Ballantyne, Jon

Jon (William) Ballantyne. Pianiste, compositeur (Prince Albert, Saskatchewan, 8 octobre 1963). Élevé à Saskatoon, il est initié au jazz par son père Fred, pianiste, et il fait des études de musique classique (1973-1981) auprès de Maisie Calverly.

Ballantyne, Jon

Jon (William) Ballantyne. Pianiste, compositeur (Prince Albert, Saskatchewan, 8 octobre 1963). Élevé à Saskatoon, il est initié au jazz par son père Fred, pianiste, et il fait des études de musique classique (1973-1981) auprès de Maisie Calverly. Il fréquente brièvement le Mohawk College à Hamilton, puis l'Université North Texas State (1982-1985) et l'atelier de jazz du Centre d'arts de Banff en 1981, 1984 et 1985. Ballantyne accompagne bon nombre de musiciens de jazz américains à l'Université North Texas State ainsi qu'à des concerts de la Saskatoon Jazz Society. Établi à Montréal à partir de 1986, il est lauréat au Concours de jazz de Montréal au Festival international de jazz de Montréal 1986 (ce qui lui vaut un engagement au Festival de jazz de Paris la même année) et il fait une brève tournée au sein de l'orchestre de Woody Herman en 1987.

Son association avec le saxophoniste ténor américain Joe Henderson contribue à son ascension rapide parmi les jazzmen canadiens de sa génération : il se produit avec Henderson aux États-Unis et au Japon en 1989, et en Finlande en 1990. À son tour, Henderson fait une tournée du circuit des festivals de jazz canadiens en compagnie de Ballantyne en 1990. Le disque de Ballantyne Skydance, avec Henderson comme soliste invité, reçoit le prix Juno 1989 dans la catégorie album de jazz de l'année. Ballantyne, qui apporte une technique sûre, une imagination vive et une solide maîtrise de la tradition pianistique du jazz à un style essentiellement fondé sur le bebop, joue également dans les boîtes de nuit de Montréal (par exemple chez Biddle's) et de Toronto, ainsi qu'en Grande-Bretagne en 1990. Parmi ses compositions enregistrées à cette époque figurent Miss U Miss Q, Clarke-Works, Skydance et BYO Blues. Marian McPartland l'invite à son émission à la radio publique nationale des États-Unis en 1990, qui est rediffusée par la SRC.

Carrière après 1990

Après l'enregistrement de A Musing (JUST 39-2) en 1991 avec Paul Bley, Ballantyne s'engage dans une période d'interprétation libre. Ayant étudié à New York grâce à une bourse du Conseil des arts du Canada, il s'y installe pour de bon en 1993, jouant avec des artistes de jazz de New York et explorant de nouvelles voies musicales. Il continue à enregistrer au Canada : en 1994, pour Justin Time, comme chef d'attaque sur The Loose (JUST 65-2), avec le batteur Billy Hart et le bassiste Drew Gress, et, avec le même ensemble, en 1995 à Toronto, Trio Live pour NY Jam. Puis il décide de recommencer à jouer des classiques (même s'il se concentre sur un nouveau son) pour ces enregistrements. Skydance ressort sur disque compact (JUST 30-2) en 1995. Suivent les enregistrements Known Unknown (NY Jam, 1998) avec Gress et le batteur Gene Jackson puis Round Again (NY Jam, 2000), dans lequel Ballantyne explore les possibilités musicales créées par l'absence de fraction indiquant la mesure.

Ballantyne commence à se produire régulièrement dans les festivals européens, faisant des tournées au Danemark, en Finlande, en France, en Allemagne, en Hollande, en Irlande, en Suède et au Royaume-Uni de 1995 à 1999. Il apparaît souvent au Festival de Jazz de Stockholm et se produit aussi loin qu'au Japon, en Israël et en Corée. Parmi ses apparitions canadiennes, on retrouve un concert avec Bley au Festival de Jazz de Halifax en 1994, une tournée canadienne la même année (notamment au Festival de Jazz de Saskatchewan) et une autre en 1999, un concert en solo à Ottawa en 1996 et des apparitions au JVC Jazz Festival à Toronto (1998-1999). Il dirige des ateliers à l'Université McGill, à l'Université de Toronto et à l'Université Concordia. Il se produit fréquemment aux États-Unis, notamment au Museum of Modern Art, à la Brooklyn Academy of Music et dans les universités et les clubs à Los Angeles, à New York, au Colorado et ailleurs.

Ballantyne est instrumentiste d'appoint sur des enregistrements de Chris Carroll (pour Invisible Music) et Kent Sangster (pour Calgary's Jazz Focus Records). En 2004, Ballantyne est toujours fixé à New York et il dirige un quatuor, enregistre et se produit au Festival de Jazz de Rochester et d'autres événements du même genre.

Récompenses et reconnaissance

Ballantyne est comparé aux pianistes de jazz Oscar Petersonet Paul Bley. Il remporte le prix du magasine Down Beat (1985) pour interprétation individuelle exceptionnelle et un Prix de mérite du Festival de Jazz de Saskatchewan. Sa pièce Jazz Improvisation n<sup>o</sup> 1 est enseignée dans les écoles de la Saskatchewan et présentée sur l'enregistrement A Love of the Music : Prairie Variations. Le réseau de télévision Bravo présente le pianiste dans sa série documentaire Jazz in the Key of Eh!

Discographie

Trio Jon Ballantyne : Vivian cb, Clarke batterie; 1987; Jazzimage JZ-111.

Skydance : Henderson sax tén, Swainson cb, Fuller batterie; 1988; Justin Time JUST-30.

A Musing : Bley p, Laing batterie; 1991; Justin Time JUST-39-2.

The Loose : Gress cb, Hart batterie; 1994; Justin Time JUST 65-2.

Trio Live : Gress cb, Hart batterie; 1995; NY Jam.

Known Unknown : Gress cb, Jackson batterie; 1998; NY Jam 1197.

Round Again : quintet; 2000; NY Jam.

Comme sideman

John Nugent : Did I Tell You...; Nugent sax tén, Swainson cb, Fuller batterie; 1990; Unity UTY-119.

Bibliographie

Greg SUTHERLAND, « Jon Ballantyne : back to the future », Jazz Report, III (déc.-janv. 1989-1990).

Michael BORSHUK, « Sights and sounds north of the 49th parallel : Canadian jazz piano on video », Coda Magazine (mars-avril 2000).

Mark MILLER, The Miller Companion to Jazz in Canada (Toronto, 2001).


Lecture supplémentaire

  • Sutherland, Greg. 'Jon Ballantyne: back to the future,' The Jazz Report, vol 3, Dec-Jan 1989-90

    Hadekel, Peter. 'Bully for Ballantyne: pianist finding humor in music,' Montreal Gazette, 18 Apr 1994

    Borshuk, Michael. "Sights and sounds north of the 49th parallel: Canadian jazz piano on video," Coda Magazine, March/April 2000

    Miller, Mark. The Miller Companion to Jazz in Canada (Toronto 2001)