Robertson, The Canadian Bandsman (1942-1949) et The Canadian Bandmaster (1949-1967). Le trimestriel CBDA Journal (1976-1984) est remplacé par le Canadian Band Journal, tous deux publiés sous la direction de Keith Mann. Le CBDA Festival Syllabus, paru en 1976, est mis à jour annuellement, et son contenu canadien augmente considérablement depuis la fin des années 1980. En 2002, l'association lance Canadian Winds, un journal semestriel de critique par les pairs qui examine les problèmes au sujet du répertoire, de la pédagogie, du développement et des ressources professionnels des harmonies et qui fournit un forum pour les critiques de la documentation courante. L'Association canadienne des harmonies compile aussi un répertoire standardisé à utiliser pour les festivals locaux, provinciaux et nationaux. Les sections provinciales publient aussi des bulletins.

Membre notables

Mike Achytmichuk, E. Von Ayers, Fred Budd, Morley Calvert, Maurice Dunmall, James Ervin, Lloyd Harris, le très honorable Raymond Hnatyshyn, Harry Lomnes, L.A. (Mac) MacDonnell, R. Bruce Marsh, F.M. (Ray) McLeod, Fred G. Moogk, T. Vernon Newlove, Orlan Strom, Fred Turner, Dr Vondis Miller et Robert Eklund figurent parmi les membres honoraires à vie de l'Association canadienne des harmonies.

Voir aussi Fédération des harmonies du Québec, Festivals d'harmonies, Harmonies.

Bibliographie

W.T. ATKINS, « The Canadian Bandmasters' Association », CMJ, II (hiv. 1958).

Horace BEARD, « Musical milestone », Recorder, VIII (janv.-mars 1966).

Larry PEAREN, « The Canadian Band Association », The School Musician (août-sept. 1986).


Lecture supplémentaire

  • Atkins, W.T. 'The Canadian Bandmasters Association,' CMJ, vol 2, Winter 1958

    Beard, Horace. 'Musical milestone,' Recorder, vol 8, Jan-Mar 1966

    Pearen, Larry. 'The Canadian Band Association,' The School Musician, Aug/Sep 1986